• Circuit classique Ouest américain: 13 jours sur place & 14 nuits

    San Francisco - Yosemite NP - Death Valley - Las Vegas - Zion NP - Bryce Canyon NP - Territoire Navajo: Lower Antelope Canyon & Monument Valley - Horseshoe Bend - Grand Canyon NP

     

    J1 Vendredi 20 octobre: départ de Toulouse pour Paris puis vols Paris / Montréal et correspondance pour San Francisco !

    Départ à 6h00 du matin de Toulouse pour une journée, entre les différents fuseaux horaires France-Canada-USA, qui durera bien plus de 24h pour nous! Arrivés à 21h30 à l'aéroport de San Francisco, nous ne cherchons même pas à prendre le BART (train express qui relie la périphérie au centre-ville) et nous prenons une navette onéreuse 55$ pour nous rendre à notre hôtel aux portes de Chinatown à deux pas de Union Square: The Grant Hotel.

    Escale-transit à Montréal, Canada

    Notre passage de la douane américaine s'est effectué à l'aéroport de Montréal où toute une zone est américaine. Il s'est résumé à 10 minutes pour les empreintes digitales et la prise de vue de notre visage et deux questions: "Where are you going?", "What for?". Welcome, enjoy your stay. Moi qui étais prête à dégainer nos formulaires ESTA, notre itinéraire et nos adresses! happy Ca ne doit pas se passer toujours de cette façon idyllique mais pour une première c'était parfait, ne changez rien! Arrivés réellement sur le sol américain, nous n'avons pas eu d'autre contrôle. A noter que le  Canada s'est aligné sur les USA et les étrangers doivent à présent, même pour une simple escale sur son sol, demander en ligne une autorisation de voyage électronique; l'AVE, moyennant 7 dollars canadiens par personne.

     

    J2 Samedi 21 octobre: Californie - visite de SAN FRANCISCO

    Nous sommes bien à Chinatown, entre le personnel chinois, le porche asiatique à 100m de l'hôtel et la langue parlée par les habitants du quartier, le doute n'est pas de mise. Pour les 3 jours que nous allons passer à San Francisco, nous suivons les conseils du guide Michelin et commençons cette journée ensoleillée par un saut rapide à Union Square (place où se réunissaient les partisans de l'Union pendant la guerre de Secession devenue lieu de shopping) et à l'office de tourisme au 900 Market Street (à l'angle de Powell Street, en sous-sol) pour récupérer cartes et brochures. L'employé de l'office de tourisme apprenant ma nationalité s'empresse de me donner l'adresse de la "maison bleue" dont parle Maxime Le Forestier dans sa chanson, c'est rigolo car, n'étant pas une chanson de ma génération, je ne cherchais pas absolument à la voir mais bon à être ici...on ira la voir pour montrer ensuite la photo à nos parents plus familiers de ce hit d'époque. Nous nous renseignons sur les possibilités et prix du transport public car nous ne louons une voiture qu'à notre départ de San Francisco. Aïe aïe aïe... les tarifs sont plutôt élevés, je trouvais cher la Travelcard londonienne, et bien finalement...

    Faut-il prendre un passeport MUNI pour se déplacer à SF?

    Tout dépend de votre programme et de votre capacité à marcher. De nombreux points d'intérêts de la ville sont regroupés dans une zone géographique avec des distances à pied raisonnables. Toutefois, afin de ne pas s'épuiser non plus, il vous faudra de temps en temps relier un point à l'autre en bus. Mais pour amortir le prix élevé du passeport Muni: 1 jour: 21$ - 3 jours: 32$ - 7 jours: 42$ par tête à partir de l'âge de 5 ans et bien vous pouvez prendre le bus un bon nombre de fois dans la journée! Bien plus que nécessaire en fait. Le tarif des bus classiques, des streetcars et du métro est de 2.75$ pour les adultes, 1.35$ pour les 5/18 ans. Donc on peut se passer du passeport si on ne doit prendre le bus que ponctuellement, notamment pour les familles avec les adolescents qui bénéficient d'une réduction. De plus l'essence, l'ambiance des quartiers de SF se découvrent à pied. Si vous vous ne pouvez pas trop marcher, que vous souhaitez prendre le cable car plusieurs fois (plus onéreux, 7$ le ticket) et que votre hôtel est loin de tout, alors vous pouvez prendre le passeport. Mais ça se calcule, d'autant plus qu'il ne propose pas un tarif préférentiel pour les enfants/adolescents.

    Télécharger « prix transport SF.pdf »

    Nous voyons notre premier cable car (ancien tramway) avec les touristes qui font la queue pour le prendre. Nous continuons à pied sur le quartier Civic Center, centre culturel et administratif de la ville puis sur Mc Allister Street pour rejoindre Alamo Square, petit parc autour duquel s'alignent de jolies maisons victoriennes en bois couleur pastel (les Painted Ladies) construites à la fin du 19ème siècle avec en arrière-plan une vue sur les gratte-ciel du quartier Financial District .

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    La mairie, quartier Civic Center

    et les lignes électriques non enterrées!

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

      

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

    Nous rejoignons Buena Vista Park -où nous voyons notre premier écureuil du séjour ainsi qu'un bel oiseau à la tête bleue- pour atteindre le quartier Haight Ashbury, ancien repaire des hippies dans les années 60.

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pause déjeuner dans un restaurant mexicain du quartier Haight Ashbury. yes Street Taco sur la rue principale: cuisine mexicaine simple, copieuse:  bon rapport qualité/prix & personnel très sympa. http://streettacosf.com/

    Le quartier est devenu célèbre dans les années 60 en raison de son goût pour la contre culture et ses hippies et leur "Flower power". En 1967, il a vu débarquer 500 000 jeunes hippies de tout le pays pour le "Summer of Love" commémoré cette année. Aujourd'hui, il reste de cet esprit baba cool quelques boutiques de fripes, magasins de disques d'occasion, boutiques vintage.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Petit détour par la 18th Street, n° 3841 dans le quartier gay Castro pour voir la maison bleue accrochée à la colline qui inspira la célèbre chanson à Maxime Le Forestier. Elle aurait bien besoin d'être rafraîchie. Je ne sais pas si elle est habitée, des affichettes étaient collées sur les vitres et la façade et le pas de porte étaient poussiéreuses.

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

    Nous traversons le quartier de Castro pour rejoindre Mission et que voyons-nous, un type la bonne trentaine tout nu... qui se balade dans la rue un café à la main et pour seul autre accessoire un cache-sexe pailleté qui scintillait bien au soleil. Il faisait bon mais pas très chaud et puis vous êtes en public Monsieur tout de même! C'est pousser une peu loin le militantisme...

    Oublions vite ce monsieur pour une immersion dans le quartier latino Mission. Les premiers missionnaires espagnols arrivèrent dans la ville en 1776 et fondèrent la mission Dolores, suivis petit à petit par des colons du Mexique qui s'installèrent autour. Le quartier est devenu le lieu d'immigration des communautés latinos et conserve une identité forte: musique et restaurants mexicains, fresques murales dédiées au Mexique, espagnol  parlé. C'est très sympa, on est bien accueillis.

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous faisons le circuit street-art: angle nord-est de Mission Street et 24th Street ainsi que South Van Ness Avenue et des petites rues adjacentes défraîchies mais intéressantes.

    Le Women's building, centre culturel consacré à la cause féminine

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

     Avant le "Yes, we can!' de Barack Obama, il y a eu le "Si se puede!", à l'origine mouvement de lutte des ouvriers Mexicains  employés dans les fermes de l'Arizona dans les années 70 qui voulaient obtenir de meilleures conditions de vie et salaires, l'expression est devenue un cri de ralliement pour tous les combats menés par la communauté latino sur le sol américain (légalisation des clandestins qui travaillent par exemple).

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     


      

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

    Hommage à une grande dame qui a lutté dans les années 60 pour les droits civiques

    de la communauté Afro-américaine: Rosa Parks

    Circuit classique Ouest Américain

    Retour à pied sur Union Square pour faire quelques boutiques avant de rentrer à l'hôtel.

     

    J3: Dimanche 22 octobre: Californie - visite de SAN FRANCISCO

    Ce matin nous prenons le bus pour nous rendre à Cliff House et faire la petite randonnée côtière (Land's End Coastal trail) qui mène au Golden Gate Bridge. Pour ceux qui sont en voiture, il y a un Visitor Centre et un grand parking au départ du chemin. Premier panorama sur les plages et le pont au loin à Eagle's Point, puis la balade monte jusqu'au Lincoln Boulevard, un quartier huppé avec des maisons luxueuses (et des voitures...) avant de rejoindre Baker Beach qui offre une superbe vue sur le Golden Gate (sans brouillard à l'automne!). On termine en suivant la route. Aux pieds du pont, on mesure alors l'énormité du l'icône de San Francisco. 2.6 km de chaussée à 67m au-dessus de l'eau, deux piles jumelles de 227m de haut... Des plans et projets dès 1916, des travaux titanesques de 1933 à 1937 que la fréquence des brouillards, vents violents et marées n'ont pas facilités. 25 peintres sont chargés de le repeindre en permanence là ou la corrosion a laissé ses marques. Cette couleur (entre orange et rouge) a été choisie car elle est visible  par temps de brouillard. Ca décoiffe sur le pont, le vent est fort et froid. Nous marchons sur une petite portion puis nous déjeunons au Round House Café, le seul point de ravitaillement sur le lieux. Les salades et sandwiches y sont bons, l'accueil est moyen et il y a peu de places assises. https://www.presidio.gov/places/round-house-cafe

    Circuit classique Ouest Américain

           Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

      Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest AméricainQuartier chic - décorations Halloween

    Circuit classique Ouest Américain 

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Après la pause déjeuner, nous prenons le bus pour nous rendre à Lombard Street "The Crooked Street" ou la rue sinueuse et c'est peu de le dire... Cette rue est l'attraction du quartier Russian Hill. Jusqu'en 1922, ce bout de rue était l'une des montées les plus raides de la ville (27% de pente). pour en faciliter l'accès, on y a construit des virages le long desquels ont été plantés des buissons d'hortensias donnant ce charme particulier à la rue.

    Circuit classique Ouest Américain                                               Circuit classique Ouest Américain

     Allez, on grimpe Hyde Street (très raide) pour ensuite redescendre Lombard Street à pied.

     Circuit classique Ouest Américain

     Nous marchons ensuite jusqu'au quartier Fisherman's Wharf pour nous y balader avant d'embarquer sur le ferry qui nous mènera à l'ancienne prison Alcatraz pour la visite de nuit (18h30). Il y a beaucoup de monde, c'est un quartier uniquement touristique avec des airs de bord de mer européens, bars, restaurants, glaciers, manèges. C'est la cabane à hot dogs qui trahit les lieux. L'endroit est sympa pour les familles et surtout pour le spectacle qu'offre les phoques qui se prélassent sur les pontons du Pier 39. Certains prennent le soleil, d'autres s'amusent à faire tomber à l'eau des compères... et prennent un malin plaisir ensuite à les empêcher de remonter :)

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous prenons le ferry à 18h30 pour nous rendre à l'ancienne prison d'Alcatraz; le soleil rasant nous donne de belles vues du Golden Gate bridge. Une fois arrivés à la prison (tickets réservés et payés à l'avance en ligne https://www.alcatrazcruises.com/), un guide nous fait une petite introduction sur les lieux puis l'employé qui nous remet les audio-guides nous chante le refrain d'alouette dans un français américanisé rigolo. Nous commençons la visite, après une quinzaine de minutes lorsque nous entrons dans la zone des cellules pour détenus difficiles, tout d'un coup, la lumière se coupe. Nous continuons la visite en nous éclairant avec nos portables, pensant que cela est fait exprès, que ça fait partie de l'ambiance. Puis les quelques employés sur place essaient de rassembler les gens et nous font signe d'enlever nos casques audio: "We have to evacuate the island", personne ne se presse, on pense toujours que ça fait partie du show le soir... et bien non en fait, il y avait une panne d'électricité sur toute l'île. Nous avons attendu dehors que le ferry revienne pour revenir sur la baie. Sur le bateau, on nous a informés que tous les gens qui avaient payé par carte bleue en ligne seraient automatiquement remboursés sans démarche à faire. Cela a été le cas rapidement. Très bonne organisation et gestion de l'incident. Tant pis pour la visite, hélas.

    Circuit classique Ouest Américain

     

     Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous dinons chez Applebee's (cuisine classique américaine pour les familles) puis prenons le bus pour retourner à l'hôtel. https://restaurants.applebees.com/ca/san-francisco-77043/?utm_source=Google&utm_medium=Maps&utm_campaign=Google+Places.html

     

    J4: Lundi 23 octobre: Californie - visite de SAN FRANCISCO

    Ce matin nous nous baladons dans le quartier de l'hôtel: Chinatown, le plus vieux quartier chinois des USA. Une fois passé le porche d'entrée du quartier (orné de carpes et de dragons, des symboles de protection pour la communauté), on commence par Grant Avenue, la rue la plus touristique du quartier où on trouve beaucoup d'articles souvenirs et des vêtements. Les rues adjacentes sont plus exotiques avec des fruits et des légumes inédits pour nous ainsi que des poissons et des concombres de mer séchés. Il y a de la nourriture à foison sur les étals et des restaurants bien entendu. Le quartier grouille de monde en fin de matinée et il est temps pour nous d'aller au Ferry Building pour prendre le ferry de 12h55 pour Sausalito.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain 

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

            Les concombres de mer séchés, ça donne pas envie d'y goûter... 

    Circuit classique Ouest Américain      

    Circuit classique Ouest Américain

                                                   Le Pitaya ou fruit du dragon.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous quittons Chinatown pour rejoindre à pied le quartier Embarcadero où se trouve le terminal des ferries de la baie de San Francisco: Ferry Building (qui est également un centre commercial). Nous embarquons sur un ferry pour Sausalito: http://goldengateferry.org/schedules/Sausalito.php Le trajet d'une demi-heure est agréable, il fait soleil et même chaud, temps idéal pour aller découvrir les House Boats de la station balnéaire Sausalito. Mais d'abord, pause déjeuner au Fish'n Chips en face du parking du ferry. Cette petite enseigne ne paie pas de mine mais les sandwichs, burgers et fish &chips sont bons à des prix raisonnables (le choix des restaurants pour des familles n'est pas immense).https://www.yelp.fr/biz/fish-and-chips-of-sausalito-sausalito

    Nous rejoignons ensuite les quais en direction de Waldo Point Harbour pour découvrir les House Boats. Dans les années 60, ces maisons flottantes étaient construites et occupées par des artistes et des marginaux. Aujourd'hui, la ville est une zone résidentielle huppée, et les propriétaires de ces maisons flottantes sont aisés. ils ont cependant à coeur de conserver le côté artiste en soignant la décoration de leurs balcons, rebords de fenêtres et seuils de maison. Les pontons sont propres, fleuris et agrémentés d'objets chinés (toujours ce petit côté hippie de Californie). Je ne sais pas comment cela se passe haute saison, mais fin octobre, nous étions les seuls touristes à marcher le long des pontons appareils photos à la main. Bien sûr, il faut être respectueux, ne rien toucher, s'agissant d'un quartier privé. Il y a toutefois un quartier fermé au public où les "bateaux" sont plutôt de grosses résidences sur l'eau. Découvrir les house boats et flâner dans ces petits quartier au bord de l'eau était très sympa. Une petite parenthèse calme et colorée qui nous a fait du bien. Par contre s'y rendre à pied n'est pas évident et le plan donné par l'office de tourisme n'aide pas vraiment à se repérer. La marche a été longue sous la chaleur et pas intéressante car nous ne pouvons pas toujours longer les quais, il nous a donc fallu passer par des parkings, derrière des entrepôts... Nous sommes revenus avec le bus 17 pris sur Bridgeway qui nous a mené jusqu'au parking du ferry! Si nous avions su... Je recommande donc fortement de prendre ce bus aller-retour. Nous rentrons sur San Francisco par le ferry de 18h10 et avons droit à de superbes couchers de soleil sur le Golden Gate Bridge. Diner dans une pizzéria proche de l'hôtel.

    Circuit classique Ouest Américain

    Vue sur Embarcadero depuis le ferry.

    Circuit classique Ouest Américain

     Premier burger du séjour pour mes fils.

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous ne sommes pas encore dans quartiers chic regroupant des house boats, ceux-là sont davantage dans l'esprit des premiers bâteaux habités, faits de bric et de broc.

    Circuit classique Ouest Américain

    Ces jolies petites boîtes aux lettres peintes annoncent le début de la zone des house boats hippie-chic.

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Quartier résidentiel fermé (vue depuis les grilles)

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

      BILAN SF

    yes super météo d'Automne: soleil, ciel bleu, chaleur par moments même et aucun brouillard

    cool variété des quartiers; changement d'ambiance et de culture d'une zone à l'autre

    happy accueil des commerçants latinos

    cool le street art dans le quartier Mission

    smile articles vintage, hors du temps que l'on voit dans Haight Ashbury

    yes accueil et conseils des conducteurs de bus qui ont à coeur que le touriste ne se trompe pas de ligne

    cool la balade le long du Pacifique jusqu'au Golden Gate Bridge

    smile la hauteur raisonnable des immeubles, pas de gratte-ciels

    ^^ le mélange des maisons de style victorien aux façades colorées et des immeubles modernes

    smile les rues en pente qui donnent de drôles de perspectives / vues sur la ville

    wink2 le nombre de belles voitures croisées: Ford Mustang, Dodge, Chevrolet, Lincoln...

    no la communauté chinoise peu polie, peu souriante, très insistante parfois dans les magasins pour pousser à l'achat. Bien entendu, tous ses membres ne sont pas ainsi, mais beaucoup toutefois, suffisamment pour qu'on le remarque.
     frown le nombre incroyable de SDF rencontrés, en grande majorité des Afro-américains et aussi des personnes âgées.

    arf les rues pentues à monter le soir lorsqu'on est bien fatigués  :)

     

    J5: Mardi 24 octobre: Californie - Route vers YOSEMITE NP - MARIPOSA  270 km

    Avant de récupérer notre voiture de location et de quitter San Francisco, nous cherchons une boutique de téléphonie dans Chinatown où nous pourrions tester et éventuellement acheter un téléphone portable débloqué américain. Nous n'avons plus de réseau mobile depuis notre arrivée aux USA. Nous avons bien activé l'option voyage dans nos forfaits Free mais nous n'avons plus rien depuis notre escale à Montréal. C'est donc bien qu'il y a un problème sur le sol américain. Après des recherches sur internet -où on nous parle de fréquences changées, d'histoires de tri-bandes, quatre-bandes que ne supporteraient pas les appareils moyen de gamme...- nous trouvons et essayons un portable américain sans succès. Il s'avère plutôt que Free n'ait pas passé beaucoup d'accords avec les opérateurs américains... (voir fin de l'article "Préparer son roadtrip américain"). Bref... très contrariant.

    Nous récupérons notre voiture de location à l'agence Alamo juste en face de l'hôtel Grant et là aucune contrariété, tout roule. Flexibilité (nous étions passés à l'heure convenue pour demander si nous pouvions récupérer le véhicule plus tard), rapidité, efficacité, honnêteté (on a pas essayé de nous vendre absolument d'autres options, on nous a juste rappelé les deux assurances comprises dans la réservation en ligne et informé des deux supplémentaires que l'on pourrait prendre, sans insister). Notre mini van Dodge noir nous est remis avec la moitié du plein,à rendre avec la même quantité de carburant.

    Nous sortons facilement de SF et prenons la route pour Mariposa. Le paysage est très aride: collines recouvertes d'herbes sèches jaunes qui s'apparentent davantage à de la paille. On comprend la facilité avec laquelle un feu peut se propager ici. Ce paysage fait penser à des scènes de films de science fiction dans lesquels la pollution ou une catastrophe naturelle a tout ravagé. A l'approche de Mariposa, le paysage change un peu, on voit à présent des arbres mais l'ensemble reste sec. Nous passons dans des zones calcinées et apercevons une pancarte devant une maison remerciant le travail des pompiers. Nous voyons des petites maisons de bois et parfois des habitations plus sommaires, genre mobil homes un peu améliorés, il s'agit en tout cas de réels domiciles ici, pas de résidence secondaire.

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous arrivons à Mariposa vers 16h. C'est une petite bourgade aux allures western dans laquelle sont regroupés au centre quelques motels, des boutiques souvenirs, des boutiques d'habits et d'accessoires de randonnée. Il fait chaud. Nous nous baignons dans la piscine extérieure de l'hôtel, tiens nous sommes tous seuls...aaargh! l'eau est glacée... Heureusement, il y avait un petit bassin à 38° à côté! plouf, une nage rapide dans le frigidarium puis retour dans le petit bassin chaud, nous avions nos bains romains. Nous dînons à Pizza Factory (pizza, pâtes, lasagnes, burgers) avec des locaux, sorte de grande cafétéria qui propose des formules intéressantes, déco et personnel sympa. http://pizzafactory.com/locations/mariposa/ Mon fils aîné se laisse tenter par de la Root Beer en allant remplir son deuxième verre au bar à sodas (aux USA, vous payez le verre et pouvez ensuite vous servir et resservir en libre service, les ados adorent, les nutritionnistes beaucoup moins je suppose...). "Maman, c'est quoi la root beer? "Euh je ne sais pas, mais root ça veut dire racine alors ce n'est pas très engageant."

    Nuit au Comfort Inn.

    La Root Beer, késako?

    Effectivement c'est bien une boisson gazeuse à base de racines. Renseignements pris, elle est sucrée aux arômes de sassafras (hein?!) et de salsepareille (c'est pas un ingrédient de la soupe de Gargamel dans les Schtroumpfs?) et autres extraits de plantes. Elle n'est pas alcoolisée. Les Québécois l'appellent la "Racinette". Bref, quelle saveur? Très bizzarre, on sent bien un goût de plantes macérées avec un arrière-goût caramélisé écoeurant... pas franchement un coup de coeur! Mais c'est rigolo d'essayer. En vente aussi en supermarchés.

      Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

    Faire le plein de carburant aux USA

    Il faut se garer devant une pompe puis se rendre à l'intérieur de la station en indiquant au caissier votre numéro de pompe et le montant ou la quantité de carburant que vous souhaitez mettre dans votre véhicule (half tank / full tank). Vous laissez votre carte bleue (parfois aussi votre passeport) afin qu'il vous débloque la pompe et allez vous servir. Lorsque vous revenez payer, le caissier fait les ajustements nécessaires selon que vous ayez mis davantage ou moins de carburant qu'annoncé.

     

    J6: Mercredi 25 octobre: Californie - Randonnée YOSEMITE NP The Four Mile Trail & LEE VINING

    Nous sommes à 48 km du parc national Yosemite. Départ de bonne heure de Mariposa pour faire la randonnée Four Mile trail. Nous achetons le pass annuel America the Beautiful 80$ à la guérite-entrée du parc. Elle nous servira pour tous les parcs nationaux de notre circuit, elle comprend un véhicule et 4 passagers (voir détails dans l'article "Préparer son road trip américain"). Nous nous dirigeons vers South Side Drive pour le départ de la randonnée Four Mile trail (7.5 km l'aller, possibilité de prendre une navette pour le retour en haute saison). La montée est progressive jusqu'à Glacier Point où l'on voit entre autres sommets, le Half Dome, géant monolithe comme coupé en son milieu, devenu le symbole du parc. Ce point de vue est accessible en voiture mais la randonnée offre de nombreux points de vue sur la vallée. Elle est la plupart du temps ombragée et se termine par le passage d'une forêt aux très grands arbres avec des troncs dont les diamètres sont impressionnants. Nous pique-niquons à Glacier Point, nous avons mis 3h pour la montée. Des écureuils peu farouches s'approchent pour récupérer des miettes et n'hésitent pas à fouiner autour des sacs à dos... Après de belles prises de vue, nous redescendons par le même chemin en 2h. Cette randonnée est classée difficile pars les guides et le Visitor Centre du parc, ça monte, certes, mais si vous avez l'habitude de randonner dans les Pyrénées ou les Alpes en famille, il n'y a pas de difficultés particulières, chacun son rythme, faites des pauses et profitez des panoramas.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

      Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Si vous échappez la moindre petite miette... elle est vite récupérée. Il ne faut évidemment pas les nourrir.

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous remontons à bord du van pour traverser le parc sur la fameuse Tioga Pass qui nous a causé quelques frayeurs: fermée temporairement fin septembre et le vendredi précédent pour chute de neige... Habituellement elle ferme début novembre jusqu'à fin-mai début juin (début juillet en 2017!). Il faut compter 2h pour sortir du parc. La Tioga Pass traverse forêts et borde lacs puis montagnes à 3000m d'altitude pendant une quarantaine de kilomètres. Nous apercevons un loup, vision furtive magique. Des bandes de neige sont présentes régulièrement. Il fait frais, rien à voir avec la température de Yosemite Valley. Les rangers se préparent à la fermeture: les chalets sont démontés, les parkings fermés. Vers 18h, à l'approche de la sortie du parc, le soleil se couche sur un lac offrant une belle luminosité rasante.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    A la sortie du parc, nous effectuons une dizaine de miles dans un paysage de montagnes avant de rejoindre notre étape nocturne: Lee Vining. Il fait froid, nous sommes à 2000m d'altitude. Bonne surprise au motel (je n'avais pas fait attention à la réservation), la chambre 14 est une suite bien équipée avec vue sur le lac Mono Lake dont nous ne profiterons malheureusement pas de la vue car arrivés de nuit pour un départ le lendemain matin à 7h.

    Nous dînons en face au Nicely's qui propose des formules "dinners": soupe (très bonne) ou salade +  plat chaud (viande, pomme de terre au choix: "smashed/baked/fried") et petit bol de légumes + pain brioché à 14.95$. https://www.yelp.fr/biz/nicelys-lee-vining La serveuse nous indique que sur la note elle a compté 15% de pourboire (indiqué sous le nom de "gratuity" sur les factures) et nous dit "Have I done a good job? Do you agree with that gratuity?" Difficile de refuser et de lui faire refaire la note. On a bien mangé et on a été bien accueillis c'est vrai. Cette pratique des 10 / 15% de pourboire est indiquée dans les guides mais c'est la première fois que nous y sommes confrontés. A San Francisco et à Mariposa, en payant en liquide, on a toujours laissé le pourboire qu'on voulait et par la suite aussi.

    Nuit au Yosemite Gateway Motel.

     

    Doit-on tenter la TIOGA ROAD en hors-saison?

     La Tioga Road est la route qui part de Crane Flat (dans le nord-ouest du parc Yosemite) au Tioga Pass, à 3031m d'altitude pour au total 75 kilomètres. Elle permet de traverser le parc pour se rendre à Lee Vining, étape qui vous met sur le chemin de la Vallée de la Mort et Las Vegas et elle fait gagner des kilomètres et du temps, d'où l'importance de pouvoir l'emprunter. Seulement vu l'altitude, elle est soumise aux aléas climatiques et n'est pas ouverte toute l'année, elle est en général fermée de début novembre à mi-mai. Il faut donc bien y réfléchir, se mettre en mode veille: surveiller l'état de la route avant le départ ainsi qu'une fois sur place et avoir la possibilité d'annuler les réservations d'hôtels 48h avant et de changer d'itinéraire (ce qui impliquera un contournement lourd en kilomètres). Nous avons eu un peu peur qu'elle ne soit fermée. Pour ne prendre "aucun" risque (le risque zéro n'existant pas, ici c'est Dame nature qui a les commandes), je ne la conseille pas dans un roadtrip du 20 octobre au 1er juin.

     

     J7: Jeudi 26 octobre: Californie / Nevada - DEATH VALLEY & LAS VEGAS 

    Départ à 7h aujourd'hui car nous avons du trajet: 385 km de Lee Vining à Dante's View dans la Vallée de la Mort. Il fait froid ici le matin, les hivers doivent êtres rudes. Nous nous arrêtons à la ville suivante Bishop (car à Lee Vining il n'y a pas grand chose) pour faire le plein d'essence et des courses pour pique niquer à midi: nous nous préparons à traverser le désert où on ne trouvera que chaleur et goudron. Dans un premier temps, nous avons des paysages de montagnes légèrement enneigées au pied desquelles nous retrouvons de l'herbe jaune sèche. En milieu de matinée, l'air est déjà bien plus chaud. Nous roulons jusqu'à Lone Pine, dernière grande ville avant Death Valley NP. Ici c'est le royaume d'énormes pick ups. Au fur et à mesure que nous roulons, la plaine est plus sèche et les montagnes pelées. Nous faisons un court arrêt au Visitor Centre de Lone Pine, porte du Mount Whitney (plus haute montagne des USA après le mont McKinley en Alaska) et des Alabama Hills, lieu de tournage de westerns.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Mon mari fait 1m80...

    Nous reprenons vite la route pour Death Valley. Le paysage devient lunaire avec des cailloux, de la roche noirâtre au sol. Nous nous arrêtons à un point de vue duquel nous voyons en contrebas un plateau au sol blanchâtre. Quatre américains attendent équipés de gros téléobjectifs et de sortes de talkies-walkies branchés sur des fréquences spéciales qu'ils écoutent attentivement (ils avaient aussi chapeaux, lunettes, glacières). Je leur demande ce qu'ils attendent, en fait ils sont postés là depuis un moment car ils savent que l'armée va venir effectuer des vols très bas dans la vallée. Nous repartons, tant pis pour les essais militaires, il n'était pas possible de déterminer exactement quand les exercices allaient commencer.

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous reprenons la route, nous nous arrêtons pour prendre en photo les montagnes couleur ocre pâle et de drôles d'arbres -entre le palmier et le cactus- seule végétation hormis des touffes d'herbes sèches grises. Plus loin nous voyons une voiture arrêtée sur le bas côté pour observer un coyote immobile à un mètre du véhicule. Nous en verrons un autre en plein milieu de la route un peu plus tard. Nous pique-niquons devant le Visitor Centre du parc à Furnace Creek. Il fait... 38°!! Pas de contrôle du pass c'est bizarre.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Un Géocoucou de Californie à côté de notre table de pique-nique. Cet oiseau coureur surnommé The Roadrunner bird, a inspiré le très rapide Bip Bip dans le dessin animé Bip Bip et Coyote.

    Premier panorama: Zabriskie Point et son paysage lunaire puis Dante's View duquel on peut voir la plaine blanche de Badwater qui se situe à 86m au-dessous du niveau de la mer ainsi que des traces d'une exploitation de borax encore en activité. La vue est grandiose. Il fait chaud mais sur les hauteurs le vent souffle, cela fait du bien. Death Valley est magnifique; les paysages bien que désertiques, varient. La chaleur est supportable à cette période mais je n'ose imaginer l'été, même dans la voiture avec la clim, elle doit se faire pesante derrière les vitres.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     Il nous reste à parcourir 192 km pour rejoindre Las Vegas où nous arrivons vers 17h30 à notre hôtel Le Luxor. Le parking "self park" est payant, 10$ les 24h. Une caution de 50$ est prise pour la chambre, le pourcentage des taxes locales explose, plus de 13%, bienvenue dans la cité du fric! Nous sommes dans la chambre 27104 au 27ème étage! Nous avons une super vue sur l'Excalibur et autres hôtels. Après un peu de repos, nous sortons pour remonter le Strip by night (nous nous trouvons au début de l'avenue). New York, Paris, le Bellagio et ses fontaines éclairées (petit spectacle toutes les 15 minutes en soirée), le Flamingo, the Venetian, pour n'en citer que quelques-uns... cela clignote de partout, on ne sait pas, plus où poser le regard dans cette débauche de lumières et de sons (la musique est à fond les volumes dans les bars et certains casinos). On croise des filles qui se sont habillées sexy pour leur virée à Vegas, d'autres en string, plumes et paillettes pour faire la publicité de spectacles d'effeuillage, nombreux à Sin City. Trois hommes de la secte Born Again postillonnent dans un haut parleur appelant les pêcheurs à la rédemption en vain, personne ne leur prête plus d'attention qu'un bref regard. Nous rentrons à l'hôtel à minuit après avoir mangé au Wendy's dans un Food Court avec la clim glaciale à fond. Arpenter le Strip à pied est parfois fastidieux car il faut contourner des hôtels, monter et descendre des escalators.

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Le Bellagio où George Clooney et ses potes jouent les braqueurs dans le film Ocean's Eleven

     

     

     

    J8: Vendredi 27 octobre: Nevada / Utah - LAS VEGAS & Route vers ZION NP

    Ce matin on s'autorise à dormir un peu. Après un check out express, nous prenons la voiture et refaisons le strip de jour. C'est tout aussi intéressant que de nuit, nous notons des détails que nous n'avions pas vu la veille et les façades des hôtels se dévoilent sous un autre angle, débarrassées de leurs lumières vives et parfois agressives.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

         

     Circuit classique Ouest Américain

     

    Nous sortons à Grand Central Parkway où se trouve le Las Vegas Outlet Premium North, paradis des shoppers où se côtoient les grandes enseignes américaines et internationales: Nike, Ralph Lauren, Levi's, Lacoste... Après une razzia ou presque, en route pour Saint George où nous ferons une nuit étape avant de nous rendre au parc Zion. Le passage du Nevada à l'Utah se voit au niveau de l'environnement. Progressivement, on revoit quelques arbres, puis les collines changent de formes et de couleurs, on est bien dans le Canyon State et surtout, c'est le retour de l'herbe verte, on ne l'avait pas vue depuis un moment! Le seul gazon qu'on ait vu au Nevada est celui de quelques terrains de golf croisés après Las Vegas, qui ne doit son existence qu'à grand renfort d'arrosage.

    Nous posons nos valises au Motel 6 puis faisons quelques courses au supermarché Smith pour préparer le pque nique du lendemain. Dîner au KFC. Saint George est une ville d'une bonne taille avec un grand choix de fast foods autour de l'hôtel; Wendy's, Mc Donald's, Burger king, Taco Bell... je crois bein que toutes les franchises y sont!

     

    J9: Samedi 28 octobre: Utah - Randonnée ZION NP  & Route vers BRYCE CANYON

    Nous nous levons de bonne heure pour rejoindre le parc Zion à 65km de l'hôtel. Nous nous garons sur le parking du Visitor Centre puis prenons la navette gratuite jusqu'à l'arrêt Weeping Rock où se trouve le départ de la randonnée Observation Point, 13k aller-retour. Après bien des recherches avant notre départ, j'ai finalement choisi cette randonnée pour son point de vue final et pour l'absence de passages étroits à flanc de canyon où il faut s'aider de chaînes (Angel's Landing, Hidden Canyon) car mon fils aîné et moi avons bien le vertige. Observation Point ne présente pas de difficultés particulières, bien qu'elle soit classée dans les randonnées difficiles par le parc. Je ne regrette pas du tout ce choix, tout le trail est intéressant, il n'y a pas vraiment de grosses montées abruptes, l'ascension est progressive, entrecoupée de faux plats et surtout d'une petite traversée dans la cavité d'un canyon. Le chemin en fin de randonnée qui mène au point de vue est plat (et pas du tout ombragé, faites attention l'été). Le panorama sur le parc est grandiose. Nous avons pique-niqué sous un petit coin d'ombre avec toujours la compagnie de quelques petits écureuils prêts à grappiller la moindre miette. Nous avons mis 3h pour la montée avec de nombreuses pauses photos. Je recommande absolument de faire une randonnée à Zion, si vous vous baladez en bas et ne prenez que les navettes, vous passerez à côté de ce parc pourtant magnifique.

     Vous trouverez des informations et des photos magiques (photographe professionnel) sur les randonnées à faire sur Zion sur le site suivant: https://www.citrusmilo.com/zionguide/

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

        

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous reprenons le shuttle pour récupérer notre voiture au Visitor Centre mais d'abord pause boisson et appetizers au restaurant en musique (petit groupe de country).

    Circuit classique Ouest Américain

    Puis nous attaquons la route panoramique de Mount Carmel pour sortir du parc. Nous voyons des Bighorn sheep (Mouflons d'Amérique), des biches (dans l'Ouest, elles sont grises avec de grandes oreilles) et beaucoup de dindes. Superbes paysages de roches, de canyons rosés, oranges sur cette route. Le soleil se couche déjà, nous sommes surpris. Du parc Zion à bryce Canyon, il y a environ 115km. Arrivés de nuit au Best Western Grand à Bryce Canyon (village tourisme: hôtels, motels, restos), nous nous apercevons que nous n'avons pas nos montres à l'heure... Nous sommes passés au Mountain Time depuis Saint George! Je connaissais ces changements de fuseaux horaires entre la Californie (Pacific Time) et l'Utah mais je n'ai pas fait attention! A l'heure à laquelle nous effectuons le check-in (20h30), le restaurant du Best Western d'en face, le Ruby's Inn prend les derniers clients. Le temps de décharger les valises, de se poser un peu, nous ne trouverons rien d'ouvert pour dîner. Nous prenons un petit snack dans la chambre de l'hôtel et mettons... nos pendules à l'heure!

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    LES FUSEAUX HORAIRES DANS L'OUEST

    Il s'agit du PACIFIC TIME et du MOUNTAIN TIME. La Californie et le Nevada se situent dans le fuseau "Pacific Time". Le Nouveau-Mexique, l'Arizona, le Colorado, l'Utah et le Wyoming se situent quant à eux dans le fuseau "Mountain Time". Il y a donc une heure de plus sur le Mountain Time. Attention l'état de l'Arizona ne pratique pas l'heure d'été (du deuxième dimanche de mars au premier dimanche de novembre), on s'est fait avoir! mais le territoire Navajo si! Heureusement les hôtels qui se trouvent en Utah ou Arizona affichent souvent deux horloges.

     

    J10: Dimanche 29 octobre: Utah - Randonnée BRYCE CANYON NP & KANAB

    Nous sommes aux portes de Bryce Canyon que nous rejoignons vite. Il fait froid, le pare brise de la voiture a même une mince couche de gel. Nous ne le réalisons pas mais nous sommes à 2000m d'altitude. Ce matin pour découvrir le parc, nous allons combiner Queen's Garden Trail et Navajo Loop, un grand classique (comptez 1h20). Sur les conseils d'un ranger en raison de la température fraîche, nous commençons par le Queen's Garden Trail pour être au soleil. Nous nous garons à Sunrise Point, admirons les Hoodoos sur ce premier point de vue, puis rejoignons Sunset Point à pied (15 minutes) pour emprunter ensuite le Queen's Garden Trail. C'est très beau, on prendrait en photo toutes les roches! Nous croisons beaucoup de français aujourd'hui et il y a plus de monde sur le sentier qu'à Yosemite ou Zion. En même temps, il y a moins de randonnées donc nous sommes concentrés au même endroit. Les randonnées s'apparentent davantage à des balades, accessibles au plus grand nombre donc. Nous remontons sur Navajo Loop qui se termine par une montée abrupte en lacets entre deux parois. C'est pour cela qu'il est d'habitude conseillé de commencer par ce point (pour faire ce passage en descente). Nous prenons la voiture jusqu'à Inspiration Point puis Bryce Point. Puis nous retournons au Visitor Centre pour pique niquer sur un tronc d'arbre à côté du parking. Mon mari se rend compte que nous sommes observés au loin par un chien de prairie. je ne sais pas comment il a fait pour le voir car c'est bien plus petit qu'une marmotte et de la même couleur que l'herbe sèche. Dressé sur ses deux pattes arrière pendant un moment, l'animal se montre curieux. Nous parvenons à l'approcher jusqu'à 10m avant qu'il ne plonge dans son terrier.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Nous reprenons la route tôt dans l'après-midi pour Kanab. Nous n'avions pas réalisé que nous ferions la "randonnée" et les différents points de vue de Bryce si rapidement. Nous avons hésité à faire un autre petit circuit mais il commençait à faire chaud et les sentiers ne sont pas à l'ombre à travers les Hoodoos. Il y avait un trail d'1h à travers les pins mais cela ne nous a pas motivés non plus. Bryce Canyon se fait en une demi-journée, le mieux serait de coupler la visite avec une randonnée de Red Canyons Park à 15km (pass annuel des parcs nationaux accepté selon le Routard) ou pourquoi pas la visite du grand refuge pour chiens et chats Best Friends quelques miles avant Kanab.

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     Red Canyon

    Circuit classique Ouest Américain

     Arrivée à Kanab à 16h, nous voyons deux horloges à la réception de l'hôtel, une indiquant "Utah time" et l'autre "Arizona Time". Encore un changement d'heure à prévoir pour le lendemain pour la visite d'Antelope Canyon en territoire Navajo et dans l'Arizona mais à l'heure de... l'Utah! Kanab a des allures de ville fantôme le dimanche. Toutes les boutiques sont fermées, on se demande même si on va trouver un restaurant ouvert. Ouf, on en repère un, le Nedra's Too: cuisine mexicaine, américaine, et sud-ouest. Très bon et copieux. http://www.nedrascafe.com/ On rejoint l'hôtel en prenant des rues transversales à Main Street pour voir quelques habitations de quartiers. Dans l'Ouest, le long des routes les maisons sont petites, construites en bois, souvent à l'aspect sommaire, elles font davantage résidences secondaires d'été, mobile homes arrangés que maisons  principales. Ici, elles ont meilleure allure et font vraiment maison. Dîner au Nedra's Too donc avec une déco binaire: style western d'un côté et photos de pilotes et de voitures Nescar de l'autre. Et plein de pinatas accrochées pour le côté mexicain. Nuit au Best Western.

     

    J11: Lundi 30 octobre: Arizona - LOWER ANTELOPE CANYON & HORSESHOE BEND

     120km séparent Kanab de Page. Nous arrivons à Page à 9h pour la visite du Lower Antelope Canyon réservée et payée à l'avance auprès de Dixie Ellis Lower Antelope Canyon Tours https://antelopelowercanyon.com/ 

    Le canyon se trouve à 6.5km à l'est de Page en prenant la route 98 vers Kayenta. Nous passons devant l'entrée du Upper Antelope Canyon puis prenons sur la gauche en direction de l'usine Navajo Power Plant. Nous avions réservé la visite de 9h50 mais arrivés plus tôt on nous propose de passer avant. L'avantage du hors-saison: pas d'affluence, pas de chaleur insupportable et des guides plus disponibles. Nous suivons notre jeune guide indienne jusqu'à l'entrée du canyon, une fine entaille dans laquelle on s'engouffre par d'étroits escaliers et échelles de fer. La visite se fait le long d'un étroit parcours de roches qui changent de couleur au gré des rayons de soleil qui parviennent à s'infiltrer. On ne s'arrêterait pas de photographier. Le guide prend en photo chaque famille ou couple avec leur appareil dans trois endroits différents. Elle nous indique aussi à certains endroits où exactement se positionner pour prendre le meilleur cliché. La visite aura duré une heure sans que l'on nous presse ou qu'un autre groupe nous pousse..

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain       

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

         

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   Circuit classique Ouest Américain

     

     Retour sur Page sur la 89 jusqu'au mile 545 pour découvrir Horseshoe Bend, le fameux canyon qui s'avance dans un des méandres du Colorado et fait comme une empreinte de fer à cheval. Le point de vue si souvent vu en image fond d'écran sur la toile tient ses promesses. C'est magnifique. Là aussi on apprécie d'atteindre le site sous une chaleur moyenne. Des travaux sont en cours au niveau du parking pour l'instant. Le site va être aménagé et payant. Des toilettes, des abris ombragés et un petit Visitor Centre ainsi que la sécurisation du site (rails le long du panorama) sont prévus pour l'été 2018. Il faut reconnaître que si de plus en plus de gens ne respectent pas les consignes de sécurité (hydratation, ne pas s'approcher du bord de la falaise, voire s'y asseoir), cet aménagement s'avère nécessaire. L'envie de faire le buzz sur les réseaux sociaux poussent des gens à prendre des poses idiotes au plus près du vide, gâchant au passage la vue pour les autres en plus de se mettre en danger.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Retour sur Page, épicentre de plusieurs centres d'intérêt, pour la pause déjeuner au Denny's: cuisine américaine dans une cafétéria (chaîne) nostalgique des années 60: vieilles photos, musique d'Elvis Presley. Super desserts. https://www.dennys.com/

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

    Puis balade digestive Hanging Garden trail: en direction du barrage Glen Dam, 100m à droite après le panneau indiquant le Glen Canyon. Il y a un petit parking au départ du sentier de sable orange balisé par des pierres. C'est désertique jusqu'à ce qu'on tombe sur une roche arrondie qui forme une cavité qui retient l'humidité et au sein de laquelle poussent quelques arbustes et de la végétation. Il y fait même frais. On aperçoit le Lac Powell au loin dont le niveau est bien bas. Départ pour Kayenta à 160 km en milieu d'après-midi. Dîner au Burger King puis nuit à l'hôtel Wetherhill Inn. Kayenta est une ville étape sans charme mais à seulement 30 minutes de Monument Valley.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

       

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    J12: Mardi 31 octobre: Arizona - MONUMENT VALLEY & Route vers GRAND CANYON

    En avant pour Monument Valley à 37km de l'hôtel. Il ne s'agit pas d'un parc national mais d'un parc tribal, appartenant au peuple Navajo qui en assure la gestion. L'entrée est de 20$ pour un véhicule et 4 passagers, ce n'est franchement pas élevé. La découverte du site se fait en véhicule le long d'une piste de sable, on peut s'arrêter de nombreuses fois sur l'itinéraire unique. Possibilité d'acheter des bijoux sur différents stands tenus par les Navajos au niveau des points de vue. Ils sont moins chers que dans les boutiques souvenirs de l'Arizona (où certains colliers sont Made in China, pensez à vérifier) et que dans le Visitor Centre du parc qui propose de la grosse bijouterie avec des parures avec des grosses pièces de turquoise ou autre pierre. Un dépliant remis au départ nous explique les différentes formes de roches: les Mesas (du mot espagnol "table" pour désigner les roches plus larges que hautes), les Buttes (plus hautes que larges) et les Spires ( base large puis corps étroit). Quel plaisir de voir en vrai ce site si souvent vu en photos, dans les films, en fond d'écran. La confrontation avec le réel est à la hauteur des clichés commerciaux. Le site est magnifique et par temps clair avec le sable orange du site, c'est l'idéal.

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

     

      Circuit classique Ouest Américain

    Sur la trentaine de kilomètres qui séparent l'hôtel du parc le ciel est couvert. Heureusement il se dégage vite et la vue qui s'offre à nous depuis le Visitor Centre est sublime.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Le drapeau américain et le drapeau de la nation Navajo

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    espèce de rongeur très rapide qui se hisse sur des petites branches sèches

                                                                          

    Pique nique à l'aire de jeux de Page, un vent fort s'est mis à souffler. Quelques enfants indiens font des descentes sur les toboggans avec leurs costumes d'Halloween. Vous ne le savez peut-être pas mais "toboggan" est un mot indien, comme "mocassin" ou "canoë", kayak". Les quartiers indiens ne sont pas loin. Dans le territoire Navajo, nous avons vu des habitations sommaires, des "trailers" en fait (mobil homes) ainsi que des Hogans, habitat traditionnel indien qui permet d'être à l'abri de la chaleur (il y fait 25% moins chaud qu'à l'extérieur pendant les journées de canicule). La communauté amérindienne est davantage touchée par le chômage et la pauvreté que les autres citoyens américains. Mais ils restent fiers de leur culture et de la gestion de leur patrimoine.

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

    Route vers Tusayan à 290 km aux portes du parc national Grand Canyon. Premier aperçu du parc au coucher de soleil. Dîner au restaurant mexicain Plaza Bonita.

    Circuit classique Ouest Américain Circuit classique Ouest Américain

    Desert View watchover

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    J13: Mercredi 01 novembre: Arizona -  GRAND CANYON SOUTH RIM

    Il fait froid ce matin à Tusayan, il a fait une petite gelée. Cette petite ville est une base touristique (restos, hôtels, location hélicoptères) à 10km à peine de l'entrée sud du parc. Un cerf broute paisiblement au bord de la route nullement dérangé par les voitures qui passent. Nous nous procurons la carte du parc pour faire les points de vue de la South Rim suivants: Lipan Point, Moran Point, Grandview Point, Yaki Point à l'est du Visitor Centre puis Hopi point, Mojave Point et The Abyss le long de Hermit Road. Ces différents points de vue sont desservis par des navettes gratuites. Un vent glacial souffle fort, il ne nous quittera pas de la journée. Le Grand Canyon impressionne par ses falaises et ses strates rocheuses qui semblent se dupliquer à l'infini mais en faisant ces points de vue on a du mal à capturer l'immensité et la majesté du site. D'autre part, les couleurs des roches sont le plus souvent de couleur beige et marron, parfois un peu orange sur le coucher de soleil. En tout cas, absolument pas comme les images du Grand Canyon que nous voyons sur le web. L'utilisation de filtres ou d'un mode spécial de l'appareil photo (testé) transforme ces couleurs, mais ce n'est pas la vérité de ce que nous voyons. Par rapport aux couleurs qu'offrent Zion, Monument Valley ou Bryce, c'est pâlichon. Je dois dire qu'entre le vent très froid, descendre/monter dans les navettes, marchoter et découvrir des points de vue qui finissent par tous se ressembler, j'ai fini par me lasser et j'ai été déçue. Un survol en hélicoptère permet sûrement de mieux saisir l'immensité du site. Une descente au sein même du canyon (randonnée) doit également constituer une approche plus intéressante. Mais le budget vol est élevé pour une famille et une randonnée dans le grand Canyon ne s'improvise pas non plus.

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

         Circuit classique Ouest Américain

    Photos prises en mode spécial

    Circuit classique Ouest Américain

    Ce que nous voyons:                                                       Après réglages de l'appareil:

    Circuit classique Ouest Américain    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Rentrés tôt à l'hôtel, nous avons profité de sa piscine et de son jacuzzi. Dîner pour la deuxième fois au restaurant Mexicain Plaza Bonita: bon rapport qualité/prix (attention les steak houses sont chers à Tusayan), bon accueil, tables et chaises très colorées. Nous sommes placés près de la cuisine, le personnel parle espagnol et rigole, ça fait plaisir. http://www.myplazabonita.com/index.html

    Circuit classique Ouest Américain Dessert: Chimichangas

     

    J14: Jeudi 02 Novembre: Route vers LOS ANGELES

    Aujourd'hui départ à 7h du matin pour effectuer le long trajet (790 km) jusqu'à Los Angeles où nous prenons l'avion pour le retour en France. La route est droite, sans le moindre virage pendant des centaines de kilomètres. J'en profite pour mettre à jour mon carnet de bord. Nous nous arrêtons dans une zone commerciale une vingtaine de kilomètres avant d'entrer dans la mégapole pour la pause déjeuner chez Ono Hawaiian BBQ (fast food Hawaïen, pas mal: plats à base de riz, brocoli et viandes marinées) et pour les derniers achats dans un hypermarché. Nous avons bien roulé, il est 13h. Nous entrons sur le périphérique de la Cité des Anges, il y a... 6 voies de circulation de chaque côté! Bien contente de ne pas conduire... Nous décidons de passer l'après midi dans le quartier de Venice avant de restituer notre véhicule et de rejoindre l'hôtel. Bien qu'il ne fasse pas beau, grisaille et quelques gouttes de pluie (c'est le seul jour de notre séjour où la météo n'est pas bonne), je choisis ce quartier car je veux éviter la foule du Walk of Fame sur Hollywood Boulevard et car j'espère que les garçons verront des sportifs faire de la musculation en plein air sur Muscle beach et surtout de jeunes américains jouer au basket. Nous nous garons sur Venice Boulevard puis rejoignons l'Ocean Front Walk malheureusement peu animé par ce mauvais temps. Il y a beaucoup de boutiques souvenirs, quelques groupes qui essaient de vendre leur CD et beaucoup de sans-abris. Il fait frisquet, pas un corps à admirer faisant du body building sur Mucle Beach, dommage! Peu de joueurs de basket également (et pas très doués).

    Circuit classique Ouest Américain

     

      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

       Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous longeons un peu le bord mer puis nous passons dans d'étroits passages le long desquels se dressent de belles villas en bois avant de prolonger la visite sur Abbot Kinney Boulevard, chouette artère commerçante bobo hippie-chic dans laquelle nous goûtons une très bonne glace au Salt&Strawhttps://saltandstraw.com/    

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain    

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

       Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain    

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous n'avons pas fait les canaux car nous avions déjà vu de beaux House Boats à Sausalito en début de séjour et nous disposions de peu de temps. Nous restituons notre véhicule à l'agence Alamo proche de l'aéroport. Cela se fait très rapidement (voir article "Préparer son road trip américain"). Une navette gratuite nous dépose au Motel 6. Dîner à la cafétéria Denny's, histoire de reprendre un super sundae pour les garçons.

    J15: Vendredi 02 Novembre: Vol pour Toronto puis Paris

    J16: Samedi 03 Novembre: Arrivée à Toulouse

     

    Bilan du road trip:

    L'Ouest américain a tenu ses promesses: dépaysement, nature magnifique, population accueillante. La durée du séjour et le choix du circuit étaient confortables, nous n'avons pas eu l'impression de ne faire que rouler. Finalement, sur 3 semaines (ce que nous voulions au départ avec un circuit l'été), nous aurions ajouté Yellowstone "excentré" par rapport au reste et nous aurions rajouté des parcs et une visite sur plusieurs jours de Los Angeles avec un risque de saturer notre disque dur. Le choix d'un circuit plus court, qui ne retient que les incontournables du plateau du Colorado avec le temps de faire une grande ville est un bon compromis, satisfaisant pour nous. Mieux vaut faire le Yellowstone dans un second temps couplé avec d'autres parcs. Ou carrément revenir aux USA pour voir quelque chose de bien différent encore: La Louisiane, la Floride, New York... L'Ouest américain offre dans tous les cas à lui tout seul facilement de quoi faire 3 road trip différents (sans compter la partie Nord: Oregon, Washington).

    L'Automne a été une super période. Peut-être qu'il ne fait pas toujours autant soleil en octobre mais il ne fait pas froid et surtout il y a moins de monde et moins de contraintes au niveau des visites liées à la chaleur écrasante estivale. Ce paramètre est vraiment à prendre en compte car la chaleur double la fatigue et oblige le touriste à bien penser l'organisation de ses journées.

    Image associée 

     

     

     


    1 commentaire
  • Hébergement (pour 4 personnes, chambre familiale: 2 Queen Size Beds)

    Les prix sont indiqués en dollars et en euros TTC pour la période fin octobre/début novembre


    SAN FRANCISCO

    4 nuits + petits-déjeuners au GRANT HOTEL = 878.84 $ soit 747.17 euros 

    http://granthotel.com/ 

     753 Bush Street, Union Square, San Francisco, CA 94108

    N 037° 47.398    W 122° 24.578

    Situé dans le quartier Nob Hill, aux portes de Chinatown, proche de Union Square et des lignes du cable car.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain 

    smile  Hôtel très bien situé pour visiter les principaux centres d'intérêts de SF. L'agence de location de voitures Alamo se trouve juste en face. Chambre petite mais pratique (un coin penderie / bagages). Boissons chaudes et fontaine à eau dans le hall à tout moment. Deux ordinateurs à disposition.

    no Bon accueil à notre arrivée par le jeune asiatique de garde. Mais ses consoeurs qui ont suivi ne nous saluaient pas le matin et nous souriaient encore moins...

    Le petit-déjeuner se prend dans le hall de l'hôtel, parfois il n'y a pas de place assise mais on peut aller le prendre dans la chambre sans problème.

    Petit-déjeuner: viennoiseries diverses, muffins, tranches de cakes, boissons chaudes.

     

    MARIPOSA

    1 nuit + petits-déjeuners au COMFORT INN YOSEMITE VALLEY GATEWAY        = 177.59 $ soit 152.57  euros

    http://www.yosemite.com/lodging/hotels/comfort-inn/

    4994 Bullion Street, Mariposa, CA 95338

    GPS : N 037° 29.042    W 119° 57.775

    Piscine extérieure et jacuzzi en saison. Parking gratuit.

    Hôtels & Motels Ouest américain

    Hôtels & Motels Ouest américain

    Hôtels & Motels Ouest américain

       Hôtels & Motels Ouest américain

    smile Bon accueil. Endroit calme. Piscine extérieure et jacuzzi (eau chaude mais sans bulles) en fonctionnement fin octobre. Restaurants aux alentours. Boissons chaudes dans la chambre. Petit-déjeuner varié.

    Petit-déjeuner: steak, oeufs brouillés, yaourts, céréales, lait, jus, fruits, viennoiseries, gaufres à faire soi-même sur le moment.

     

     

    LEE VINING

    1 nuit sans petit-déjeuner au YOSEMITE GATEWAY MOTEL = 144.48 $ soit 122.52 euros

    http://yosemitegatewaymotel.com/

    51340 US Highway 395, Lee Vining, CA 93541

    GPS : 037° 57.415    W 119° 7.153

    Boissons chaudes à disposition. Parking gratuit. Vue sur Mono Lake. Ville étape à la sortie de Yosemite NP avant de se rendre à Death Valley.

     Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

     

    cool Bon accueil. Suite (chambre 14 Deluxe Family Suite). Petit salon avec canapé et télé à l'entrée, puis un coin penderie/bagages et petite toilette (lavabo) + la chambre spacieuse. Petite terrasse avec vue sur Mono Lake. Boissons chaudes dans la chambre. Micro-ondes et frigo.

    ouch Pas de petit-déjeuner proposé. Ne pas prendre une chambre qui donne sur la rue (avec porte d'entrée sur le trottoir).

     

     LAS VEGAS

    1 nuit sans petit-déjeuner au LUXOR = 177.61 $ soit 150.62 euros

    www.luxor.com/

    3900 Las Vegas Boulevard South, Strip, Las Vegas, NV 89119

    GPS : N 036° 5.813    W 115° 10.548

    Chambre Queen Size De Luxe Pyramid Cleo.

    Hôtels & Motels Ouest américain  

    Hôtels & Motels Ouest américain

    Hôtels & Motels Ouest américain Hôtels & Motels Ouest américain

    smile Chambre spacieuse. Belle vue. Bien situé, à l'entrée sud du strip. Piscine extérieure (non testée, voir si incluse dans le prix de la chambre). Calme malgré le nombre fou de chambres.

    oh Accueil très moyen. Service minimum dans la chambre: peu de produits de toilette, pas de frigo ni de boissons chaudes, il manquait une serviette... Image télé de mauvaise qualité. En dessous de ce que propose un Best Western. Pas de petit-déjeuner. Parking payant 10 $/24h... C'est Las Vegas quoi, une pompe à fric!

     

    SAINT GEORGE

    1 nuit + petits-déjeuners au MOTEL 6 = 82.62 $ soit 70.32 euros

    https://www.motel6.com/en/motels.ut.st-george.4673.html

    205 North 1000 East, Saint George, UT 84770

    GPS : N 037° 6.704    W 113° 33.745

    Piscine extérieure. Parking gratuit. Proche zone commerciale et restaurants. Etape à bas coût entre Las Vegas et Zion.

    Hôtels & Motels Ouest américain

    smile Bon accueil. Bien situé: proche de restaurants et d'une zone commerciale. Frigo. Fontaine à eau dans le hall.

    ouch Odeur bizarre dans la chambre. Il manquait un coussin, l'employé, tout dépité, m'a proposé une couverture en mettre en boule à la place. Pas de petit-déjeuner en fait, juste du café et du jus en libre service.

     

    BRYCE CANYON

    1 nuit + petits-déjeuners au BEST WESTERN BRYCE CANYON GRAND HOTEL =  146.93$ soit 126.95 euros

    https://www.brycecanyongrand.com/

    30 North 100 East, Bryce Canyon, UT 84764

    GPS : N 037° 40.491    W 112° 9.184

    Piscine extérieure. Parking gratuit. Un restaurant sur place.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

    smile Bon accueil. Grande chambre, bien meublée. Boissons chaudes. Frigo. Piscine intérieure et salle de fitness. Hall de réception sympa: cheminée en pierre. Petit-déjeuner très varié.

    Petit-déjeuner: oeufs brouillés, bacon, fromage, boissons chaudes, jus, céréales, fruits, yaourts, muffins, barres de céréales...

     Hôtels & Motels Ouest américain

    KANAB

    1 nuit + petits-déjeuners au BEST WESTERN RED HILLS = 112.06$ soit 96.66 euros

    http://www.bestwesternredhills.com/

    125 W Center , Kanab, UT 84741

    GPS : N 037° 40.491    W 112° 9.184

    Parking gratuit. Ville morte hors saison.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

    smile Bon accueil. Chambre fonctionnelle comme dans tous les Best Western. Boissons chaudes. Frigo.

    Petit-déjeuner: buffet varié.

     

    KAYENTA

    1 nuit + petits-déjeuners au WETHERHILL INN = 140.12$ soit 120.86 euros

    http://www.wetherill-inn.com/

    1000 Main Street, Kayenta, AZ 86033

    GPS : N 036° 43.561    W 110° 15.294

    Parking gratuit. Piscine intérieure (chauffée). A 40 minutes de Monument Valley.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

    smile Très bon accueil. Chambre spacieuse. Chambre et services similaires à un Best Western. Boutique souvenir et art indien à la réception qui vous met dans l'ambiance du territoire Navajo.

    ouch Eau de la piscine pas du tout chauffée comme annoncée (et glaciale).

    Petit-déjeuner: buffet varié.

     Hôtels & Motels Ouest américain

    TUSAYAN

    2 nuits sans petit-déjeuner au THE GRAND HOTEL AT THE GRAND CANYON = 263.94$ soit 223.84 euros

    http://www.grandcanyongrandhotel.com/

    149 State Highway 64, Tusayan, AZ 86023

    GPS : N 035° 58.209    W 112° 7.629

    Parking gratuit. Piscine intérieure. Restaurant et bar (non testés). Grand complexe construit dans l'esprit des cabanes des pionniers. A la sortie de l'A64, à 10 km de l'entrée South Rim du parc Grand Canyon.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

     cool Bon accueil. Haut de gamme, meilleur prix obtenu hors saison. Chambre spacieuse, bien meublée. Boissons chaudes. Frigo. Nombreux produits de toilette, grandes serviettes de bain (et un canard pour le bain!) Petite terrasse. Piscine intérieure chauffée, jacuzzi et salle de fitness. Grand hall avec du bois, cheminée de pierre et pour rappeler le style trappeur... des animaux empaillés.

     

    LOS ANGELES

    1 nuit sans petit-déjeuner au MOTEL 6 = 80 euros

    https://www.motel6.com/en/motels.ca.inglewood.1260.html

    5101 West Century Boulevard, Inglewood, CA 90304

     

    GPS : N 033° 56.753    W 118° 22.027

    Parking gratuit. Piscine extérieure. A 3.2 km de l'aéroport. Navette gratuite.

    ouch Wifi payant.

    TOTAL BUDGET HEBERGEMENT POUR 2 ADULTES + 2 ADOS (13 & 16ans) = 1861.51 euros pour 14 nuits

     

     

    Bilan:

    Réservations effectuées 6/7 mois à l'avance sur Booking.com. Un seul hôtel a prélevé la somme avant le départ, pour les autres nous avons payé sur place. Nous n'avons pas eu de mauvaise surprise par rapport aux prix annoncés, nous avons même payé un peu en-dessous (comme si Booking avait surévalué le dollar). Bien que j'avais imprimé toutes mes réservations, seul le nom m'a été demandé avec bien sûr mon passeport. Le paiement sur place se fait en général par carte bleue, il faut préciser de suite si vous voulez payer en liquide (nous l'avons fait pour les deux derniers hôtels pour écouler les dollars non utilisés), pour l'hôtel à Tusayan, ça a été un peu compliqué. Au prix des chambres se rajoutent ensuite les commissions "facturette" bancaires pour les paiements par carte bleue.

    Best Western est une chaîne d'hôtels moyen de gamme très satisfaisante.

    Motel 6 est la chaîne d'hôtels la plus économique des Etats-Unis. Je ne conseille ce type d'hébergement que ponctuellement car les services sont sommaires. Un bon petit-déjeuner sur place est par exemple appréciable avant une journée de visite bien remplie ou une randonnée.

     

    cool Le frigo dans la chambre est bien appréciable pour y mettre les denrées qui servent aux sandwiches le lendemain pour la visite d'un parc national. Il est à mon avis carrément indispensable en été pour prendre le relais de la glaciaire achetée sur place (on en trouve en polystyrène dans les supermarchés ainsi que de la glace).

    Résultat de recherche d'images pour "gif drapeau américain"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    votre commentaire
  • Introduction

    Préparer un circuit dans l'Ouest américain demande temps et réflexion car c'est une partie particulièrement riche en sites méritant le détour, et vaste, le Grand Ouest comprenant la Californie, le Nevada, l'Utah, le Wyoming, l'Arizona, le Colorado et le Nouveau Mexique. Il va donc falloir composer avec les distances qui sont énormes d'un point à l'autre et faire des choix pour optimiser le temps et le budget que l'on peut consacrer au voyage. L'idéal serait de pouvoir "morceler" le Grand Ouest et de le faire en 2 ou 3 fois/voyages. Mais on ne peut pas toujours savoir si on aura les moyens d'y revenir, donc comme je l'ai dit plus haut, il faut optimiser le séjour, découvrir de belles choses sur un rythme réaliste et c'est là que cela se complique à cause des distances de cette partie des USA. J'ai lu dans de nombreux blogs quelques regrets "si nous avions su, nous aurions prévu 1 jour de plus sur cette étape", je ne ferai pas mieux que les autres, je le sais par avance avec l'itinéraire que j'ai prévu mais l'appel des nombreux parcs nationaux est plus fort... Après tout la frustration fait elle aussi partie du voyage et c'est quelque part l'élément qui fait que nous revenons sur un lieu ou partons sur d'autres expériences.

    Il existe de très nombreux sites et blogs relatant des voyages dans l'Ouest américain. Les compulser permet dans un premier temps, avant de se procurer cartes et guides, d'avoir des exemples de circuits et des conseils pratiques. Personnellement, je privilégie les blogs de particuliers et certains sites communautaires (sorte de plateformes d'échanges d'expériences) et passe mon chemin sur les blogs bourrés de liens commerciaux qui sont du coup moins lisibles en mon sens et moins objectifs (lorsqu'ils sont sponsorisés). C'est le cas de bon nombre de sites de globetrotters qui, à force de marchander leurs expériences pour financer leurs projets, perdent en authenticité.

    Quelques sites utiles et agréables:

    http://www.sunsetbld.com/   cool   http://www.roadtrippin.fr/

    Une mine d'infos, du très bon travail notamment sur San Francisco (avec fiches pratiques à imprimer):

    http://giloulemeilleurdelouestamericain.overblog.com/ cool

    De belles photos de plusieurs road trips dans l'Ouest et des infos pratiques par une passionnée de cette partie des USA: https://completementalouest.net/

    Des articles sur l'Ouest parmi d'autres destinations aux USA. Articles riches, bien rédigés, agrémentés de magnifiques photos et de conseils pratiques, par exemple:http://www.lostintheusa.fr/2016/09/18/visiter-monument-valley-mode-emploi-conseils-guide/ cool

    Coup de coeur d'ailleurs pour ce site qui propose également des outils de planification de roadtrips ainsi que de nombreux articles pratiques (le passage à la douane, comment remplir son formulaire ESTA etc). Leur site donne aussi des informations en temps réel sur l'état des routes (ex: fermeture/ouverture de la Tioga Road, glissements de terrain, travaux dans les parcs) http://www.lostintheusa.fr/2017/07/10/actualite-roadtrip-etats-unis-ouest-americain/  yes 

    Pour se mettre dans le bain linguistique: des guides en anglais sur les parcs nationaux:

    https://roadtrippers.com/collections/national-parks-road-trips-and-tips-9

     

    Etapes pour bien préparer son voyage

    Nous partons en hors saison: fin octobre. Nous avons commencé les préparatifs 6 mois avant le départ. La marge est suffisante. Par contre, si vous choisissez de partir en pleine saison (vacances scolaires d'été), je pense qu'il faut bien 8 à 10 mois minimum.

     

    1) Les premiers choix à faire:

    - la période et la durée. Une fois arrêtées, demandez vos congés sans attendre afin de pouvoir effectuer les réservations de vols qui vont constituer le plus gros poste de dépense du voyage.

    - le choix du circuit: décider le point de départ et de retour. La consultation ou l'achat d'un guide et d'une carte routière aide bien. Vous êtes sûrs de pouvoir partir donc vous en aurez besoin de tout manière.

     

    2) Le choix et la réservation des vols

    Autant vous le dire de suite, ce n'est pas du tout la partie fun, mais alors pas du tout... On pourrait penser qu'avec les nombreux moteurs de recherche et les comparateurs en ligne, on va trouver facilement la meilleure solution au meilleur prix... niet! c'est sans compter avec les pratiques des ces sites et des compagnies aériennes elles-mêmes qui montent leurs prix en quelques heures sans explication valable et en toute impunité. Ces pratiques sont injustes mais légales... Dans un avion aucun passager n'aura payé le même prix pour la même destination et prestation!

    Sachez d'emblée que plus vous consultez le site d'une compagnie aérienne, plus le prix augmentera afin de pousser à la décision (la réservation). Vous savez qu'avec le système des cookies, nos navigations sur internet laissent des traces numériques, votre PC enregistre vos recherches, vos projets et à chaque connection, navigation, il vous sera proposé des liens pour des vols avec vos destinations. On sait ce que vous voulez, on vous appâte... L'utilisation d'un autre ordinateur (celui du voisin, du travail) avec donc une autre adresse IP non repérée peut paraître une solution. Et bien non, car encore une fois, plus les horaires d'un vol sont consultés sur quelques jours,  plus les prix grimpent pour vous faire croire que les places se raréfient et encourager l'achat... Parfois, j'ai lu qu'il fallait éviter de se connecter le soir et les weekends et préférer la nuit en semaine ou le mardi à 4h du matin avant les mises à jour... honnêtement, je ne suis pas sûre que ces combines marchent aujourd'hui.

    Tout ceci est scandaleux mais nous ne pouvons rien y faire, seule une meilleure législation rendra justice aux consommateurs et ce n'est pas pour demain. Donc que faire?

    La variation des prix étant rapide, il faut:

    - se fixer un budget maximum   

    - se renseigner (guides, blogs) sur les fourchettes de prix raisonnables voire intéressants sur la période choisie

    - si vous n'avez pas une carte bleue type Gold, demander à sa banque d'élever le plafond afin de ne pas avoir de surprise au moment du paiement. Nous avions trouvé une combinaison de vols qui nous convenait très bien Toulouse-Londres-San Francisco puis retour de las Vegas avec Ebookers mais n'avons pas pu finaliser la réservation car notre carte bleue classique a été rejetée. Nous avons appelé notre banque le lendemain matin, l'opération s'est faite de suite mais lorsque nous avons voulu réserver la même combinaison le soir (soit à peine 24h après), elle avait pris... 800 euros de plus! Nous avons réessayé les jours suivants, nous n'avons pas retrouvé le même prix...  

    - une fois que vous avez déterminé quel prix vous pouvez y mettre, consultez les sites des compagnies aériennes:  XL Airways (filiale low cost d'Air France, en saison uniquement et pour San Francisco et Los Angeles), Norwegian (low cost), AER Lingus, American Airlines, Delta Airlines, Air Canada, British Airways, Lufthansa... Une seule consultation par site (pour ne pas faire changer les prix), faites une capture d'écran ou notez-vous prix et horaires et allez comparer ailleurs. Si vous habitez en province, parfois passer par Londres, Amsterdam ou Berlin plutôt que Paris est plus intéressant. Lancez des recherches sur ebookers ou Expedia, si on vous propose des vols avec plein d'escales et des horaires affreux, ne perdez pas de temps, laissez tomber, allez directement voir sur le site des compagnies aériennes. Je n'ai pas trouvé efficace du tout les sites Edreams, Bourse des vols et Kayak. Certains sites n'ont pas le même nom mais exactement la même configuration et appartiennent en fait à Expedia... Les comparateurs ne proposent pas toutes les compagnies.

    - lorsque vous avez trouvé la bonne formule pour vous: horaires corrects, escale OK (prévoir 3h pour votre correspondance si vous faites une escale aux USA car il vous faudra passer les service des douanes, de l'immigration, récupérer vos bagages et les ré-enregistrer), prix correct: foncez!! réservez! Ne pensez pas que vous pouvez toujours trouver mieux, vous allez vous faire piéger... (cela s'est produit pour nous et notre sang froid a été mis à l'épreuve... Nous avons même appelé Ebookers et la compagnie British Airways pour demander des explications et essayer de négocier le prix vu quelques heures plus tôt, en vain.)

    Si vous devez transiter par le Canada (comme nous, on fait escale à Montréal), sachez que vous devrez demander une autorisation de voyage en ligne, l'AVE et qu'elle est payante: 7 dollars canadiens par passager... et oui, le Canada copie les US ! Cela fait donc des démarches et des frais supplémentaires, Grr...  http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-faits-fr.asp

     

    3) Les formalités et document nécessaires

    Il faut un passeport biométrique pour se rendre aux USA. Je n'ai pas mis la demande de passeport en étape n°1 car, à moins de s'y prendre tard ou d'avoir un casier ou être un cas particulier, il n'y aucune raison de ne pas l'obtenir. La réservation des vols m'a semblé plus importante et une étape urgente pour ne pas perdre trop d'argent inutilement (il va de soi que si l'on réserve un vol 2 mois avant le départ pour Los Angeles en pleine saison, on ne va pas avoir un bon tarif!)

    Si vous possédez un passeport ancien modèle valide délivré après le 25/10/2005 et que vous prouvez par tout justificatif d'un déplacement à venir aux USA (personnel ou professionnel), le passeport biométrique sera gratuit. Sinon, il faudra payer des timbres fiscaux: 86 euros pour un adulte, moins pour les mineurs selon leur âge.

    Les mineurs doivent également avoir leur propre passeport. Toute la famille doit aller à la mairie pour faire prendre ses empreintes digitales et fournir les pièces nécessaires. Idem pour récupérer les passeports, toute la famille doit se déplacer car les empreintes sont également prises à la remise des passeports.

    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N360

    Une fois le passeport obtenu, pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 90 jours mais vous devez aussi signaler votre séjour sur le sol américain au gouvernement via le formulaire ESTA (demande électronique d'autorisation de voyage). Cette autorisation se fait et se paye en ligne ($14 pour tous) sur le site suivant (attention, seul site officiel, ne googlelisez pas "ESTA" vous serez dirigé vers d'autres sites qui vous proposera le formulaire pour plus cher car ce sont des intermédiaires qui prennent leur marge) https://esta.cbp.dhs.gov/esta/

    Le permis international n'est pas obligatoire mais conseillé car rédigé en anglais, il facilite les échanges avec la compagnie de location de voiture sur place ainsi qu'avec la police lors d'un éventuel contrôle. Il est gratuit et les démarches sont simples.

    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11534

     

    4) Détermination précise du circuit

     Là c'est la partie intéressante! Il y a du boulot certes mais c'est l'étape qui fait que l'on s'y croit déjà, on se projette totalement dans l'autre continent. Donc, à ce stade nous avons la ville d'arrivée et la ville de départ, il faut établir l'itinéraire en fonction des sites à visiter et vérifier la faisabilité (distances, temps des visites). De nombreuses idées et exemples de circuits sont présents sur la toile et dans les guides. Par exemple: http://www.roadtrippin.fr/organiser/parcours-type.php

     On peut aussi s'inspirer des circuits classiques proposés par les agences de voyage, surtout pour un premier roadtrip et cela permet de vérifier la faisabilité visites/distances.

     

    5) Choix et réservation des hébergements

    Une fois les sites à visiter choisis, il faut trouver les lieux d'hébergement proches de ces sites. Travailler avec la carte routière est nécessaire pour vérifier les distances et éviter les erreurs ou mauvaises surprises (un motel peut avoir le mot "Yosemite" ou "Grand Canyon" dans son nom sans que cela signifie qu'il soit situé dans le parc national... Chacun fera selon ses habitudes pour les réservations, directement auprès de l'hôtel ou en passant par une centrale. Pour ma part, je fonctionne avec Booking.com et en suis satisfaite: les prix sont clairs, les conditions aussi, le site est sérieux et fiable et propose en général un meilleur prix que l'hôtel en direct. Je fais des allers-retours entre  Booking.com, les sites des hôtels et Trip Advisor pour lire les avis de consommateurs.

    Dans l'Ouest américain, au niveau de plateau du Colorado (Zion, Bryce, Capitol Reef, Arches, Monument Valley, Lake Powell, Grand Canyon), il faut prendre en compte le paramètre suivant: c'est beau, beaucoup de touristes s'y rendent mais c'est désertique... Des amis nous ont donné leur carte routière après leur voyage et nous ont dit, "n'en cherchez pas une autre plus précise, tout est là!" car on voit des portions de routes sans villes ou des petits bleds qui sont en fait plutôt des hameaux avec 3 hôtels et 2 stations essence. Il y a donc forcément des points de chute pas très intéressants mais où tout le monde va. L'accueil et les paysages compenseront.

    Si vous souhaitez dormir dans un parc national, il vous faudra réserver longtemps à l'avance (plus de 6 moi avant!)

    Certains hôtels procèdent à des pré-autorisations pour vérifier votre solvabilité. Là aussi attention si vous possédez une carte bleue classique, prévenez votre banque des transactions avec les USA et levez éventuellement le plafond de votre carte (payant). Ne perdez pas de vue lorsque vous consultez le prix d'un hôtel que celui-ci est indiqué Hors taxes (surcoût de 10 à 15%).

    Avant le départ, il vous faudra indiquer à la compagnie aérienne choisie l'adresse du premier logement.

     

    6) Location d'un véhicule

    Le plus simple est de louer une voiture depuis la France. Il faut bien vérifier toutes les conditions de la location et les services payés. Louer localement, avec la barrière de la langue et la fatigue du voyage, peut s'avérer fastidieux. Le loueur voudra ajouter un certain nombre de prestations supplémentaires, c'est de bonne guerre. Si vous réservez depuis la France, ces frais supplémentaires sont souvent inclus mais vous pouvez les vérifiez et les décocher. Niveau assurance, avec une carte bleue Mastercard Gold ou Visa Premier, une partie des accidents, vols et dégradations est couverte (lisez bien votre contrat). 

    Il est possible de rendre le véhicule dans un endroit différent de celui où on l'a pris mais s'il s'agit d'un état différent, on vous fera payer une charge de frais d'abandon. (drop off charge)

    La location journalière d'un GPS est assez élevée (jusqu'à 15$ par jour...), mieux vaut s'en procurer un auparavant. Attention aux "pièges": franchises élevées, option " Electronic Toll pass" proposée par le loueur: à refuser car elle est inutile sur les routes (gratuites) empruntées de San Francisco jusqu'aux parcs nationaux de l'ouest (il n'y a pas d'autoroutes à péage).

    Plus d'infos par ici: http://www.roadtrippin.fr/organiser/comparateur-voiture.php

    http://alafindelaroute.com/2013/01/03/le-coeur-du-road-trip-la-voiture-conseils-pratiques-usa-budget-conduite-location/

    Nous avons loué un Dodge Caravan de 7 places 411 euros pour 10 jours auprès de l'agence américaine ALAMO. Cela s'est très bien passé. Nous avons récupéré notre véhicule sur Bush Street, juste en face de notre hôtel Grant Hotel à San Francisco et l'avons rendu à l'agence à Inglewood à l'aéroport de Los Angeles dix jours plus tard très rapidement. Tout étant prépayé, un employé nous a donné un reçu, a vérifié que la voiture est vide puis elle est partie au lavage. En 5 minutes, c'était réglé. Une navette gratuite nous a ensuite ramenés à notre hôtel!

    7) Réservation des visites

    On revient sur un truc intéressant à faire qui nous projette un peu plus vers le séjour. Consulter les sites web des centres d'intérêts payants inclus dans notre visite. Même si nous partons hors-saison, c'est un gain de temps de réserver à l'avance (et en pleine saison c'est carrément nécessaire). Et puis il y a des sites où il y a une bonne affluence car ils sont visités toute l'année,  la prison d'Alcatraz à San Francisco par exemple. Réserver en ligne à l'avance permet également d'étaler les paiements et de bien comprendre ce qui est inclut dans la visite (on est au calme chez soi, on peut lire et relire, faire des recherches, lires des avis sur les différentes formules).

     

    8) Renseignements sur les parcs nationaux et autres types de parcs

    Il me paraît important de préparer également les visites des parcs nationaux à l'avance, de ne pas attendre d'être sur les Visitor Centres de chaque parc (bien que ce soit bien sûr un passage obligé sur place pour collecter de la documentation, voir les conseils/consignes des rangers etc). Il faut se renseigner sur:

    - les droits d'entrée (variables, parfois pour un véhicule et tous ses occupants, parfois droit d'entrée par passager). Pour emprunter une route qui traverse un parc national, vous devez vous acquitter bien sûr du droit d'entrée. Il existe un pass annuel à $80 "Annual National Parks Pass" ou "America the Beautiful" qui  permet l'entrée à tous les parcs nationaux pour un véhicule et ses passagers (max 4 chauffeur inclus). Il s'achète à l'entrée du premier parc visité. Il n'est pas transférable (vous le signez) et il est interdit de le revendre. Au Grand Canyon, notre passeport nous a été demandé pour vérifier la signature. Personnellement, je ne prendrai pas le risque de racheter le passe à quelqu'un, d'autant plus qu'ils est vite amorti: entrée à $30 pour Yosemite, Zion, Bryce et Grand Canyon par exemple. Payer 69 euros pour la visite de tous ces parcs en famille, ce n'est pas du tout exagéré d'autant plus que cet argent sert à entretenir le parc, proposer des toilettes, des visitors centres etc... Attention, cependant, une nouvelle tarification est en cours de réflexion (voir la page Facebook de Lost in the USA pour les infos en temps réels)

    https://www.nps.gov/planyourvisit/passes.htm

    Ce pass ne concerne que les parcs nationaux, pas les state parks gérés par les états, ni les tribal parks de l'Arizona gérés par les Indiens Navajos (Monument, Valley, Antelope Canyon, Canyon de Chelly...) 

    La visite de Monument Valley vous coûtera 20 dollars seulement (véhicule + 4 passagers) et le site est absolument bluffant. La visite d'Antelope Canyon est quant à elle plus onéreuse, en particulier celle de Upper Antelope Canyon.

    http://navajonationparks.org/.

    - les horaires d'ouverture des visitors centres (surtout en hors-saison car plus restreints)

    - les modalités de circulation dans le parc (système de navettes gratuites obligatoires sur certaines pistes/routes de quelques parcs de mai à fin octobre, ex: Zion NP. Elles peuvent aussi être optionnelles et payantes et pas disponibles hors saison, ex: Yosemite NP)

    - les balades ou randonnées que nous souhaitons faire en tenant compte de plusieurs paramètres: le niveau de difficulté, l'équipement requis, la température, le temps disponible. Les guides généralistes qui traitent de tout l'Ouest américain type le Guide Michelin ou le Routard ne sont du coup pas exhaustifs. Par exemple, pour le parc de Zion, ils limitent leurs explications à 3/4 randonnées alors qu'en fouillant un peu sur le net, on se rend compte qu'il y a plein d'autres alternatives. Les guides présentent les plus connues et populaires bien sûr. Sur les brochures données dans les parcs nationaux, ne pas écarter d'emblée les randonnées présentées comme "streneous hikes". Les Américains classent facilement une randonnée comme difficile dès qu'il y a un peu de dénivelé ou de vue sur le vide. Ne pas hésiter à regarder des photos et demander des avis sur des blogs.

     

    9) Assurance santé

    Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour étendre votre couverture sur la durée du séjour de façon à n'avoir aucun frais à avancer sur place en cas de pépin. Si votre mutuelle ne propose pas ce genre de services, voyez avec des organismes comme Mondial Assistance et les assurances Chapka et Allianz. On sait que se faire soigner aux USA coûte cher mais on imagine mal à quel point... Lors de son séjour dans l'Ouest américain, une amie a vu une cliente française du même hôtel partir aux urgences (grosse bronchite), la première chose qui a été faite par l'hôpital, avant toute auscultation, c'est de lui prendre sa carte bleue pour prélever $500... pour être sûr de pouvoir couvrir tous les frais éventuels (radio...) quitte à reverser une partie du montant ensuite. La solvabilité du patient passe avant l'état de celui-ci...

    Nous avons demandé un devis à Allianz, Chapka Assurances et la MGEN (notre mutuelle). Nous avons choisi l'offre d'assurance voyage de la MGEN, qui proposait un bon rapport services/prix. Pas besoin d'être adhérent pour souscrire cette assurance.

     

    10) Les dollars

    Nous n'aimons pas emporter beaucoup de liquide sur nous. Cependant, le moindre retrait d'argent ou paiement par carte bancaire dans un pays étranger sont taxés par nos banques. Il faut donc prévoir de se procurer des dollars avant le départ. Je dois vous dire que la politique des banques aujourd'hui me laisse perplexe. Elles n'ont pour la plupart pas ou peu de stock de monnaies étrangères. Il faut souvent de deux à  trois semaines de délai pour les obtenir. Et que dire des taux de change et des commissions peu attrayants par rapport à ce que l'on peut trouver en ligne... Sur les conseil d'un couple d'amis partis aux USA il y a quelques années, nous sommes passés par le site Multi Change pour la transaction euros/dollars.

    https://www.multi-change.com/

    Bien sûr, nous avions quelques réticences pour changer 2500 euros en ligne... L'article du blog suivant à mis fins à nos hésitations. https://completementalouest.wordpress.com/2016/03/24/des-dollars-en-poche/

    Nous leur avons envoyé par mail une copie de notre passeport ainsi qu'un justificatif de domicile et avons été livré à domicile en 48h chrono (l'argent est remis en mains propres). Efficace!

     

    Précautions vivement conseillées

    - BANQUE/ARGENT: prévenir votre banque de votre séjour afin d'éviter que votre carte ne soit bloquée lors du premier retrait d'argent sur le sol américain pour suspicion de fraude... Faites élever les plafonds si nécessaire de votre carte. Enfin, pensez à avoir avec vous les numéros de téléphone d'urgence et les diverses démarches en cas d'opposition, de perte, de vol

    - DOCUMENTS: scannez tous les documents importants essentiels au voyage: passeports, cartes de paiement, billets d'avion, confirmations de réservations. Envoyez-les vous par mail et prévoyez éventuellement aussi une copie sur clé USB. En cas de souci (perte, vol, détérioration), les démarches à faire en seront facilitées.

     

    AVANT DE PARTIR S'INFORMER SUR: 

    - les fuseaux horaires http://www.lostintheusa.fr/2016/11/05/fuseaux-decalages-horaires-usa/

    - la conduite: règles spécifiques, orientation

    - l'électricité: voltage 110V, un adaptateur est nécessaire

    - les mesures diverses: prévoir tableaux convertisseurs (présents dans les guides)

    - la météo https://weather.com/weather/today/l/USCA0987:1:US

    - l'usage du téléphone portable: options spécifiques à demander, fonctions à désactiver sur place pour ne pas faire grimper la facture...

    ATTENTION SI VOUS AVEZ DES FORFAITS CHEZ FREE: il faut savoir que Free a passé très peu d'accords avec les opérateurs américains et en tout cas aucun avec les 3 plus gros opérateurs Verizon, AT&T, T-Mobile!! Ne croyez pas être tranquilles après avoir coché en ligne sur votre contrat l'option voyage. Nous n'avons eu AUCUN RESEAU à San Francisco, Las Vegas et Los Angeles. Nous n'avons eu du réseau que 2 fois en 13 jours: sur la route avant Mariposa et dans la dernière ville avant la Vallée de la Mort: Lone Pine! Nous ne nous y attendions pas du tout, Free étant très discret sur la question (genre une toute petite phrase "sous réserve de" dans la rubrique option voyage). J'ai découvert, à mon retour, qu'il existe la possibilité de se procurer une carte SIM USA prépayée... je l'essayerai la prochaine fois... Dans tous les cas, je ne peux que vous encourager à bien vous renseigner auprès de votre opérateur de téléphonie.

    - les médicaments: si vous suivez un traitement, il vous faudra le justifier avec l'ordonnance de votre médecin traduite en anglais. Faut-il prévoir une trousse à pharmacie avec les médicaments de base: maux de tête, ventre... à voir. De nombreux médicaments sont vendus en libre-service aux USA dans les drugstores, de l'Advil par exemple, sous le même nom.

    - le vocabulaire: lexique passage à la douane, lexique voiture/conduite, lexique hébergement, lexique restaurant...

     

    CONCLUSION

    Organiser un voyage prend des heures et des heures, surtout pour ce genre de destination qui a ses contraintes particulières. Aussi, s'y prendre à l'avance est un gage de sérénité... et permettra de s'octroyer quelques petites pauses pour éviter de saturer. Mais l'expérience est enrichissante et le portefeuille soulagé! (passer par une agence coûte bien plus cher). Tout ne sera pas parfait mais comme c'est en forgeant que l'on devient forgeron, nous pourrons nous faire la main sur d'autres destinations!

     usa american flag animated pic gif

                                                                                                                                                                   

     

     


    votre commentaire
  • Weekend du 8 mai 2017 à Bristol, Angleterre

    Weekend à BRISTOL

    Nous profitons du pont et de la ligne directe Easyjet depuis Toulouse pour une petite escapade en couple 0 Bristol. Pourquoi avoir choisi cette ville? En dehors du côté pratique "aérien", j'ai découvert Bristol une journée lors d'un voyage scolaire avec mes élèves en janvier et j'ai eu un coup de coeur, j'ai senti qu'elle valait la peine que j'y retourne... Nous avions fait deux visites avec les élèves: le paquebot The Brunel SS Great Britain et le musée Bristol City Museum and Art Gallery (gratuit). Les deux lieux sont intéréssants, le paquebot vous fait revivre la vie des passagers à bord au XIXè siècle: les cuisines, les cabines-couchettes, les différentes classes sociales, la cale... c'est un bateau interactif en quelque sorte, avec les bruits (un passager qui vomit, un autre qui râle car vous avez ouvert sa porte, les souris qui courent dans les cuisines...) et les odeurs (cuisine). Les adolescents ont beaucoup aimé et les adultes se sont bien prêtés au jeu aussi. Il y a aussi la possibilité d'enfiler des tenues de l'époque et la vue sur le quartier Harbourside et ses jolies maisons colorées depuis le pont est sympa. Je recommande cette visite, un incontournable, un must-see de la ville.

    Weekend à BRISTOL

     http://www.ssgreatbritain.org/

     

     

     

    Weekend à BRISTOL

    La visite du Bristol City Museum & Art Gallery nous a également plue. Le musée ne se situe pas le long des quais mais à côté de l'université entre le quartier de West End et de Clifton. J'avais choisi ce musée pour nos élèves car il est très hétéroclite, il vous propose aussi bien des artefacts egyptiens et assyriens que des fossiles de dinosaures marins en passant par des tableaux et un étage consacré à la faune et la flore environnante. Du coup, il n'y a pas eu d'effet lassitude ou "c'est trop culturel pour moi" chez nos élèves. Le hall est magnifique avec en bonus une belle réplique d'un Biplan de 1963 au plafond.

    Weekend à BRISTOL

    https://www.bristolmuseums.org.uk/bristol-museum-and-art-gallery/

    Je n'ai pas refait ces deux visites début mai avec mon mari afin de découvrir d'autres endroits de la ville. Nous sommes arrivés le vendredi en fin d'après midi. Nous avions réservé 3 nuits à l'hôtel Mercure Holland House dans le quartier de Redcliff. L'aéroport de Bristol est petit, on sort et on tombe directement sur l'arrêt de bus qui va jusqu'au centre ville et nous laisse à 100m de l'hôtel, impeccable. Ce Mercure est très bien placé, à 5 minutes à pied du Pero's Bridge et du Millenium Square où se trouve bon nombre de bars et de restaurants à la mode: tapas, cuisine indienne, mexicaine, pizza, cocktails exotiques... il y en a pour tous les goûts. Nous mangeons indien pour ce premier soir au restaurant Tikka Flame http://www.tikkaflame.co.uk/ Beaucoup de jeunes ont investi les lieux, prêts à festoyer... Bon nombre de jeunes femmes portent une écharpe sur laquelle est inscrite "Hen party", des jeunes hommes sont déguisés... en pirates. Tout ceci à l'occasion d'enterrement de vie de jeune fille avant mariage. La chose a l'air d'être prise très au sérieux outre-manche! Attention les anglaises n'ont pas froid aux yeux (et pas froid tout court!)... tenues ultra sexy et talons défiant tout respect de la voûte plantaire!

    Weekend à BRISTOL

     

    SAMEDI

    Ciel couvert et vent mais la température est très correcte. Première balade sur les quais dans le quartier de Harbourside. Autrefois port de marchandises, Bristol s'était enrichie grâce au commerce triangulaire - entre Europe, Afrique et Nouveau Monde - et à l'aide de main d'oeuvre formée d'esclaves. Le Pero's bridge tient son nom d'un esclave qui appartenait au riche négociant John Finney. Près d'un demi-million d'Africains furent ainsi déportés. Une plaque leur est dédiée (initiative d'un député local en 1997 à l'occasion de l'Année Européenne contre le racisme). Bristol était le troisième port négrier d'Europe au 18ème siècle après Liverpool et Londres. Nous apprenons tout cela au musée M Shed, (gratuit) musée d'histoire sur la ville qui retrace les périodes marquantes et met en valeur ses personnalités phares au travers de photos, objets et écrans tactiles. Bristol a su se réinventer, de plateforme industrielle et marchande, la ville fait aujourd'hui battre son pouls au rythme de la culture et a vu naître des artistes talentueux et reconnus comme Portishead et Massive Attack côté musique, les studios Aardman créateurs de Wallace et Gromit pour le 7ème art, Banksy pour le street art. Le musée est intéressant mais il y a beaucoup à lire, on finit par se lasser et passer vite.

    Weekend à BRISTOL

     Le vent est frais le long des quais, nous remontons sur le Nord ouest de la ville en bus vers Clifton bridge. Nous nous arrêtons à Clifton village joli quartier avec des boutiques d'accessoires et de décoration dans le Clifton Arcade.

    Weekend à BRISTOL

     

    Weekend à BRISTOL 

    Weekend à BRISTOL

         Weekend à BRISTOL

    Le quartier est surtout connu pour son pont suspendu à chaînes: the Clifton suspension bridge qui surplombe de 61 m de haut la rivière Avon . Il a été conçu par l'ingénieur Brunel (le même qui a conçu le paquebot). Sa traversée en voiture est payante mais c'est gratuit à pied. On ne s'en rend pas compte lorsqu'on y marche dessus, mais le pont bouge. C'est visible lorsqu'en dehors du pont, on observe celui-ci. En fait les chaînes permettent cette souplesse, c'est léger bien sûr, le pont ne fait pas trampoline!

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOL

     

     

    Retour au centre-ville dans le quartier commerçant de Broadmead où se trouvent The Galleries Shopping centre et Cabot Circus. Avant d'entamer notre après-midi shopping, nous mangeons un plat chaud asiatique chez Itsu, chaîne de restauration rapide qui propose salades, soupes, sushis, plat chauds et salades de fruits à emporter ou à consommer sur place. Dans cette zone il n'y a que des fast foods type hamburgers alors c'est une bonne alternative. Le plat est copieux et bon. Dommage que la propreté des locaux laisse à désirer car le concept est bon. Pour le cadre, ils sont pour moi à côté de la plaque, ce genre de nourriture, de produits, ça ne colle pas avec le côté restauration rapide. Le public est différent, je verrais plutôt une salle agréable, cosy.

    Weekend à BRISTOL

    Nous passons à l'hôtel déposer nos achats puis nous nous rendons à nouveau dans le quartier de Harbourside pour y dîner. Les Britanniques ont déjà entamé l'apéro dans les rues, les filles ont déjà deux, trois cocktails sur la table dans les bars chics (il est 18h...).

    Weekend à BRISTOL

    Nous avons traîné à l'hôtel (pour la bonne cause: quelques longueurs dans la piscine), les lieux à la mode: Las Iguanas, The Cuban... sont complets. Il y a encore plus de jeunes déguisés, les filles sont toutes en robes moulantes ultra courtes sans manteaux... (quelle que soit leur morphologie). Je me demande comment seraient accueillies ces tenues dans les rues françaises... ici, personne n'y prête attention, c'est habituel. Nous dînons dans l'immense restaurant-buffets Za Za Bazaar: cuisine asiatique, italienne, américaine, mexicaine. Les plats sont préparés  dans la salle à chaque "stand" et ils sont bons. Il y a beaucoup de monde mais bien qu'ils s'agisse d'un système de self, des serveurs sont là pour gérer (les particuliers sont séparés des groupes), conseiller et apporter les boissons.http://www.zazabazaar.com/

    Photos de Millenium Square prises en fin d'après-midi fin janvier lors du voyage scolaire. Début mai, la place est bondée à la même heure.

    Weekend à BRISTOL

     

     

     

     

     

     

     

    Weekend à BRISTOL

    Dimanche

    Ce matin il y a la course à pied annuelle de la ville: the RunBristol 10k. Nous la regardons un peu avant de nous rendre à la mairie où nous avons rendez-vous pour un tour guidé de la ville sur le thème du street art. j'ai réservé le tour sur internet avec Where the Wall qui propose des visites individuelles ou par groupes avec des artistes. http://www.wherethewall.com/ La visite collective dure 2h, nous étions quinze. Elle coûte £9.20 pour les adultes.

    Weekend à BRISTOL

     

     Weekend à BRISTOL  Weekend à BRISTOL

    Notre point de rendez-vous pour le Street Art Tour nous permet de découvrir la belle mairie et cathédrale de Bristol.

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOL

     L'artiste qui nous a guidés s'appelle Tina alias Winged Fox http://www.wingedfoxdesigns.co.uk/about/. Voir du street art avec le regard de quelqu'un qui le pratique c'est vraiment enrichissant. Elle parle un peu des techniques et des méthodes mais s'attache surtout aux parcours de chaque artiste et à ses choix, sa thématique d'expression. Du coup, on porte un regard différent sur les différentes pièces, alors qu'à Londres, livrés à nous-mêmes, on se disait juste "c'est joli/pas joli, ça me plaît/pas".

     

    Weekend à BRISTOLci-contre une pièce de BANKSY qui évoque la trahison. Elle a été vandalisée par les DBK "Dirty Bristol Kids" (les sales gosses de Bristol), de jeunes tagueurs.

    présente depuis 2006, cette peinture a fait polémique : la ville voulait en effet l’effacer, mais un sondage effectué auprès des habitants a révélé qu'ils souhaitaient la conserver.

     

     

     

     

     

    Ci-dessous, deux pièces de JPS, artiste qui après 10 ans d'alcoolisme a eu un déclic en assistant à une exposition de Banksy dont il s'inspire beaucoup.

                                               Weekend à BRISTOLWeekend à BRISTOL

    The Deal, méthode: pochoir                                                  JPS est fan de superhéros, aliens, créatures...

     

    Weekend à BRISTOLà gauche: The Mechanical Bird de l'italien Pixel Pancho. Magnifique, imposant (mais c'est une "petite" fresque pour lui!) Le mélange animal / homme / robotique est sa marque de fabrique

       ci-dessous: Un artiste américain El Mac invité en 2011 au HUB festival de Bristol. il a sa propre méthode qui consiste à congeler ses peintures (aérosols), puis à les dépressuriser pour donner cet effet flouté.

    Weekend à BRISTOL

    Aryz, jeune artiste espagnol a réalisé cette pièce à 19 ans. Aujourd'hui à 25 ans, il a un univers sombre parfois dérangeant (ex à Bilbao: a peint ds corps en décomposition crachant une cigarette, grosse polémique)

    Weekend à BRISTOL

     

    Une pièce d'un artiste surnommé the Drippy artist (Conor Harrington) car il ajouté des coulures à sa scène classique afin de protester contre l'intolérance qui existe dans le milieu de l'art (telle technique est plus noble, le street art n'est pas de l'art etc). Des tagueurs ont apposés leur signature en bas de l'oeuvre mais ne l'ont pas masquée. Peut-être un signe d'approbation du message de l'artiste.

    Weekend à BRISTOL

       Une histoire particulière pour les deux images suivantes: l'artiste (Stik) a vécu 10 ans dans les rues de Londres où il peignait des stick men avec les moyens du bord. Repéré par ds artistes, un galleriste l'a lancé. Aujourd'hui il a son studio à Shoreditch (quartier street art de Londres). Il parvient à donner une expression à ses personnages avec les deux points en guise d'yeux.

    Weekend à BRISTOL                                       Weekend à BRISTOL

     

    Weekend à BRISTOL

     pas de peine de prison encourue pour un "paste up" car avec un collage sur un mur, il s'agit d'un "civil offense" (vous risquez une amende) et non pas d'un "criminal offense", malin...

     

    Weekend à BRISTOL Weekend à BRISTOL Weekend à BRISTOLWeekend à BRISTOL

     

     

     

     

    Le street art c'est aussi l'utilisation de divers supports comme les murs bien sûr mais aussi le bois, du papier que l'on colle. On peut même se servir de la saleté produite par la pollution (dernière photo). Le street art a commencé par les dessins graffitis que l'on a bien connus dans les années 80. Comme ici, deux exemples qui célèbrent Wallace & Gromit. Les dessins graffés se font encore, c'est la Old School.

    Et puis il y a les tagueurs dont le but est de conquérir et marquer du territoire en y apposant son nom, y compris sur les oeuvres des autres. C'est un peu dans l'esprit "Catch me if you can" avec la police. Celle de Bristol, exaspérée par un dénommé SESK qui signe son pseudo partout, l'a attrapé et a demandé une peine exemplaire: 15 mois de prison dont 9 ferme.

    Et les propriétaires des bâtiments peints ils en pensent quoi du street art? Il n'est pas interdit d'avoir une fresque sur son mur à partir du moment où elle n'est pas insultante, contre les moeurs. Ceci dit certains artistes demandent la permission de peindre mais la plupart du temps ils le font sans autorisation. Le street art ayant gagné en reconnaissance et attirant les touristes, bon nombre de propriétaires s'en félicitent. Il y a aujourd'hui d'ailleurs une plus grande monétisation de cet art: commandes de commerçants pour la façade de leur magasin par exemple, oeuvres de Banksy dont les prix flambent...

    En 2004 un groupe de jeunes danseurs (break dance) a été invité au Vatican, l'idée a plus à l'artiste Cosmo sarson qui a gagné un concours organisé par le café-snack alternatif The Canteen en 2013 dont il a peint la façade.

    Weekend à BRISTOL  

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOLLe Lion et la Souris, Vu sur une porte dans le quartier de Stokescroft

     Quand la nature s'en mêle apporte sa touche personnelle

    Weekend à BRISTOL                                                                   Une commande de façade par un magasin

    Un street artist sommeille peut-être en vous... Vous pouvez vous aussi vous exprimer sur les briquettes des piliers de la terrasse de The Canteen, bar et snack à la mode dans Stokescroft (en-cas végétariens et vegans proposés, concept Slow food, lieu d'échanges, musique live)         

    Weekend à BRISTOL            

    Weekend à BRISTOL

     

     

         

     

     



     

     
     

    http://visitbristol.co.uk/food-and-drink/the-canteen-p1604853

    Toujours au Café The Canteen, une oeuvre de BANKSY (1999). Un ourson en peluche jette un cocktail Molotov à la police anti-émeutes. Le contexte: l'intervention de la police de Bristol dans le quartier suite à des raves parties illégales organisées dans des dépôts désaffectés. Cette pièce a été vandalisée puis restorée. Les habitants du quartier y tiennent beaucoup car elle reflète leur état d'esprit frondeur dans la ville et cela attire les touristes car Banksy est devenu connu entre-temps.

    Weekend à BRISTOL

    Mais qui donc est Banksy? Mystère... Quadragénaire originaire de Bristol, c'est la seule certitude... Ses amis, sa famille, son agent ne révèlent pas son identité. Graffeur devenu le "maître" du street art, il ne signe plus ses oeuvres depuis qu'il est connu/reconnu. Seul son site internet permet des les authentifier. Activiste, il se sert des ses peintures pour délivrer des messages sociaux et politiques.

     Il y a beaucoup de street art, de graffitis et de tagues dans le quartier de Stokescroft, zone populaire, rebelle et hétéroclite de la ville. Bon nombre d'artistes y ont leur petit studio. Les touristes y flânent en toute sécurité, cependant tous les cafés et restos en appellent à leur vigilance en raison des vols importants. Honnêtement, je ne sais pas si je m'y sentirai aussi bien le soir.

    Weekend à BRISTOL

      

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOL

    L'inscription « Think local : boycott Tesco » vous donne une idée de l'état d'esprit du quartier Stokescroft. Elle fait référence à l'intrusion du supermarché Tesco dans le quartier en 2011. Son installation a provoqué la colère chez les habitants du quartier. Malgré de nombreuses protestations et pétitions la chaîne Tesco a obtenu gain de cause et a finalement ouvert, mais le message est toujours là…. Dans Stokescroft  il n’y a que des commerces indépendants et cette intrusion dans la « Stokescroft People’s Republic » était considérée comme une véritable aberration.

    Weekend à BRISTOL

    Nous avons déjeuné (pizzas) à l'auberge The Full Moon. Le proprétaire a fait entièrement peindre la façade façon cosmique.   http://www.fmbristol.co.uk/

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOL

       Si ça vous intéresse, la bébête est à vendre... (sur son gros champignon)

    Weekend à BRISTOL  

     

    Weekend à BRISTOL

     

     

     

     

     

     

     

    Aujourd'hui il fait très beau, nous passons le reste de l'après-midi dans le quartier Harbourside le long des quais. Il y a beaucoup de monde qui s'y baladent, se prélassent en terrasse, les plus sportifs font du vélo ou de l'aviron.

    Weekend à BRISTOL   

    Weekend à BRISTOL

     Weekend à BRISTOL

     Weekend à BRISTOL

      

    Weekend à BRISTOL

     

     

     

     

     

     

     

    Weekend à BRISTOL

      

    Weekend à BRISTOL

    Weekend à BRISTOL

      

    Weekend à BRISTOL

    Nous dînons au pub The Old Fish Market (qui reçoit un groupe de jazz tous les dimanches soirs) pour clôturer ce beau weekend par un plat typiquement anglais: le traditionnel Fish & Chips. Yummy!

    Weekend à BRISTOL

    http://www.oldfishmarket.co.uk/

    Weekend à BRISTOL

    Bilan

    cool Une chouette ville, parfaite pour un weekend ou qui peut servir de base pour découvrir d'autres lieux intéressants aux alentours: Bath, Cardiff.

    wink2 Une ville pour tous les goûts culturels en famille, en couple ou entre amis.

    cool L'ancien port, la marina et le canal constituent un vrai bonus.

    yes Pour les jeunes, une ville qui bouge avec plein de spots branchés.

    smile L'accueil des commerçants est bien meilleur que dans la capitale.

    Dépêchez-vous d'y aller avant que Bristol ne devienne trop touristique!

    Weekend à BRISTOL

     


    3 commentaires
  • semaine à LONDRES

    J'ai découvert Londres à 21 ans à l'occasion d'un job d'été: femme de ménage et serveuse dans une auberge dans le quartier de Belsize. J'ai eu ensuite l'occasion de m'y rendre plusieurs fois pendant une année scolaire passée dans un lycée à Brentwood dans l'Essex au Nord-Est de la capitale en tant qu'assistante de français. Devenue professeur d'anglais, j'y suis régulièrement allée avec les élèves, en bus, au pas de course... mais heureuse de leur permettre de voir cette capitale incontournable pour un budget intéressant (car en individuel, les prix font déchanter!).

     Je m'y rends enfin avec mon mari (qui lui aussi a connu Londres au travers de son expérience professionnelle) et mes deux fils adolescents sur 7 jours qui vont me permettre de leur faire découvrir les plus beaux sites de la ville mais aussi de flâner un peu dans les quartiers typiques et cosmopolites, m'arrêter quand bon me semble, suivre mes coups de coeur, bref; ce que je ne peux pas faire avec 48 élèves derrière moi!

    Semaine à LONDRES: du 22 au 29 octobre 2016

     vols AR avec Easyjet depuis Toulouse - Location appartement Fonthill House (quartier Islington, près de Finsbury Park & Arsenal - Zone 2) sur Booking.com

    J1: Samedi 22 octobre: petit aperçu du WEST END

     Nous arrivons à l'aéroport de Gatwick à 8h00. L'agence immobilière nous permet de passer déposer nos bagages à l'appartement en fin de matinée mais nous ne pourrons pas nous y installer avant le début de l'après-midi, le temps que le ménage soit fait. Rien ne presse, donc. Nous prenons le train Gatwick Express  jusqu'à la gare Victoria où nous prenons un English breakfast, le fameux petit-déjeuner avec des oeufs au plat, des haricots blancs en sauce, du bacon, des champignons. Le ton est donné, pas de doute nous y sommes! Les enfants sont contents de goûter enfin ce petit déjeuner qu'ils voient chaque année dans les premières pages de leur manuel scolaire d'anglais...! Nous prenons ensuite le métro sur la Victoria Line qui nous amène directement à l'appartement, l'arrêt Finsbury park est à 3 minutes.

    semaine à LONDRES     semaine à LONDRES

    La boutique Arsenal à côté de la station de métro Finsbury Park

    Nous croisons le locataire précédent, saluons la femme de ménage, déposons comme prévu nos valises puis nous partons à la découverte du quartier. Nous arpentons les rues commerçantes, il y a de nombreuses boutiques de robes de soirées très colorées et "brillantes", des vêtements peu chers, des restaurants de toutes nationalités, le quartier est populaire et hétéroclite sans être pour autant "craignos". Nous faisons une petite balade dans le parc Finsbury avant de retourner sur nos pas afin de faire quelques courses et de revenir à l'appartement. Les formalités avec l'employé de l'agence ont été vite vues: remise des clés, pas de caution, la consigne d'appeler une demi-heure avant notre départ à la fin du séjour. C'est très bien. Nous déjeunons à 14h, nous nous reposons un peu puis nous nous rendons dans le West End : Leicester Square, Soho, Chinatown, Piccadilly Circus, zones très animées et grouillantes de monde un samedi soir. Nous revenons dans un "double-decker bus", l'iconique bus à impériale rouge de Londres.

    semaine à LONDRES

    Le West End comprend (entre autres) Soho: quartier apprécié pour sa vie nocturne, ses bon restaurants et bars. Chinatown: un autre monde, d'autres saveurs dès que vous franchissez le "paifang" (porche ornemental) oriental du quartier chinois. Piccadilly Circus où le trafic est dense, les badauds agglutinés autour de la statue Eros pour capturer dans leurs écrans les panneaux publicitaires. Leicester Square: quartier des cinémas et des attrapes-touristes (restauration et souvenirs plus chers)

     Le West End, c'est aussi l'imposant Trafalgar Square et le National Museum Gallery , place dominée par la Colonne Nelson à la gloire de l'amiral , Covent Garden et ses artistes de rue, sans oublier les deux rues consacrées au shopping: Oxford et Regent Street.

    semaine à LONDRES     semaine à LONDRES

    Maître Yoda médite devant le National Gallery & artiste de rue à Covent Garden

    semaine à LONDRES  
    Nouvelle ligne arrondie des bus à impériale dans Oxford Street

     

     

     

     

     

     

     

    Dimanche 23 octobre: quartiers BRICK LANE & SHOREDITCH - La CITY, ST KATHARINE'S DOCKS et TOWER BRIDGE, TOWER of LONDON

     Le vent est frais ce matin et le ciel nuageux, nous avons clairement perdu quelques degrés par rapport au sud de la France. Tant pis! Nous allons nous réchauffer au contact de l'exotisme du marché du quartier indien Brick Lane (métro Aldgate East). Appelé également Banglatown en raison de l'importante communauté Bengali qui y réside, le quartier s'étend de Bethnal Green à Whitechepel High Street (antre de Jack l'Eventreur...) en traversant Spitalfields et jouxtant Shoreditch, quartier du street art. Il y a donc largement de quoi faire.

     Comme dans Chinatown, un porche ornemental oriental vous signale votre entrée dans le quartier. Fripes, vinyles, accessoires vintage, étals dans les rues, galeries chics, marché de saveurs...mélange de vieux, de neuf (concept marchand Boxpark), vous trouverez tous ces éléments qui cohabitent dans une joyeuse confusion de goûts et de couleurs dans Brick Lane. Sans oublier, les différentes pièces de Street Art à découvrir au fil des rues et intersections. Le côté cosmopolite de la capitale britannique prend tout son sens ici dans ce fabuleux dédale.

    semaine à LONDRES  
    semaine à LONDRES

     

     

    semaine à LONDRES          semaine à LONDRES

     

     

    semaine à LONDRES

       semaine à LONDRES

     

     

     

     

    semaine à LONDRES       semaine à LONDRES

      semaine à LONDRES

                     semaine à LONDRES

     

     

    semaine à LONDRES      semaine à LONDRES

     

     

     

     

     

    Boxpark: toutes les boutiques sont des containers de bateau.

    semaine à LONDRES

     Je ne peux que recommander de goûter au poulet Tandoori ou Tikka Massala.

    semaine à LONDRES

     Pause déjeuner au marché, 5 £ une barquette bien garnie de Poulet tikka massala et de riz et ça repart! Nous terminons avec un crochet sur le Colombia Flower Market soi-disant authentique d'après notre guide... nous ne nous y sommes pas sentis à l'aise, la rue du marché est étroite et bondée de touristes, il est très difficile d'y avancer, on ne voit rien... même pas les vitrines des petites boutiques d'art et de déco qui longent la rue. Nous terminons notre boucle en passant devant le Old Spitalfields Market (grand marché couvert à l'architecture victorienne) avant de  rejoindre la City à pied.

    semaine à LONDRES

    La City est avant tout célèbre pour être le plus important quartier d’affaire de Londres au  troisième rang mondial des centres financiers après New York et Tokyo. Banques et assurances multinationales y ont élu domicile dans d’immenses buildings qui rivalisent de hauteur et d'audace et ce n'est pas fini, au vu du nombre de chantiers aperçus et de grues présentes dans les airs... il faut croire que le Brexit n'a pas freiné l'engouement des entreprises pour ce quartier ou bien l'avenir verra de nombreux chantiers en suspens. Mais la City c'est aussi le coeur historique de Londres. Ne soyez donc pas surpris de voir de magnifiques monuments anciens au détour d’une rue: la Cathédrale Saint Paul, la Tour de Londres...

    semaine à LONDRES     
    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES                             semaine à LONDRES

     "The Gerkin", le cornichon de son vrai nom "30 St Mary Axe" !

     Balade en fin d'après midi le long des quais du quartier St Katherine's Docks aux allures de petit port de plaisance calme en cette saison . On a du mal à imaginer l'effervescence des hauts lieux touristiques que sont Tower Bridge et la Tour juste derrière. Je n'ose imaginer le prix des appartements...

    semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

        semaine à LONDRES

    GLORIANA, la barge offerte à la Reine Elizabeth II pour son Jubilé de Diamant (mai 2012). Elle sert à certaines occasions pour promouvoir le respect de la Tamise, pour sensibiliser les jeunes à la préservation de l'environnement.

    semaine à LONDRES.semaine à LONDRES 
    Retour sur la zone de Tower Bridge. Le HMS Belfast à gauche et la mairie ci-dessous depuis les quais.

    semaine à LONDRES

    La Tour de Londres avec "Gherkin" en arrière plan.

     

    J3: Lundi 24 octobre: BUCKINGHAM PALACE - Musée MADAME TUSSAUD'S - HARRY POTTER & la gare KING'S CROSS

     Ce matin, prêts pour l'incontournable relève de la Garde Royale devant Buckingham Palace. Elle a lieu tous les jours en juillet-août et tous les deux jours le reste de l'année (voir le planning sur: https://www.royalcollection.org.uk/visit/buckinghampalace/what-to-see-and-do/changing-the-guard?language=frLes gardes assurant la relève arrivent de la caserne Wellington accompagnés d'une fanfare militaire. La place est noire de monde... beaucoup d'attente pour au final ne pas voir grand chose.. mais bon, il faut bien le faire, l'événement fait partie des icones de l'Angleterre.

    semaine à LONDRES   
    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

      semaine à LONDRES

    Vite fuyons, et hop dans le métro jusqu'à l'arrêt Baker Street pour continuer notre journée "bain de foule" avec la visite de Madame Tussaud's... Pique-nique au calme dans Regent's Park à deux pas du musée. Attention aux oies gourmandes qui voudraient bien subtiliser une part de nos sandwichs...semaine à LONDRES

    Nous avons acheté nos billets pour Tussaud's en ligne et nous ne le regrettons pas. Après quelques recherches sur les heures d'affluence et sur les types de tickets (dont le prix peut passer du simple ou double), il m'a semblé que le matin et la pause déjeuner étaient à éviter ainsi que les tickets VIP ou Priority Entrance (ils ne font pas éviter les queues car vous vous retrouvez avec toutes les personnes qui ont pris ce genre de ticket, nombreuses certains jours). J'ai donc réservé nos entrées (Standard tickets, General Admission) sur le créneau 14h30 (Midday Entry) et miracle! nous sommes entrés de suite, en dix minutes nous avons trouvé la bonne file, fait vérifier nos tickets et pris les ascenseurs pour entrer dans les salles du musée!

     Il faut compter deux bonnes heures pour la visite: les salles qui regroupent des célébrités internationales dans de nombreux domaines: cinéma, chanson, art, sport, politique... sans oublier le petit train qui vous fait revivre la vie londonienne autrefois, la petite attraction Sherlock Holmes (des acteurs en habits d'époque vous confient une enquête) et le cinéma 4D avec les héros Marvel.

    semaine à LONDRES                                    

       semaine à LONDRES

     

     

     



     

     

    semaine à LONDRES    semaine à LONDRESsemaine à LONDRES

      

     

     

     

     

     

     

     Retour à l'appartement en fin d'après-midi avec un petit arrêt à King's Cross Saint Pancras qui est sur notre ligne afin que les enfants puissent voir le fameux quai secret 9 3/4 emprunté par les jeunes sorciers pour aller à Poudlard.

    semaine à LONDRES

    La gare King's Cross est citée dans les romans de J.K Rowling mais c'est la gare voisine: Saint Pancras, imposante et magnifique en briques rouges, qui est montrée dans les adaptations au cinéma de l'histoire.

     semaine à LONDRES

       Grand hall de King's Cross.   semaine à LONDRES

                                    La statue de Paul Day, 9m de haut, 5 tonnes.

    semaine à LONDRES   
    semaine à LONDRES

     

    Reconstitution du quai devant la boutique du même nom. On vous prête une écharpe et une baguette et un employé vous prend en photo (payante). Vous pouvez vous faire prendre en photo en même temps par un de vos proches.

    Il y a beaucoup de queue pour prendre la pose devant le chariot. Nous faisons un tour dans la boutique. Les enfants sont fascinés mais que les prix du moindre article sont chers! Chacun repart avec un écusson de son école préférée: Slytherin (Serpentard) pour l'un, Ravenclaw (Serdaigle) pour l'autre. Mamie se chargera de les coudre sur un pull de retour à la maison et ce sera du plus bel effet. A noter que le magasin de jouets Hamleys sur Oxford Street propose également des objets Harry Potter moins chers.

    semaine à LONDRES   
    semaine à LONDRES

     

    J4: Mardi 25 octobre: visite de la TOUR DE LONDRES & TOWER BRIDGE - quartier CAMDEN TOWN & ARSENAL

    Ce matin, visite de la Tour de Londres. Nous allons de suite voir les Joyaux de la Couronne car il n'y a pas de queue. Je les ai vus plusieurs fois mais je suis toujours fascinée par le nombre de pierres précieuses incrustées sur les couronnes et épées royales et par le nombre et la grosseur de certains diamants, rubis... pour vous donner une idée de la démesure, la couronne impériale qui a été fabriquée en 1937 pour le roi George VI est sertie de 2 868 diamants, 273 perles, 17 saphirs, 11 émeraudes et 5 rubis (oh et bien sûr la couronne est en or). Nous suivons ensuite différents parcours proposés par l'audioguide pour mieux comprendre la vie et le sort des prisonniers passés par la Tour, la légende des corbeaux et toute une mine d'informations sur ce lieu chargé d'histoire, tour à tour résidence royale, prison, stock d'armes... Le monde afflue en cours de matinée, nous avons bien fait de commencer par les Joyaux.

    semaine à LONDRES

     Petite relève de garde à la Tour effectuée par différents régiments professionnels (il ne s'agit pas de soldats d'apparat) selon un planning pré-établi.semaine à LONDRES

    Un des animaux réalisés en fil de fer distordu par la sculptrice Kendra Haste.

           semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

              semaine à LONDRES

     

    Les gardiens de la Tour: les Yeomen Warders (appelés Beefeaters car selon une croyance populaire, ils bénéficiaent d'une ration de boeuf tous les jours)

    Nous allons ensuite vers Tower Bridge momentanément fermé à la circulation pour rénovation du pont. La salle des machines n'est pas accessible. Il nous reste l'ascension du pont avec les belles vues qu'il offre sur les alentours et... en-dessous grâce à un passage vitré, frissons garantis, en tout cas pour ceux qui ont le vertige, comme mon fils aîné et moi, c'est même difficile de rester sur la zone vitrée.

    semaine à LONDRES       
    semaine à LONDRES

                                                 The glass floor

     

     

    semaine à LONDRES

    Pique-nique sur les quais puis direction Camden Town, quartier que j'ai découvert en 1998 et que j'avais adoré. Situé à vingt minutes à pied de l'hôtel où je travaillais, je m'y rendais quasi-quotidiennement l'après-midi pendant ma pause. J'aimais son excentricité, son côté underground et punk, ses boutiques avec des articles gothiques qu'on ne voit nulle part ailleurs, la mixité des gens croisés. Il y avait des touristes certes, mais beaucoup de Londoniens et l'ambiance était plus authentique qu'aujourd'hui. En effet, Camden Town est victime de son succès. On y trouve toujours des articles délurés et farfelus mais aussi la présence de grandes enseignes dans la rue principale. Quant aux étals de street-food, ils en existent encore mais il y aussi un très grand restaurant qui s'est implanté dans Camden Lock (et pas discret: grande verrière au-dessus de l'ancien marché couvert), des terrasses, des tables, bancs et transats (on mangeait sur le pouce avant). Cela reste un quartier sympa à faire où comme dans de nombreux endroits à Londres, on peut manger "exotique" pour pas cher, et se dépayser totalement. En sortant du métro, on longe Camdem High Street où les boutiques, rehaussées de figurines géantes, rivalisent d'originalité. On passe très vite devant le marché Inverness Street Market où on trouve des fripes et des souvenirs bon marché. La partie la plus intéressante de Camden Town étant Camden Lock qui propose un mélange incroyable de boutiques en tout genre: antiquités, vêtements vintage, gothiques, nourriture de tous les continents ou presque. Nous déambulons dans The Stables market: situé dans les anciennes écuries, on se retrouve hors du temps: vinyles, articles vintage... Un petit arrêt "goûter" devant un étal mexicain: four fajitas please! avant d'entrer encore dans un autre univers, une autre dimension avec la visite de la boutique Cyberdog: hard rock à fond, vêtements très excentriques tout comme les vendeurs qui valent déjà à eux seuls le détour (style gothique/punk chic ou crade...), en plus à quelques jours d'Halloween, ils arboraient un maquillage et des lentilles de contact de circonstance... Curieusement, mes ados n'étaient pas à l'aise... trop c'est trop!

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES    semaine à LONDRES

     à l'entrée du magasin Cyberdog, normalement on a pas le droit de faire ni photos ni vidéos

     semaine à LONDRES     semaine à LONDRES

     Mesdames si vous aimez les bustiers, vous allez être servies... vous pouvez vous habiller comme au XIXème siècle. Ces Messieurs ne seront pas en reste, ils trouveront des redingotes !

    semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

     

    Statue hommage à la chanteuse Amy Winehouse qui a habité et  travaillé dans le quartier avant sa fulgurante et courte carrière / vie.

    semaine à LONDRES    La partie la plus récente de Camden Lock: nouveaux bars et échoppes à la mode.

     semaine à LONDRES

    Camden Town by night: les boutiques ferment, les gens se concentrent dans les bars de Camden Lock

     semaine à LONDRES

    Camden Town, c'est aussi un lieu d'expression du street art, très en vogue dans de nombreuses

    grandes villes européennes.

    semaine à LONDRES

    Pour moi des exemples de "dérives" qui dénaturent le quartier: l'immense restaurant africain Shaka Zulu et son imposante statue en plein milieu des anciennes écuries et les cafés confortables!

    semaine à LONDRES    
    semaine à LONDRES

     

    Rien ne vaut une bonne barquette de nourriture choisie sur un étal traditionnel du marché.

    semaine à LONDRES    
    semaine à LONDRESRetour à l'appartement en fin de journée, mais que de monde, que de monde ce soir sur la Piccadilly Line... tiens il y a des groupes vêtus de maillots rouges... et qui crient... mais oui bien sûr, il doit y avoir un match avec Arsenal ce soir! Nous descendons à notre arrêt habituel, Finsbury park et suivons la foule, histoire de voir le stade Emirates et de s'imprégner de l'ambiance.

    semaine à LONDRES      semaine à LONDRES

     

    J5: Mercredi 26 octobre: visite de HAMPTON COURT PALACE & WESTMINSTER by night

    Aujourd'hui petite excursion à l'extérieur de Londres, au Sud-Ouest au bord de la Tamise avec la visite de Hampton Court Palace (il faut prendre le train à Waterloo Station, c'est direct, le trajet dure 30 minutes et le palais est à 3 minutes à pied de l'arrêt Hampton Court). Ce palais, ouvert au public en 1838 par la Reine Victoria, est essentiellement connu pour avoir été la résidence du membre de la dynastie Tudor le plus médiatisé aujourd'hui: Henry VIII et de ses épouses, mais il a également abrité les appartements de la reine Mary II (une Stuart) et de son époux William III (Guillaume III).

    Au temps d'Henry VIII les immenses cuisines du château étaient réputées pour les festins  donnés au palais pour alimenter ses... 1 000 habitants! Bien que le château ait connu un gros incendie en 1986, qui ravagea toute une aile du palais et fit partir en fumée les appartements du roi ainsi que des tapisseries et autres objets d'époque, tout a été minutieusement restauré à l'identique. La visite des différents appartements est très intéressante, je recommande l'audioguide pour mieux les apprécier. Le jardin à la française de trente hectares offre une balade agréable, bien que fraîche en cette saison! Pour pique-niquer, des petites salles chauffées avec bancs et tables sont mises à disposition des visiteurs à l'intérieur du château, testé et apprécié! Nous avons pris un nombre considérable de photos de cet imposant château de briques rouges et de son parc, un coup de foudre! Nous terminons notre visite par son labyrinthe végétal dans lequel, grâce à une tactique de notre fils aîné, nous ne nous sommes pas perdus (mystère...)

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES                  semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

                                          Sous serre, la plus ancienne vigne d'Europe

    semaine à LONDRES         semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES         semaine à LONDRES

     

    Henry VIII

    semaine à LONDRES        semaine à LONDRES

      Présence de plusieurs mini-jardins à l'arrière du château

    semaine à LONDRES                                          semaine à LONDRES

     

    Retour à Londres en fin d'après-midi et petit tour dans le quartier de Westminster pour saluer Big Ben et voir quelques artistes de rue.

    semaine à LONDRES  
    semaine à LONDRES

     

     

    The London Eye et ses capsules pour une vision panoramique de la capitale. Le long de ce quai, vous trouverez également l'aquarium Sea Life, le London Dungeon (sorte de musée de l'horreur qui retrace par exemple l'histoire de Jack l'Eventreur, du barbier Sweeney Todd...) ainsi que pour les plus jeunes The Shrek Experience.

    J6: Jeudi 27 octobre: visite du BRITISH MUSEUM & shopping

     

    Matinée culturelle aujourd'hui avec la visite du British Museum dont l'entrée est gratuite comme pour les autres musées publics londoniens. Les différentes salles sont classées selon la géographie (Amérique, Asie...), l'histoire (Grèce antique...) ou par thèmes (horloges & montres, argent...). C'est immense et il n'est pas facile de s'y repérer et de se rendre dans les parties que l'on veut faire en priorité. Les galeries de l'Egypte (avec des momies entre autres), de la Grèce et de Rome antiques sont incontournables. Mais il y aussi des objets intéressants dans la salle consacrée à l'Amérique et à l'Asie. Bref, on y passe plusieurs heures. Ne pas oublier bien sûr la pièce phare du musée: la Pierre de Rosette, ce fragment de stèle gravé découverte en 1799 par un soldat français en Egypte lors d'une campagne menée par Napoléon Bonaparte, qui a permis à Champollion au XIXème siècle de déchiffrer les hiéroglyphes.

    semaine à LONDRES
    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     

     

     

     

    semaine à LONDRES  semaine à LONDRES  semaine à LONDRES

    Pas de pique-nique aujourd'hui, retour à l'appartement pour la pause déjeuner où nous prenons également une vraie pause méridienne. Nous avons eu un bon rythme de visite jusqu'à présent, nous pouvons souffler un peu. Fin d'après-midi shopping sur la grande artère commerçante de la ville: Oxford et Regent Street. Le lèche-vitrines n'aura pas été vain pour les garçons: des baskets Nike Air Jordan à meilleur prix qu'en France pour l'aîné, une belle et douce robe de chambre Gryffondor Harry Potter à bon prix chez Primark pour le benjamin (grand magasin pas cher comme un peu Tati en France) .

     

     

     J7: Vendredi 28 octobre: PORTOBELLO MARKET & quartier NOTTING HILL

     

    Pour notre fin de séjour, nous choisissons de découvrir le marché de Portobello  et le quartier Notting Hill, rendu célèbre en 1999 par le film Coup de foudre à Notting Hill avec le so British Hugh Grant et l'américaine Julia Roberts mais qui tient davantage sa notoriété aujourd'hui grâce à ses belles façades colorées.

     

    Portobello Market se trouve sur Portobello Road; longue rue sur laquelle s'exposent antiquités, objets de décoration, babioles et autres bric-à-brac à ciel ouvert et en boutique, ainsi qu'un marché alimentaire et des étals de restauration rapide (choucroute allemande, poulet tandoori, street fries: cornets de frites, sandwichs géants...)

    semaine à LONDRES  
    semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES     semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES         semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

     semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES

           semaine à LONDRES

     Ce quartier est vraiment sympa, bohème-chic (nous sommes dans le district de Chelsea) et branché, il est à inscrire sur un programme de visites. De nombreuses maisons sont en cours de rénovation, je n'ose penser à un prix une fois mises sur le marché immobilier... Ce quartier est d'ailleurs également intéressant car l'architecture y est diversifiée: il rassemble les 3 principaux types de l'immobilier londonien.  On y trouve aussi bien de grandes maisons blanches (deux étages) de style victorien avec les "bow windows" (les fenêtres arquées), des "mews", écuries rénovées ou encore des "cottages" colorés avec un étage. 

    semaine à LONDRES 
    Exemple de cottage

                                     Exemple de mews (photo internet)semaine à LONDRES

     

    J8: Samedi 29 octobre: retour en France

    Budget: un couple + 2 enfants

    à Londres la catégorie enfants c'est jusqu'à l'âge de 15 ans inclus, ça change et c'est très bien!

    Si vous pensez que Londres n'est pas une destination bon marché, je ne peux que vous le confirmer...

    L'avion n'est pas très cher si on choisit une compagnie low cost.

    Le logement, c'est une autre histoire. J'ai cherché longtemps, sur plusieurs sites: Airbnb, Abritel, Homelidays, Wimdu. Certains appartements sont référencés sur plusieurs sites à des prix différents, cela ne m'a pas plu. Wimdu a des offres attrayantes avec des prix en-dessous de ceux des autres sites mais il y a pas mal de critiques et j'ai vu une dizaine d'appartements dont la photo et le prénom du propriétaire montre une jeune femme de l'est, ça ne m'a pas mis en confiance. Il est difficile de trouver un appartement à 500 euros ou alors il est en zone 4 voire plus. Finalement, j'ai repéré un appartement sur le site Booking.com dont j'ai l'habitude pour des services type weekend avion+hôtel en Europe, et je n'ai pas été déçue. Il s'agit de Fonthill House (3 ou 4 appartements loués par une agence dans ce petit immeuble). L'équipement (peu de vaisselle, pas de torchon) est sommaire mais il est spacieux, propre,et les fenêtres donnent sur une rue résidentielle calme. On peut se reposer après une bonne journée de visites parmi la foule, c'est appréciable. Enfin, il est bien situé (sur la Piccadilly line et Victoria line, métro Finsbury Park Zone 2 à moins de 5 minutes, un Lidl à 5 minutes pour faire ses courses)

    Logement: Dans tous les cas, il faut prendre en compte la zone de transport pour le prix des cartes et le temps passé dans les transports. Se loger en zone 1 ou 2 c'est l'idéal. Si une annonce ne précise pas la zone dans laquelle se trouve l'appartement, c'est qu'il est loin des centres d'intérêt. Il faut, avec l'adresse, bien vérifier où se trouve l'appartement. Google earth permet aussi de voir l'environnement du quartier, et lire les avis vous renseigne sur les services à proximité (supermarché, métro...). Il faut aussi ne pas hésiter à contacter le propriétaire par mail ou par téléphone pour voir sa réactivité et de qui il s'agit.

    Location appartement 7 nuits Zone 2 = 727 euros

    Billets d'avion Easy Jet = 420 euros

    Billets Gatwick Express Aller Retour pour rejoindre le centre de Londres en 3O minutes: la gare Victoria: Adulte: 31,10£ Enfant: 15,55£ soit 109,52£ = 128,60 euros pour nous 4. Une remise de 1O% sur les billets est proposée pour l'achat des billets en ligne.

    Cartes hebdomadaires transport bus & métro: Travel Cards peak 7 jours Zone 1 & 2 = 129,49 euros. Commandées sur internet, reçues par courrier (petit supplément mais cela évite de faire la queue au guichet à la gare très fréquentée Victoria).

    Travel card ou Oyster card? La Travelcard est une carte de transport cartonnée avec un tarif différent selon les zones et sa durée de validité. L'Oyster card est une carte nominative magnétique que l'on charge avec le montant de son choix. Elle s'obtient avec une photo,quelques informations personnelles et une caution. Elle est avantageuse si vous retournez plusieurs fois à Londres. Pour un touriste, la Travel card zone 1 & 2 (ces deux zones couvrent tous les grands centres d'intérêts de la capitale) me semble suffisant.

    Madame Tussaud's, réservation internet. Adulte: 29£ Enfant: 24£ Total = 117,43 euros

     Tour de Londres, réservation internet. Forfait famille = 52,10£ + 4 Audioguides 12£. Total = 71,05 euros

    Tower Bridge, réservation internet. Forfait famille = 13,50£ (remise car salle des machines fermées) = 14,98 euros

    Hampton Court Palace, réservation internet. Forfait famille = 44,50£ = 49,35 euros

    London Pass' ou pas? Il faut le calculer, aller voir sur le site internet les lieux proposés et comparer avec le prix des visites sans le Pass. Pour nous, étant donné que nous avions des tarifs enfants ou famille, le pass ne nous apportait aucune économie, au contraire je payais 4£ de plus avec. Pour amortir le Pass il faut prévoir au moins 5 ou 6 de visites condensées sur 2, 3, 4 jours. à voir avec votre programme donc ainsi qu'avec la concurrence parfois des remises dispensées en ligne (bus Hop on Hop off par exemple).

    Total visites = 252.80 euros

    Total visites + avion + logement + transport public = 1709,85 euros

    Budget prépayé puisque j'ai effectué les achats et réservations sur internet. L'avion a été réservé et payé 3 mois à l'avance. La location a été encaissé 8 jours avant le départ. Les réservations et paiements des visites, 3 semaines avant le départ. Cela permet d'étaler les dépenses. Une fois sur place, peu de dépenses: se sont ajoutés les frais des courses et les achats persos.

    Il y a beaucoup de tentations payantes: des musées-divertissement ou des attractions comme Madame Tussaud's, The Shrek Experience, The London Dungeon, Sea Life, The London Eye... par exemple. Mais Londres c'est aussi un grand choix de musées publics gratuits: British Museum, National Gallery, Musée d'Histoire Naturelle, musée des Sciences, musée d'art moderne: Tate Modern. C'est une chance.

    semaine à LONDRES

    semaine à LONDRES


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires