• Séjour à BRISTOL du mercredi 24 avril au mercredi 1er mai 2019:

    - visite de quelques villes et sites du SOMERSET: Bristol, Bath, Gorges de Cheddar & Wells

    - journée au Pays de Galles à Cardiff (voir article dédié)

    - journée dans la ville natale de Shakespeare: Stratford upon Avon

     

    ANGLETERRE: le Somerset

    J'ai fait une courte connaissance de BRISTOL en février 2017 à l'occasion d'un voyage scolaire que j'avais organisé. J'y avais entrevu un fort potentiel et ma curiosité étant piquée, j'y étais retournée sur le pont du 8 mai de la même année avec mon mari. Cette fois, nous partageons le voyage avec nos deux fils. Bristol, en plus d'être une ville dynamique et intéressante, constitue une bonne base pour visiter quelques villes du Sud Ouest de l'Angleterre, par exemple: Wells à 33 km, Bath à 22 km et Stratford upon Avon, plus lointain à 117 km.

     

    J1 Mercredi 24 avril: arrivée à Bristol en fin d'après-midi

    Vol direct Toulouse-Bristol avec Easyjet.

    Location de la voiture à l'aéroport chez Alamo. Pour un séjour uniquement à Bristol, je ne recommande pas la location d'une voiture. Le trafic sur la ville est assez dense voire pénible et il est difficile de se garer à certains endroits, bref pas très reposant pour des vacances. Les bus desservent très bien les différents centres d'intérêt de la ville.

    Location d'un appartement pour 4 personnes sur Air'b'nb, situé au nord est du quartier de Bedminster dans une résidence très clame, proche de la rivère Avon, accès rapide vers le quartier Redcliffe et possibilité de se rendre à pied sur Pero's Bridge et Millenium Square (et au delà, pour ceux que la marche urbaine n'effraie pas! Sinon, le bus est une bonne alternative. Appréciable: quelques pubs et un grand supermarché ASDA sont à 10 minutes à pied de l'appartement. https://www.airbnb.fr/rooms/20446547?location=Bristol%2C%20Royaume%20Uni&adults=2&children=2&check_in=2019-04-24&check_out=2019-05-01&home_collection=1&guests=1&source_impression_id=p3_1561991049_adE3UVn5AwQUlJ%2BD

     

     J2 Jeudi 25 avril: journée à CARDIFF, PAYS DE GALLES

    Nous pensions rester sur Bristol pour la première journée de notre séjour mais cette date était la seule disponibilité sur cette période pour visiter le Millenium Stadium! Nous prenons donc la route pour le Pays de Galles. Voir le compte rendu de la journée dans l'article dédié.

     

    J3 Vendredi 26 avril: journée sur BRISTOL: visite du paquebot The Brunel SS Great Britain - Pero's Bridge & Millenium Square - quartier commerçant Broadmead & centre commercial Cabot Circus

    Aujourd'hui nous restons sur Bristol avec au programme ce matin la visite du paquebot The Brunel SS Great Britain. A la fois musée et attraction, cette visite est passionnante et intéresse petits et grands. Il faut compter 2h. Construit par l'ingénieur Isambard Kingdom Brunel, ce paquebot à vapeur a été le premier navire au monde de haute mer avec une coque de fer et une propulsion à hélice (véritable challenge technique à l'époque). Il a traversé l'Atlantique, reliant Bristol à New York en 1843 en 14 jours, transportant 120 passagers de 1ère classe, 132 passagers de 2ème classe et une centaine d'officiers et de membres d'équipage. En 1882, le paquebot entame une reconversion en voilier destiné à transporter du charbon. Puis, jugé dangereux, la coque percé, il est remorqué jusqu'à une baie des îles Malouines où il est abandonné. En1970, l'architecte naval Erwan Corlett l'y découvre rongé par la rouille et, ne pouvant supporter que ce formidable bateau pourrisse ainsi, décide de le renflouer pour le ramener à Bristol. 

    ANGLETERRE: le Somerset

    La visite commence par un tour autour de la coque du paquebot sous une fausse mer de verre (avec de l'eau déversée pour donner une impression de flottaison). Nous admirons l'énorme hélice, le gouvernail, l'ancre et apprenons tout le système mis en place pour le protéger aujourd'hui de l'humidité et la corrosion. Nous regardons ensuite un reportage très intéressant et émouvant relatant le sauvetage du  paquebot et son remorquage jusquà Bristol où il fut accueilli comme un roi par les habitants. Rentré chez lui, un long travail fut entrepris pour le transformer en navire-musée pour conter son histoire au grand public. La cale du bateau est la partie musée qui retrace ses transformations et recèle des objets et documents d'époque. On trouve dans une petite salle des malles avec des habits masculins et féminins d'époque que l'on peut enfiler le temps d'une photo!

    ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le SomersetANGLETERRE: le Somerset

     

     Nous montons ensuite sur le pont extérieur qui offre une belle vue sur le quartier Harbourside. Puis à l'intérieur du paquebot, nous découvrons la vie à bord à l'époque victorienne. 

    ANGLETERRE: le Somerset

     

    Les cabines de première classe, les pièces de vie commune (salons, cuisines etc.) ainsi que la salle des machines et la réserve ont été réaménagées avec des mannequins de cire, du bruit, des paroles, des odeurs... bref, autant de petites mises en scène qui rendent la visite divertissante et originale. La distinction entre cabines de 1ère classe et de 2ème classe est évidente: cabines privatives (par famille), salons privés, infirmerie à proximité pour les plus riches, pas de cabines individuelles mais des dortoirs le long des couloirs pour les gens modestes. Sur le pont inférieur, l'immense salle à manger de la première classe accroît encore cette différence.

    La visite se termine par la salle des machines puis les cales du navire où se trouvaient les réserves et les animaux.

    ANGLETERRE: le Somerset

            ANGLETERRE: le Somerset   ANGLETERRE: le Somerset   ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le SomersetANGLETERRE: le Somerset

     Des souris dans la cuisine!!

    ANGLETERRE: le Somerset 

    ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le Somerset

     

     

     

    ANGLETERRE: le Somerset                                                                     ANGLETERRE: le Somerset

                                                                                                                                         Millenium Square

    Nous avons ensuite mangé au Za Za Bazaar dans le quartier Harbourside juste après Pero's Bridge. Grand restaurant qui propose plusieurs buffets: nourriture asiatique, italienne, tex-mex, indienne et quelques classiques anglais comme le fish'n'chips et pour les desserts: les jellies (bof) et trifles (miam miam). Prix plus intéressants à l'heure du déjeuner en semaine.  http://www.zazabazaar.com/the-food  

    ANGLETERRE: le Somerset ANGLETERRE: le Somerset  ANGLETERRE: le Somerset

     

    C'est le ventre lourd que nous sommes repartis, heureusement nous avons beaucoup marché dans l'après midi pour digérer. Nous avons rejoint les galeries couvertes de ST Nicholas Markets dans Corn Street (quartier Central/Old City), ouvertes de 9h30 à 17h du lundi au samedi, de 10h à 17h le dimanche. Cet ancien marché couvert se divise aujourd'hui en 3 sections à découvrir au fil des ruelles et dédales: the Exchange Hall, sorte de grande salle où on trouve toute sorte d'articles (vêtements, souvenirs, bijoux artisanaux, livres, disques...), the Glass Arcade où on peut goûter à des saveurs exotiques: stands et spécialités portugaises et marocaines par exemple! Enfin, flânerie dans la partie Covered Market et ses boutiques indépendantes. Nous avons apprécié le côté décalé, hors du temps de ST Nicks, surnom donné par les habitants de Bristol.

                     ANGLETERRE: le Somerset               ANGLETERRE: le SomersetANGLETERRE: le Somerset

     

     

    ANGLETERRE: le Somerset

    Layers cakes (superposition de couches de biscuit génoise et de crème) et Flapjacks (sortes de barres de céréales)

     

    Retour dans l'ère de la mondialisation et de la franchise: nous passons le reste de l'après-midi dans le quartier commerçant Broadmead et dans le centre commercial Cabot Circus dans lequel se côtoient les grandes enseignes nationales et internationales.

    ANGLETERRE: le Somerset

    Retour à pied à l'appartement (oui nous marchons beaucoup en voyage), petite pause avant de chercher un pub sympa dans le quartier. Nous trouvons un petit établissement bien chouette: intérieur du pub classique et cosy, terrasse extérieure couverte entourée de murs parés de fresques street art. La patronne est accueillante, fait venir des groupes les soirs de weekend et propose des petits menus typiques plusieurs fois dans la semaine. Ce vendredi, c'est un groupe de rock qui accompagne notre apéritif (soirée disco annoncée le lendemain). Ce pub s'appelle The Rope Walk, 5 Nelson Parade, quartier Bedminsterhttps://ropewalkbristol.co.uk/

     

     J4 Samedi 27 avril: journée sur BRISTOL: Street Art Tour & visite du Bristol City Museum and Art Gallery

    Nous commençons notre deuxième journée sur Bristol par un street art tour réservé à l'avance en ligne sur Where the Wall http://www.wherethewall.com/tours/ , une visite déjà effectuée en mai 2017 avec mon mari et l'artiste-guide Tina Altwegg alias Winged Fox http://www.wingedfoxdesigns.co.uk/about/ . Bien sûr, les nombreuses oeuvres de street art sur Bristol peuvent être découvertes seul mais accompagné d'un artiste, nous obtenons des informations intéressantes sur l'artiste derrière chaque fresque en direct, des anecdotes, quelques détails sur les techniques, un éclairage sur ce domaine artistique particulier. Rien ne vaut un oeil averti et passionné. Je conseille vivement ce tour guidé de 2h (on ne sent pas le temps passer), ce qui n'empêche pas de découvrir d'autres fresques seul et à son rythme par la suite dans le quartier de Stokescroft ou de Southville (et un peu partout dans la ville).

    Nous nous présentons au lieu de rendez-vous (la fontaine devant la mairie) et faisons connaissance avec notre guide: John Nation, qui n'est pas un artiste street art mais... un ancien travailleur social auprès des jeunes qui a lancé en 1984, alors âgé de 21 ans, le projet (gonflé à l'époque) "Aerosol Art Initiative" pour offrir un moyen d'expression artistique encadré et sécurisé (sans risque d'arrestation et de poursuites car peintures réalisées sur les murs du centre pour jeunes avec l'accord de son employeur) aux adolescents de Bristol (dont un certain... Banksy qui a commencé par le graffiti de lettres et qui n'exprimait rien de particulier, le côté engagé est venu plus tard). John Nation reconnaît qu'il n'a pas senti que Banksy allait devenir l'artiste de street art accompli qu'il est devenu aujourd'hui bien qu'il ait noté un changement dans la qualité et l'originalité du travail de celui-ci avec notamment l'utilisation de pochoirs.

    ANGLETERRE: le Somerset

    Mais revenons sur son projet: bien qu'approuvé par son employeur, cette initiative a toutefois entraîné une surveillance accrue des jeunes graffeurs par la police de peur qu'ils n'étendent leurs peintures ailleurs. La tension et l'incompréhension entre les deux parties était telle que John Nation a même été accusé de conspiration et incitation au délit, charges vite abandonnées car sans preuves. Cette initiative auprès des jeunes a par la suite inspirée d'autres municipalités.

    Bien que nous ayons déjà vu la plupart des oeuvres en 2017, la visite a été très différente car John Nation nous a donné d'autres éléments et raconté d'autres anecdotes. Son attachement, son affection et son respect pour ces artistes (dont il a connu certains alors adolescents comme Inkie et Cheo par exemple) est palpable quel que soit la réussite ou le degré de notoriété du graffeur.

    Nota Bene: J'ai mis dans mon article "Weekend à Bristol" des photos et des explications d'oeuvres que j'ai revues sur ce séjour. Je ne vais pas reprendre tous les éléments déjà donnés. Vous pouvez donc, si le street art vous intéresse, lire les deux articles pour avoir davantage de détails sur certaines fresques.

    Le tour guidé commence par l'oeuvre de Banksy "Love Cheat" qui représente un homme nu, se retenant d'une main à la fenêtre de sa maîtresse et le mari qui cherche l'amant. Le bâtiment abritait une clinique sexuelle. Cette oeuvre a divisé les habitants mais le conseil municipal a pourtant voté à l'unanimité sa conservation. Les tâches bleues et noires ne sont évidemment pas d'origine, il s'agit de dégradations postérieures.

    ANGLETERRE: le Somerset            ANGLETERRE: le Somerset             ANGLETERRE: le Somerset

     

    La deuxième oeuvre est une commande faite auprès de l'artiste Silent Hobo pour le compte de la cave à vins Averys. De nombreuses fresques libres de Silent Hobo peuvent être vues dans la ville. Il fait partie des street artistes de Bristol qui sont restés dans leur ville d'enfance où ils ont leur studio.

    ANGLETERRE: le Somerset                                                          ANGLETERRE: le Somerset

    Viennent ensuite deux euvres de JPS (Jamie Paul Scanlon). La première intitulée "The Deal" est clairement inspirée du style Banksy (d'ailleurs lorsqu'elle a été découverte en avril 2014 par les habitants, ils pensaient qu'il s'agissait de son travail). Ce n'est pas la première fois que la confusion est faite (j'y reviendrai plus tard, photo à l'appui). C'est sans doute le style pochoir ou peut-être un coup médiatique? En tout cas, JPS, ne cache pas son admiration pour Banksy qui a été un élément déclencheur dans sa vie. Alors qu'il se perdait dans les affres de l'alcool, JPS a eu une révélation lors de sa visite d'une exposition de Banksy en 2009. Sevrage et apprentissage des techniques de peinture et de pochoirs suivirent. La seconde pièce montre son goût pour l'univers des personnages extraordinaires, des superhéros. Il a représenté ici Spartacus joué à l'écran par l'acteur gallois Andy Withfield décédé en 2011 et auquel il a rendu hommage avec l'accord de la famille.

    ANGLETERRE: le Somerset                ANGLETERRE: le Somerset          ANGLETERRE: le Somerset

    Continuons la découverte des grandes fresques murales de Bristol:

    Première photo: cette fresque reprend une photo célèbre "déjeuner en haut d'un gratte ciel / Lunch atop a skyscraper" qui montre des ouvriers en pause assis sur un échafaudage au-dessus du vide à New York. Ici les trois street artists américains Tats Cru du Bronx se sont représentés sur la poutre lors de leur passage au festival en 2011.

    Deuxième photo: "The Vandal" par l'artiste de Bristol Nick Walker qui affectionne l'ironie et les messages politiques. Le vandale, le délinquant pour lui ici étant le banquier, responsable de la crise financière(un sujet qui revient dans ses oeuvres).

    Troisième photo: "The Wolf" par l'artiste espagnol Aryz, fresque qui couvre cinq étages, réalisée en un jour et demi lors de son passage au See No Evil Festival.

    Autre fresque gigantesque produite pendant ce festival, celle de l'américain El Mac, "Clothed with the Sun" qui représente sa petite amie et un bébé dans un style photo-réaliste.

    ANGLETERRE: le Somerset

    Toutes ces fresques sont visibles sur Nelson Street.

     

    ANGLETERRE: le Somerset 

    ANGLETERRE: le Somerset

     

    Ci-dessous: Une collaboration de Smak et Sled One dans un style oriental.

    ANGLETERRE: le Somerset             ANGLETERRE: le Somerset

     

      

    ANGLETERRE: le Somerset

     

     Ci-dessous, une des nombreuses fresques de la ville de Smak, originaire de Swansea (Pays de Galles), installé à Bristol depuis ses études en graphisme et design. Son activité de prédilection est le graffiti-lettrage. Il a des contrats avec de grandes marques de sport.

    ANGLETERRE: le Somerset      ANGLETERRE: le Somerset

     

     Stokes Croft est le quartier alternatif de Bristol qui abrite un "peuple" qui préconise l'appropriation du quartier par ses habitants, cela se traduit par un soutien indéfectible aux artistes, commerces et artisans locaux, initiatives sociales, économiques et culturelles locales. La rebellion peut y être encouragée si elle défend une bonne cause: le boycott de la grande enseigne Tesco qui s'est difficilement installée dans le quartier en 2011 ou, plus récent, le mouvement écologique "Extinction Rebellion", également soutenu par Banksy.

    ANGLETERRE: le Somerset                                               ANGLETERRE: le Somerset

     

     Ci-dessous à gauche: fresque de Smak

    ANGLETERRE: le Somerset                   ANGLETERRE: le Somerset

     

    ANGLETERRE: le Somerset              ANGLETERRE: le Somerset               ANGLETERRE: le Somerset

    Au-dessus, première photo: cette petite fille rencontrée lors d'un voyage à Amsterdam, pochoir de Stinkfish, artiste colombien, ressemble pourtant à une enfant de Bogota, sa ville natale.

     

    ANGLETERRE: le Somerset                  ANGLETERRE: le Somerset

    Ci-dessus: A l'origine une brasserie, ce bâtiment, qui abrite le night club Lakota depuis 1986, a connu ses heures de gloire dans les années 90 puis a traversé une période plus creuse (comme toutes les discothèques au début du 21ème siècle). Le club a failli disparaître en 2011 et être remplacé par un bar / restaurant mais les habitants se sont mobilisés pour que le lieu reste une discothèque, c'est ça l'esprit de PRSC (People's Republic of Stokes Croft). Le propriétaire a lancé un appel pour recouvrir les murs extérieurs de fresques pour lui donner plus d'allure. Les artistes Cheo et Minto s'en sont chargés. Deuxième photo: le DJ peint à l'origine est maintenant en partie recouvert par un autre motif (robot, tags).

     

    Autre fresque liée à la musique dans cette zone:

    ANGLETERRE: le Somerset

     

    Le street art tour se termine au café-restaurant The Canteen avec les deux oeuvres suivantes: à gauche "Breakdancing Jesus" de Cosmo Sarson (inspiré par un événement particulier: la prestation de breakdancers devant le pape en 2004!) et à droite "The Mild Mild West" de Banksy réalisé en 1999 (à l'époque où il signait encore ses oeuvres). Suite à de nombreuses rave parties qui se sont tenues dans des entrepôts du quartier sans autorisation, des descentes de police ont alors eu lieu dont une qui a dérapé (attaque musclée des fêtards). Cette fresque a été vandalisée en 2009 avec de la peinture rouge mais vite réparée par des bénévoles. Les habitants du quartier tiennent à cette oeuvre et veillent à son entretien d'où cette longévité extraordinaire pour une oeuvre de street art. 

    ANGLETERRE: le Somerset                                         ANGLETERRE: le Somerset

     

     Façades colorées du quartier  

    ANGLETERRE: le Somerset             ANGLETERRE: le Somerset 

                                                                                                                  Fish and Chips pris dans le centre commercial Cabot Circus

     

    Le vent est glacial aujourd'hui, après la pause déjeuner, nous décidons de nous rendre sur Queens Road dans le quartier pour faire une visite en intérieur: le Bristol City Museum and Art Gallery (gratuit comme tous les musées culturels en Grande Bretagne).

    ANGLETERRE: le Somerset          ANGLETERRE: le Somerset

     

     Le street art ne se résume pas au quartier Stokes Croft, il est présent un peu partout dans la ville. A droite, cette petite fille sur une balançoire tenue par deux coeurs rouges a semé la confusion dans les esprits. Prise pour une oeuvre de Banksy, il s'agit en fait d'un travail

    de JPS.

     

    ANGLETERRE: le Somerset                          ANGLETERRE: le Somerset

     

    Superbe biplan dans le hall du Bristol  City Museum & Art Gallery. Ce musée, très éclectique, plaira à tout type de public. On y trouve aussi bien des minéraux, des os de dinosaures et fossiles que de l'art contemporain, une collection d'objets de l'ancienne Egypte ou encore une galerie sur la faune et la flore locale et mondiale!

    ANGLETERRE: le Somerset                ANGLETERRE: le Somerset

     

    Tableau de Banksy représentant les députés Britanniques...en singe! Ce tableau réalisé par l'artiste il y a 10 ans avec des députés de la Chambre des Communes se regardant fixement, d'u air inquiet ou menaçant, a été réexposé par le musée ce printemps à l'occasion de la relance du Brexit...

    ANGLETERRE: le Somerset                                   ANGLETERRE: le Somerset

     

    ANGLETERRE: le Somerset   ANGLETERRE: le Somerset    ANGLETERRE: le Somerset

     

    ANGLETERRE: le Somerset    ANGLETERRE: le Somerset    ANGLETERRE: le Somerset

     

    Petite pause dans un café pour un thé et un scone après la visite puis retour à pied à l'appartement. 

     

    J5 Dimanche 28 avril: journée sur STRATFORD UPON AVON et passage dans les COTSWOLDS

    Aujourd'hui nous partons en excursion dans la ville natale de Shakespeare à 117 km au Nord Est de Bristol. Du fait de la renommée internationale posthume du dramaturge, la ville est très touristique. La rue où se trouve sa maison natale est bondée et si vous tombez comme nous sur un groupe de touristes Chinois, armez-vous de patience... car la politesse et le fair play ne les caractérisent carrément pas. C'est dommage, ils véhiculent vraiment une mauvaise image de leur peuple. Enfin, bref, vous ne serez pas seul à arpenter les ruelles de la vieille ville: charmante bourgade médiévale dont chaque rue offre son lot de belles maisons à colombages. 

    ANGLETERRE: le Somerset                        ANGLETERRE: le Somerset

    Ci-dessus: Maison natale de Shakespeare

    ANGLETERRE: le Somerset                          ANGLETERRE: le Somerset

    Ci-dessus: La belle façade de l'hôtel Mercure

    En dehors des grandes enseignes (comme ci-dessus la librairie/papeterie WHSmith), on trouve dans la rue où se situe la maison natale de Shakespeare, des boutiques thématiques sympas: une dédiée aux objets et accessoires Harry Potter, une autre consacrée à Pierre Lapin par exemple.

    ANGLETERRE: le Somerset            ANGLETERRE: le Somerset             ANGLETERRE: le Somerset

     

    Il y a une formidable concentration de maisons à pans de bois dans cette ville, on ne sait plus où donner de la tête... Pour moi, assurément, le succès de la ville ne tient pas uniquement à la naissance de l'écrivain.

    ANGLETERRE: le Somerset               ANGLETERRE: le Somerset 

     

    Les maisons des célébrités (celle de Shakespaeare, de sa compagne Anne Hathaway, de leur fille Susanna Hall par exemple) se visitent à un tarif assez élevé pour une famille. Nous avons préféré déambuler dans les rues puis flâner dans le parc qui longe la rivière Avon.

    ANGLETERRE: le Somerset                         ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le Somerset

     Le ROYAL SHAKESPEARE THEATRE

     

    Excellent déjeuner au pub Pen & Parchment où nous avons dégusté un Sunday Roast: le plat traditionnel dominical anglais composé d'une viande rôtie (souvent du boeuf), des pommes de terre au four, du Yorkshire pudding, des légumes, de la farce, le tout servi avec de la sauce faite avec le jus de viande "the gravy". C'était délicieux. https://www.greeneking-pubs.co.uk/pubs/warwickshire/pen-parchment/

    ANGLETERRE: le Somerset

              ANGLETERRE: le Somerset   

    ANGLETERRE: le Somerset

     

    Petite balade digestive dans des rues adjacentes au vieux centre. De nombreuses façades arborent une belle glycine.

    ANGLETERRE: le Somerset                            ANGLETERRE: le Somerset                               ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le Somerset      ANGLETERRE: le Somerset

     

    Nous passons une partie de l'après midi à nous balader le long de la rivière Avon et à arpenter le parc qui recevait ce dimanche là The Living Statues Championship, un concours de statues vivantes! 

    ANGLETERRE: le Somerset               ANGLETERRE: le Somerset

     

    ANGLETERRE: le Somerset     ANGLETERRE: le Somerset

     

    Les personnes grimées en statues venaient d'un peu partout en Europe: Espagne, Portugal, Pologne... Les promeneurs pouvaient voter avec leur portable à l'aide du QR code présent sur le panneau à côté d'elles.

    ANGLETERRE: le Somerset ANGLETERRE: le Somerset ANGLETERRE: le Somerset 

     

    ANGLETERRE: le Somerset                                      ANGLETERRE: le Somerset

     

    Nous décidons pour notre retour sur Bristol de passer par les routes de campagne à travers les Cotswolds avec un arrêt dans le joli village de Broadway

    ANGLETERRE: le Somerset       ANGLETERRE: le Somerset

    Maisons traditionnelles et typiques avec toit de chaume, jardins coquets impeccablement entretenus devant de belles demeures, on se croirait dans un conte de fée. C'est l'image d'Epinal de la campagne bourgeoise et aristocratique dans ce petit village aux belles façades en pierres couleur miel.

    ANGLETERRE: le Somerset      ANGLETERRE: le Somerset

     

    ANGLETERRE: le Somerset   ANGLETERRE: le Somerset  ANGLETERRE: le Somerset  ANGLETERRE: le Somerset

     

    ANGLETERRE: le Somerset     ANGLETERRE: le Somerset    ANGLETERRE: le Somerset

     

    Mais les Cotswolds, ce sont aussi de verts pâturages.

    ANGLETERRE: le Somerset

     

    J6 Lundi 29 avril: journée sur BRISTOL: Clifton Suspension Bridge & Clifton Village - quartier Stokescroft

    Journée sur Bristol aujourd'hui avec une température douce et de belles éclaircies. La météo s'améliore au fil des jours. Nous en avaons profité ce matin pour rejoindre le Clifton Suspension Bridge à pied, 14 km AR depuis l'appartement. Passage tout d'abord le long des quais du quartier Harbourside.

    ANGLETERRE: le SomersetANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le Somerset                   ANGLETERRE: le Somerset

     

     Puis nous avons longé la rivière puis sommes passés par la forêt Leigh Woods à l'aller (très agréable, on ne s'attendait pas à une telle zone boisée si près de la ville) et sommes arrivés dans le quartier cossu de Clifton

    ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le Somerset        ANGLETERRE: le Somerset      ANGLETERRE: le Somerset

     

    ANGLETERRE: le Somerset   ANGLETERRE: le Somerset

     

    Une belle vue sur le pont s'offre à nous depuis les hauteurs. Inauguré en 1864, il a été conçu par l'ingénieur fétiche de la ville: Isambard Kingdom Brunel qui n'avait que 24 ans lorsqu'il remporta l'appel d'offres pour la construction du pont! Les travaux débutèrent en 1831 mais furent abandonnés en raison de problèmes financiers et politiques. Brunel décède en 1859 et il fut alors décidé de terminer le pont , hommage posthume à son créateur... Les deux tours situées aux extrémités ont été fabriqués avec du grès de la région. Le pont suspendu, qui surplombe la rivière Avon de 75 m, est soutenu par 81 chaînes en fer forgé. La traversée à pied et en vélo est gratuite, par contre il y a un péage pour les véhicules.

    ANGLETERRE: le Somerset           ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le Somerset

     

    Après la traversée du pont,  petite incursion dans le quartier de Clifton (arcades commerçantes, étals de fruits et légumes).

    ANGLETERRE: le Somerset  ANGLETERRE: le Somerset  ANGLETERRE: le Somerset

     

    Retour à l'appartement pour la pause déjeuner et pour reposer nos jambes. Nous décidons ensuite de nous rendre dans le quartier Stokes Croft, où nous avions terminé la visite guidée du street art samedi, afin de débusquer des fresques murales. Dans ce quartier culturel alternatif, il ne faut pas avoir peur de regarder derrière ou au-dessus des poubelles et de croiser quelques hurluberlus. C'est un quartier à l'identité forte et militant, notamment pour le mouvement Extinction Rebellion lancé récemment, qui réclame la déclaration de l'état d'urgence climatique ainsi que des mesures concrètes pour protéger l'environnement et préserver les espèces. Banksy soutiendrait le mouvement (une oeuvre de street art a été expertisé  à Londres comme étant de l'artiste qui ne signe plus ses fresques).

    ANGLETERRE: le Somerset     ANGLETERRE: le Somerset   ANGLETERRE: le Somerset

    à Stokes Croft, le street art ça va des murs couverts de graffitis foutraques aux représentations plus engagées

    ANGLETERRE: le Somerset               ANGLETERRE: le Somerset 

                                                                                                                               vision à double sens: ange ou démon?

    ANGLETERRE: le Somerset      ANGLETERRE: le Somerset       ANGLETERRE: le Somerset 

                                                                                                                                                               ci-dessus: La Fille aux Cheveux bleus de SILENT HOBO

    ANGLETERRE: le Somerset

     

     

    ANGLETERRE: le Somerset                                     ANGLETERRE: le Somerset

    ANGLETERRE: le Somerset         ANGLETERRE: le Somerset          ANGLETERRE: le Somerset

    ci-dessus: Le Personnage à Echasses de Phlegm

    ANGLETERRE: le Somerset     ANGLETERRE: le Somerset

     

    Ci-dessous, la fresque en faveur du mouvement écologique et militant Extinction Rebellion

    ANGLETERRE: le Somerset        ANGLETERRE: le Somerset      ANGLETERRE: le Somerset

     

    ANGLETERRE: le Somerset    

     

     

     

      

     

     

     

      

       

     

     

      

     

      

      

      

     

     

       

      

     

    J7 Mardi 30 avril: randonnée dans les Gorges de CHEDDAR, visite de WELLS et petit tour dans BATH

    J8 Mercredi 1er mai: retour en France

    Vous pensez réserver un logement sur le site Booking.com? Cliquez sur le lien ci-dessous, je gagnerais 15 euros pour le parrainage à la fin de votre séjour et vous obtiendrez de votre côté 15 euros de remboursement sur votre logement!

    https://www.booking.com/s/35_6/64832c34

     


    votre commentaire
  • Journée à Cardiff, jeudi 25 avril 2019

     Nous séjournons en Angleterre à Bristol pour une semaine. Notre première journée de visite est consacrée à Cardiff car c'était le seul jour de notre séjour où la visite du Millenium Stadium était possible (événements prévus les autres jours excluant les visites du public). Bien que ce ne soit bien sûr pas le seul centre d'intérêt de la ville, il aurait été tout de même dommage de s'en priver. Nous voilà donc en route pour la capitale galloise située à 71 km à l'ouest de Bristol.

    Nous nous garons au parking du stade (dont le tarif est élevé) et commençons notre visite à 11h (réservée et payée en ligne https://www.principalitystadium.wales/) Il s'agit de ma seconde visite (premier tour guidé en 2015 lors d'un voyage scolaire) et d'une découverte pour mes deux fils et mon mari. Je reconnais le guide, ce n'est pas celui que j'avais eu avec mes élèves, mais mon collègue et son groupe avaient effectué la visite avec lui et l'avaient trouvé super. En effet, il va se révéler être un très bon guide, dynamique, drôle, prenant plaisir à venir nous voir de temps en temps pour échanger quelques phrases de français avec nous (tous les autres visiteurs étaient britanniques).

    Pas besoin de pratiquer ou de suivre assidument le rugby pour être conquis par le lieu et imaginer sans peine l'atmosphère qui doit y régner lors d'une rencontre. La visite commence par les vestiaires, celui de l'équipe galloise tout d'abord, bien agencée puis celle de l'équipe adverse, un peu plus dépouillée (c'est calculé!)

    CARDIFF, Pays de Galles

     

             CARDIFF, Pays de Galles

     CARDIFF, Pays de Galles

     

     

     

     CARDIFF, Pays de Galles

       

    CARDIFF, Pays de Galles

     Construit à l'occasion de la Coupe du Monde de rugby de 1999, propriété de la WRU (Welsh Rugby Union), le stade et ses 74 000 places n'accueille cependant pas uniquement des matchs de rugby mais aussi du football, des courses de monster trucks et des concerts (Coldplay, U2, Madonna, Oasis, Robbie Williams, Rolling Stones, Ed Sheeran et Rihanna y ont chanté). Ce n'est pas le plus grand stade du Tournoi des Six Nations (il se place derrière le Stade de France et Twickenham), sa particularité c'est avant tout son toit rétractable (deuxième plus grand stade au monde doté de cette structure).

    CARDIFF, Pays de Galles 

    La pelouse est éclairée lorsqu'il manque de la luminosité naturelle. Les rampes sont déplacées sur le terrain pour que l'ensemble de la pelouse en profite. Le gazon est naturel à 94%.

    CARDIFF, Pays de Galles

        CARDIFF, Pays de GallesCARDIFF, Pays de Galles 

    Les architectes ont prévu les gradins avec l'inclinaison maximale autorisée afin d'offrir aux spectateurs le meilleur spectacle.

    CARDIFF, Pays de Galles

      Cette coupe a été oubliée par l'équipe néo-zélandaise des All Blacks lors d'un match amical...!

    Après les vestiaires, le stade (dans lequel on entre sous les clameurs enregistrées de la foule pour plus de réel), visite des salon privés VIP et des gradins VIP (sièges rembourrés et en cuir de la famille royale, du président de la WRU et autres notables). Visite également de la salle de presse, plus petite qu'on ne se l'imagine. Un moment sympa pendant lequel le guide photographie toutes les familles tenant conférence!

    CARDIFF, Pays de Galles

       CARDIFF, Pays de Galles
     

    Petit tour à la boutique puis au parking souterrain où nous prenons notre pique-nique. Sur les conseils de la vendeuse nous nous garons sur le parking près de John Lewis (grand magasin). Mieux vaut choisir un seul parking dans le centre ville et y stationner la journée pour plus de rentabilité.

    Le centre-ville se fait facilement à pied. Le château est à deux pas du Millenium Stadium mais nous ne le visiterons pas afin de nous laisser plus de temps pour déambuler dans la ville et sur Cardiff Bay.

    Vue d'une partie du château (depuis le domaine intérieur)

    CARDIFF, Pays de Galles

     L'horloge et une partie des remparts

       CARDIFF, Pays de Galles

     

    La particularité du centre-ville de Cardiff sont ses commerces indépendants réunis dans différentes arcades de style Victorien. Près du château par exemple: la Castle Arcade qui abrite 38 boutiques, la Duke Street Arcade; 6 boutiques et High Street Arcade; 18 boutiques.  En descendant davantage sur High Street, nous faisons un tour dans le marché couvert Cardiff Market, l'occasion de goûter les Welsh Cakes, de bons petits gâteaux gallois (je déconseille de les acheter dans les boutiques the Fabulous Welsh cake: ils y sont plus chers et moins variés. Au marché, vous en trouverez de toute sorte: classique nature, fourré, petit et grand modèle, vegan, spécial diabète...)

    CARDIFF, Pays de Galles

     

     

       CARDIFF, Pays de Galles CARDIFF, Pays de Galles

     
    Sur le drapeau du Pays de Galles figure un dragon rouge ainsi qu'une bande blanche et verte (couleurs de l'étendard d'Henry VII, premier roi de la dynastie Tudor). Cette créature est associée aux légendes d'Arthur Pendragon et de l'enchanteur Merlin. Deux dragons se seraient battus, l'un blanc représentant les Anglo-Saxons, l'autre rouge du côté des Gallois. Ce dernier a remporté le combat... C'est évidemment beaucoup plus complexe que ces simples éléments! En tout cas, la bête est devenue une mascotte qui se décline sur tous les supports possibles: Tshirts, magnets, peluches (j'ai craqué pour une petite)... Ma foi, ça change du motif "Union Jack"!

    CARDIFF, Pays de Galles

     CARDIFF, Pays de Galles

     

     

     

    Fin d'après-midi sur Cardiff Bay où se trouvent les Pierhead buildings: le bâtiment historique de L'Assemblée Nationale Galloise tout rouge ainsi que le nouveau siège de l'Assemblée: un bâtiment futuriste et écologique construit en bois, verre et ardoise, qui utilise des énergies renouvelables (les chasses d'eau des toilettes sont par exemple alimentées par de l'eau de pluie drainée du toit). Dommage que lors de son inauguration en 2008, la reine Elizabeth II portait un manteau bordé de fourrure...détail que n'ont pas manqué de relever les écolos!

    Nouveaux bureaux de l'Assemblée à gauche (murs en ardoise)

    CARDIFF, Pays de GallesCARDIFF, Pays de Galles

     Ciel gris et ciel bleu alternent au gré des "showers", ces fameuses petites averses britanniques qui ont le mérite de (généralement) ne pas durer longtemps. Sur Cardiff Bay se trouve également le centre artistique Wales Millenium Centre (concerts, opéra...)

    CARDIFF, Pays de Galles

     CARDIFF, Pays de Galles 

    CARDIFF, Pays de Galles

     ça va mieux avec le ciel bleu !

    Petite balade le long du quai Mermaid Quay sur lequel nous découvrons la statue de bronze "People like us": un couple et son chien. L'artiste John Clinch aurait ajouté le chien pour attirer aussi le regard des enfants. Il doit être agréable d'arpenter ce quai l'été mais là le vent est froid. Un petit goûter tardif au chaud dans un café s'impose.

     

    Compliqué le Gallois...

    CARDIFF, Pays de Galles CARDIFF, Pays de Galles          CARDIFF, Pays de Galles

                                                                                                                                                                                            

    Conclusion: Cardiff est une belle ville, une capitale facile et agréable à visiter où les Gallois vous réservent un bon accueil. 

     

    Anecdotes: le saviez-vous? (source: visitor map)

    L'écrivain Roald Dahl (Charlie et la chocolaterie) est né à Cardiff en 1916.

    Il y a une petite église Norvégienne sur Cardiff Bay.

    Cardiff est une ville universitaire avec 75 000 étudiants.

    La capitale est classée parmi les villes les plus agréables à vivre pour les jeunes (UK best city to be young)

    La ville est jumelée avec Xiamen en Chine, c'est le seul jumelage avec ce pays dans tout le Royaume Uni.

    La capitale galloise sert de lieu de tournage pour la série Doctor Who.

    W comme... Warm Welsh welcome !

     hwyl fawr (au revoir) !

    CARDIFF, Pays de Galles

     

     

    Vous pensez réserver un logement sur le site Booking.com? Cliquez sur le lien ci-dessous, je gagnerais 15 euros pour le parrainage à la fin de votre séjour et vous obtiendrez de votre côté 15 euros de remboursement sur votre logement!

    https://www.booking.com/s/35_6/64832c34

     


    votre commentaire
  • Visite d'Albi

    Albi, capitale du Tarn en Occitanie, est une ville magnifique que j'ai eu l'occasion, habitant la région, de visiter plusieurs fois. Je vous conseille de vous garer sur le parking gratuit de la Halle de Castelviel (sauf le samedi matin: marché aux puces), vous êtes à deux pas du centre historique. En y accédant, vous aurez une belle vue sur la cathédrale (photo ci-dessous) et passer par le quartier de Castelviel vous permet de découvrir la jolie place Savène.

    ALBI

    ALBI

        ALBI

    ALBI

     

    ALBI   

    ALBI

     

     

     

     

    ALBI   

    ALBI

    ALBI

     

    Ancienne Cité épiscopale classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, Albi est dominée par l'imposante cathédrale Sainte Cécile dont les dimensions lui confèrent un air de château fort. C'est la plus grande cathédrale en briques au monde ainsi que la plus grande cathédrale peinte au monde avec ses 18 500 m2 de fresques. Son plafond bleu met en valeur les décors peints et la rend exceptionnelle. 

    ALBI ALBI

    ALBI

     

    A côté de la cathédrale se trouve l'ancien palais des évêques, le Palais de la Berbie (qui veut dire "évêque" en occitan). Son architecture imposante affirmait la puissance des évêques face aux consuls de la ville. Le palais abrite aujourd'hui le musée Toulouse-Lautrec, les collections du peintre côtoient les pavements médiévaux et les plafonds peints et s'admirent dans de belles salles voûtées, des grands salons, la chapelle.

    Après la visite du musée / palais, faites un tour dans ses jardins qui vous offrent une belle vue de la ville et sur le Tarn.

     ALBI

     

    ALBI   

    ALBI

     

    ALBI

      ALBI

    ALBIALBI

     

    ALBI

      

    ALBI

    ALBI  

    ALBI

    ALBI

     

    Nous continuons dans le centre historique avec une petite halte à la collégiale de Saint Salvi et son cloître. La collégiale est singulière par son mélange de pierres et de briques et les diverses tendances architecturales qui se lisent sur ses façades (roman & gothique). Même chose au niveau du cloître: les arcades romanes côtoient des voûtes gothiques. Dans le petit jardin au centre sont cultivées des herbes aromatiques que les Albigeois peuvent cueillir.

    ALBI

     

    ALBI

    ALBI

     

    ALBI

    ALBI  

     De part et d'autre de la collégiale Saint Salvi se trouvent les deux rues piétonnes et commerçantes qui rejoignent la place du Vigan, centre urbain de la ville. Depuis la place, faites un détour par le Marché Couvert et la Maison Enjalbert (magasin Caroll) dont la façade à colombages est parée de briques impeccablement disposées.

     ALBI

    ALBI

    ALBI  

    ALBI

     

    Henri de TOULOUSE-LAUTREC (1864-1901) , l'enfant du pays

    Le physique du peintre intrigue: très petit, il se dégage de l'artiste une indéniable fragilité. Sa mère a épousé son cousin germain le Comte de Toulouse-Lautrec et cette consanguinité est sûrement à l'origine de la maladie osseuse d'Henri. Adolescent, deux chutes banales à un an d'intervalle lui cassent le fémur puis lui fracturent la jambe droite... la convalescence est longue et le jeune homme s'occupera en dessinant puis en peignant, la malédiction congénitale fera finalement émerger une vocation. En 1882, Henri quitte sa ville natale pour compléter sa formation auprès de Léon Bonnat à Paris dans le quartier de Montmartre. Les cabarets, les théâtres et les maisons closes seront source d'inspiration pour l'artiste qui s'illustrera avec ses affiches incroyables qui mettent en valeur les vedettes de l'époque. Malheureusement, son mode de vie et l'abus d'alcool à Paris finira d'altérer sa santé déjà fragile.

    Dès la première salle du musée, on comprend que le portrait domine l'oeuvre du peintre. Ses premiers modèles sont en toute logique des membres de sa famille et autres proches. Une fois installé à Montmartre, il immortalisera les stars du monde du spectacle (Aristide Bruant, Jane Avril, Yvette Guilbert) et les membres de la société mondaine.

    Toulouse-Lautrec a également peint de nombreuses prostituées dans leur quotidien en évitant tout mépris et vulgarité,  on sent le respect et l'affection qu'il devait leur témoigner.

    Enfin, la salle consacrée à ses affiches prouve que l'artiste avait compris la dimension publicitaire de cet art en pleine expansion. Ce sont ces dernières oeuvres qui le feront connaître du grand public.

    ALBI     

    ALBI

     

    ALBI

     

     


    votre commentaire
  • Semaine à PARIS

     

    La Ville Lumière a beaucoup à offrir. Petite liste de lieux incontournables à découvrir en famille et d'activités à faire.

    Premier aperçu de la capitale en BATEAU MOUCHE

    Le tourisme fluvial se porte bien à Paris et pour cause, passer une heure sur ce bateau-navette permet une première approche agréable de la ville, surtout lorsque le soleil est de la partie.

    Semaine à PARIS

     

         Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS    

      Semaine à PARIS 

    Les symboles de la ville se profilent: la Tour Eiffel, Notre Dame de Paris, façades de style Haussmannien (témoignage des travaux de modernisation entrepris sous Napoléon III par le baron Haussmann alors préfet de Paris).

     

     Semaine à PARIS

     

    La TOUR EIFFEL

    Notre imposante Dame de Fer domine l'Esplanade du Trocadéro où se produisent des artistes de rue et les jardins du Champ de Mars que Parisiens et touristes aiment à arpenter. Nous savons tous qu'elle a été construite en 1889 par Gustave Eiffel pour l'Exposition Universelle. Véritable défi avec ses 312 mètres à l'origine, elle a été le monument le plus haut du monde pendant 40 ans. Peu importe qu'elle ait été détrônée depuis, elle reste un symbole d'audace à la française, une icône glamour de jour comme de nuit que le monde nous envie.

    Semaine à PARIS

      Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS      

    Semaine à PARIS

     

    Les CHAMPS ELYSEES

    "Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit, Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées..." chantait Joe Dassin. En effet, sur cette belle et grande avenue s'égrènent les enseignes de luxe de la mode et restaurants chics mais on y vient admirer aussi d'illustres monuments: l'Arc de Triomphe et l'Obélisque de Louxor sur la Place de la Concorde.

    Construit en 1806 à la demande de Napoléon 1er pour célébrer sa victoire à Austerlitz, l'Arc de Triomphe est le plus grand arc du monde. Il abrite la tombe du Soldat Inconnu dont la flamme est ravivée chaque jour à 18h30. Il est possible de monter en haut de l'arc pour une vue panoramique sur les Champs. Un un musée vient compléter la visite.

    Semaine à PARIS 

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    La Place de la Concorde est la plus grande place de la capitale. Le nom aurait été choisi pour marquer la réconciliation des français après les horreurs perpétrés pendant la Terreur... Elle se trouve à l'extrémité est des Champs Elysées et ne s'est pas toujours appelée ainsi... D'abord nommée Place Louis XV avec une statue du roi à cheval, elle a ensuite été rebaptisée Place de la Révolution, accueillant la guillotine qui tranchera les têtes de Louis XVI et Marie-Antoinette. Aujourd'hui, une obélisque provenant du temple de Louxor, cadeau du Roi d'Egypte en 1831, efface les traces de la Révolution. Son voyage jusqu'à Paris durera sept ans!

    Semaine à PARIS

     Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Le JARDIN DU LUXEMBOURG, le QUARTIER LATIN et le PANTHEON

    En plein coeur de la ville, ce jardin public de 24 hectares entoure le Sénat. Près des nombreuses statues et sculptures du jardin, des chaises en métal sont disposées pour les promeneurs. Sur le bassin principal en face du Sénat, flottent des petits bateaux à voile que l'on peut louer.

    Semaine à PARIS

          

    Semaine à PARIS

       

    Semaine à PARIS

     

     

     

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    A quelques pas se trouve le Quartier Latin avec la célèbre université La Sorbonne. D'autres grandes écoles y résident comme les Beaux Arts ou l'Ecole Normale Supérieure. En 1968, ce quartier a été un des centres névralgiques de la contestation estudiantine et sociale. 

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS   

    Semaine à PARIS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    N'oubliez pas d'aller voir le Panthéon qui rappelle des événements importants de l'histoire de France et honore nos grands hommes (comme par exemple Victor Hugo, Emize Zola, Jean Jaurès, Jean Mouli, Louis Braille, André Malraux) et femmes (Marie Curie, Simone Veil depuis juillet 2018).

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Le LOUVRE

    Au centre de Paris, cette ancienne résidence royale est devenue le plus grand musée d'art au monde. Parmi les plus célèbres: la Joconde, la Vénus de Milo, Le radeau de la Méduse, se dispute les faveurs des très nombreux visiteurs qui parcourent les galeries du musée contenant 35 000 oeuvres! La foule, la queue interminable sur cette période de vacances scolaires nous a découragés. Les enfants ayant 7 et 10 ans, ils apprécieront cette visite plus grand.

    Semaine à PARIS

     Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS                       Semaine à PARIS

     

    Constituée de verre et de métal, inaugurée en 1988 par François Mitterrand, la Pyramide du Louvre a été imaginée par l'architecte sino-américain En-dessous se trouve le hall d'entrée Leoh Ming Pei du musée.

     

    La cathédrale NOTRE DAME DE PARIS

    Bel exemple d'architecture gothique, Notre Dame de Paris et le monument le plus visité de France. Votre regard sera accroché par les rosaces et les vitraux bien sûr, mais aussi par les nombreuses gargouilles de ses façades. Représentant des animaux, des personnages imaginaires ou des monstres, elles ne manqueront pas de vous intriguer.  Même si on prête aux gargouilles la mission de tenir éloigné le Mal et les ennemis de Dieu, elles ont d'abord un rôle pratique: évacuer les eaux de pluie à distance des murs. 

    Lorsque Victor Hugo publie Notre Dame de Paris en 1831, la cathédrale est en piteux état et menacée de destruction. L'engouement du public pour le lieu qui abrite l'histoire d'amour impossible entre le difforme Quasimodo et l'envoûtante gitane Esmeralda imaginée par l'écrivain conduira à la décision de la restauration de la cathédrale!

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS    

    Semaine à PARIS

     Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARISSemaine à PARIS

      

    Le quartier de MONTMARTRE

    Situé sur une butte, il est célèbre pour las Basilique du Sacré Coeur bien sûr mais aussi pour la Place du Tertre et ses artistes, ses petites vignes, le doyen des cabarets: Au Lapin Agile. En redescendant du quartier, le cabaret Le Moulin Rouge sera sur votre chemin ainsi que le quartier coquin de Pigalle.

    Semaine à PARIS     Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARISSemaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

       

    Semaine à PARIS

     

     

       

    Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

     

     

    Le cimetière LE PERE LACHAISE

    Ce cimetière est immense, il s’étend sur 44 hectares pour un total de 70 000 concessions. N'est-ce pas glauque de visiter un cimetière même si celui-ci abrite des tombes d'hommes et femmes célèbres? Non, ce n'est pas ce que l'on ressent car la conception du cimetière -qui mêle parc à l’anglaise et tous les styles de l’art funéraire (tombe gothique, caveau haussmannien, mausolée...)- nous fait oublier la triste structure habituelle de ce type de lieu. Le cimetière est très verdoyant et cela insuffle une sensation de paix et de recueillement chez le visiteur. Parmi les célébrités enterrées au Père Lachaise: Honoré de Balzac, Guillaume Apollinaire, Frédéric Chopin, Colette, Jean-François Champollion, Jean de La Fontaine, Molière, Yves Montand, Simone Signoret, Jim Morrison, Alfred de Musset, Edith Piaf, Oscar Wilde.

    Semaine à PARIS 

    Semaine à PARIS

     Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS    Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS   Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Le quartier de BELLEVILLE

    C'est une autre vision de la capitale que nous découvrons en déambulant dans ce faubourg parisien. Edith Piaf a grandi dans ce quartier populaire qui a accueilli des populations venant de tous pays. Aujourd'hui, il semble attirer une classe plus aisée dont l'installation a entraîné l'ouverture de boutiques et de lieux branchés.

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS   Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS  Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

     

     Activités avec les enfants

    Exemples testés:

    La Cité des Sciences et de l'Industrie, parc de la Villette  propose des attractions interactives et ludiques ainsi que des ateliers. http://www.cite-sciences.fr/fr/accueil/

    Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

     

      Semaine à PARIS

      Il y a aussi un planétarium et la Géode avec projection de films . Attention la Géode a fermé ses portes en novembre 2018, sa réouverture est prévue en 2020.

    Semaine à PARIS

     Semaine à PARIS

     

     

     

    Le Palais de la Découverte. Des expériences interactives sont réalisées et commentées devant le public. http://www.palais-decouverte.fr/fr/accueil/

    Semaine à PARIS

     

    Le Muséum d'Histoire Naturelle, pour les petits et grands passionnés de paléontologie, géologie, minéralogie... Très belle Galerie de l'Evolution. https://www.mnhn.fr/

       Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Journée au Château de VERSAILLES

    Résidence des Rois Louis XIV, Louis XV et Louis XVI, le château de Versailles, le Petit et le Grand Trianon et ses jardins sont un incontournable de notre patrimoine. Vous ne serez donc pas les seuls à le visiter... Il faut s'armer de patience, d'un chapeau et de crème solaire...(coup de soleil attrapé pendant les deux bonnes heures de queue mi-avril!) La Galerie des Glaces est tellement pleine de touristes qu'il est difficile de la prendre en photo.

    L'attente passée, une fois les grilles du château franchies, la magie opère quand même et les jardins sont suffisamment vastes pour pouvoir s'y promener relativement tranquilles.

    Possibilité de n'accéder qu'aux jardins. Les fontaines ne fonctionnent pas toute l'année, la mise en eau se fait de début avril à fin octobre (Grandes Eaux Musicales).

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

       

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

      

    Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

                

    Semaine à PARIS

         

    Semaine à PARISSemaine à PARIS

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARISSemaine à PARIS

    Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

    Semaine à PARIS

      

    Semaine à PARIS    

    Semaine à PARIS

     

     

     

    Semaine à PARIS

     

    Semaine à PARIS     Semaine à PARIS

     

     

    Qu'elle est belle notre capitale!

    Semaine à PARIS

    Photo retouchée avec befunky

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • 3 jours passés sur le circuit à l'occasion des 24h du Mans auto en juin 2018

    Assister aux 24h du Mans, mon mari en rêvait depuis longtemps sans sauter le pas. Un cadeau d'anniversaire plus tard et nous voilà sur le circuit avec également notre plus jeune fils mordu de voitures et autres véhicules à moteur comme papa. J'ai pris les billets 6 mois pile avant l'événement en prenant soin auparavant de vérifier que j'allais bien pouvoir trouver un logement... et là, surprise (enfin pas vraiment mais 6 mois à l'avance tout de même, je pensais être dans les temps...), plus de chambres d'hôtels disponibles ni de chambre d'hôtes sur la ville et alentours. Je regarde alors les campings et réserve 3 nuits dans un bungalow toilé au Septentrion à Brûlon à 45 minutes du circuit. Le site est agréable (lac), reposant après une journée passée dans la foule autour du circuit et le bungalow toilé est composé de deux chambres ainsi qu'un coin cuisine et une terrassehttps://www.campingleseptentrion.com/

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

     Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     Pour les 24h du Mans, j'ai opté pour la formule Enceinte Générale Semaine:  ces billets permettent de voir tout ce qui se passe sur le circuit toute la semaine: dédicaces, essais, visite des stands, courses du samedi et dimanche. Nous sommes arrivés vendredi en début d'après-midi afin de pouvoir voir les stands et avons assisté aux courses d'endurance les deux jours du weekend.   Nous sommes restés sur le circuit une petite partie de la nuit le samedi soir après le concert de Texas (que j'aime beaucoup, j'avais vu le groupe au Zénith de Toulouse il y a quelques années mais là franchement, le son était horrible). 

    Album pêle-mêle des 24h:

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

                      Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville                                   Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille villeLe Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    J'avais décidé de dormir au camping le dimanche soir, ce qui nous permettait de profiter tranquillement de la journée du dimanche, la course se terminant à 15h, entamer le trajet retour sur le Gers n'était pas judicieux. Cela a été l'occasion de quitter le circuit pour faire un tour dans le charmant centre historique de la ville: la cathédrale Saint Julien, les nombreuses maisons à colombages et les rues pavées de la Cité PlantagenêtUne belle découverte.

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille villeLe Mans: courses & visite de la vieille ville

      

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille villeLe Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille villeLe Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

       

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville   Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville  

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville   

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     Pour en savoir plus sur la Cité Plantagenêt (à commencer par l'origine de ce nom), c'est ici:

    https://www.lemans-tourisme.com/fr/decouvrir/la-cite-plantagenet.html

    Le Mans: courses & visite de la vieille villeLe Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

      Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Autour de la vieille ville se trouvent les vestiges de la muraille qui encerclait la ville pour la protéger. Des commerces et maisons se sont ensuite construits sur les ruines. La ville a posé sa candidature à l'UNESCO pour l'inscrire au Patrimoine mondial.

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville  

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille villeLe Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le soir, nous dînons dans un restaurant au sein d' une belle maison à colombages jaunes et nous découvrons à l'intérieur... une décoration originale façon vieille cafétéria américaine! Il s'agit du Dallas Diner qui propose des hamburgers mais aussi quelques plats traditionnels. On se croirait aux US dans les années 60. La déco est super jusque dans les toilettes... J'ai été tellement surprise en ouvrant la porte (j'ai cru que c'était un client) que j'ai failli la refermer aussitôt! (la solution ci-dessous en image).

    http://www.dallasdiner.fr/

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

     

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Le client surprise!!

    Le Mans: courses & visite de la vieille ville

     

    Vous pensez réserver un logement sur le site Booking.com? Cliquez sur le lien ci-dessous, je gagnerais 15 euros pour le parrainage à la fin de votre séjour et vous obtiendrez de votre côté 15 euros de remboursement sur votre logement!

    https://www.booking.com/s/35_6/64832c34

    http://www.yaplubet.fr/04/Glits_d82eb7260c34123fa5fd5dbdf3d1da27.gif

     


     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires