• Petite pause en amoureux à Bordeaux, février 2018

    Née à Toulouse où j'y ai vécu la moitié de ma vie (et j'habite encore dans "le midi toulousain"), la rencontre avec la grande rivale Bordeaux n'était pas évidente. Vous ne le savez peut-être pas si vous n'êtes pas du Sud Ouest mais entre les Bordelais et les Toulousains ce n'est franchement pas l'entente cordiale... Quel Toulousain n'a pas pesté dans sa voiture lorsqu'il avait un immatriculé 33 devant et inversement...Il y a d'ailleurs beaucoup d'humour à ce propos sur la toile.

    BORDEAUX

     

     

    BORDEAUX

    BORDEAUX

    A 20 ans, celui qui m'aurait proposé d'y aller aurait écopé d'un non catégorique. Il y a deux ans lorsque mon mari m'a proposé d'y passer un weekend en amoureux, j'ai dit pourquoi pas? Et je ne l'ai pas regretté, car force est de constater que c'est une belle ville et que ma fois, les Bordelais m'ont bien accueillie (alors que mon accent ne laisse planer aucun doute quant à mes origines...). Si bien que j'y suis retournée deux jours cette année.

    Lors de notre première visite en décembre 2015, il faisait un froid raisonnable mais le ciel était vite devenu gris et nous avions des averses.

    Campagne gelée sur nos routes du Gers pour le départ:

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     Pour cette nouvelle visite, nous avons eu un très beau soleil et ciel bleu mais la température était glaciale et nous sommes même repartis de Bordeaux sous la neige!

     

    BORDEAUX

     

     

    J1 Circuit dans le vignoble du  Médoc

    Nous quittons notre domicile dans le Gers en fin de matinée et décidons après la pause déjeuner de faire un circuit dans le vignoble du Médoc pour y découvrir quelques uns de ses châteaux. Nous sommes en hors saison, un lundi en plus et bon nombre de dégustations se prévoient à l'avance sur réservation et nous ne nous étions pas renseigné avant le départ.C'est pourquoi nous nous contentons de traverser les villages viticoles du vignoble Bordelais: Margaux, Cussac, Saint Julien, Pauillac, Saint Estèphe, Cissac, Moulis... en faisant des pauses photos devant les imposants châteaux.  Ici le terme de château désigne en fait un domaine viticole et son vin mais de nombreux de domaines possèdent véritablement château, d'où la confusion. Les vins de "Bordeaux" sont réputés dans le monde entier car la qualité des vins du Médoc s'explique par la diversité des terroirs (les types de sols), des cépages cultivés ainsi que des pratiques de culture et de vinification (la visite à Bordeaux de la Cité du Vin s'avère bien utile pour éclairer les novices que nous sommes). Le sol principal (terroir) des vins du Médoc se nomme les "graves" car il est constitué de graviers, galets, sable et argile. Certains châteaux ou domaines sont plus connus que d'autres car ils ont l'immense privilège de faire parti des Grands Crus de 1855 lorsque Napoléon III officialisa le classement des plus grands vins du Bordelais. Parmi eux, le château Pichon Baron et Lafitte Rostchild, tous deux situés à Pauillac.

    BORDEAUX

     BORDEAUX

     

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     

    BORDEAUX 

    BORDEAUX

      

    BORDEAUX  BORDEAUX

     

      BORDEAUX

    Château Pichon Baron à Pauillac

    BORDEAUX

    Château Lafitte Rotschild à Pauillac, partie principale du domaine, à côté il y a des chais et de grandes annexes

    BORDEAUX 

     

     Château Cos d'Estournel à Saint Estèphe dont le style oriental rappelle le commerce effectué avec les Indes par son premier propriétaire Louis Gaspard d'Estournel qui fit même venir une porte de Zanzibar en 1830.

    BORDEAUX

     

    Petite étape au château Maucaillou pour y acheter quelques bouteilles.

    BORDEAUX

     

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous descendons sur Bordeaux en début de soirée. Nous logeons à l'hôtel Continental au coeur du centre ville dans le quartier du Triangle d'Or à côté du marché des Grands Hommes. La chambre est petite, la salle de bains vieillote et le service moins bien qu'il y a deux ans, on avait eu droit à une petite bouteille de vin la première fois par exemple (changement de propriétaire entre temps). L'avantage de l'hôtel est avant tout sa situation. Dîner dans une brasserie à quelques pas.

     Cinéma UGC dans le Triangle d'Or près de l'hôtel

    BORDEAUX

           

    BORDEAUX

     

     

     

    J2 Principaux sites, monuments de la ville et Cité du Vin

    Le centre-ville de Bordeaux est agréable à parcourir à pied car le centre historique n'est pas trop étendu et offre une belle architecture d'autant plus que la mairie a fait de gros efforts pour rénover les façades et les préserver de la pollution. Jugez par vous-même: avant et après nettoyage/rénovation de la façade!

    BORDEAUX

     

     Une des attractions de la ville aujourd'hui, c'est la Place de la Bourse et son Miroir d'eau: 2cm d'eau sur une large dalle en granit qui donne un touche particulière à l'endroit entre reflets et brume (le plus grand miroir d'eau du monde 3 450 m2 et un réservoir souterrain de 800 m3!) Malheureusement en hiver (de novembre à avril), ce miroir n'y est pas!

    BORDEAUX

    La fontaine des Trois Grâces (les filles de Zeus) sous la grisaille en 2016

    version ensoleillée en février 2018

     BORDEAUX

      
     

     

     

     Petit clin d'oeil à Toulouse...BORDEAUX

    Ce n'est que partie remise, cela nous donnera l'occasion d'y retourner l'été! La Place de la Bourse a clairement un petit côté Versailles, elle s'appelait d'ailleurs autrefois la Place Royale avant de devenir avec l'hôtel de la Bourse le lieu où l'on fixait le prix des marchandises au XVIIIème siècle.

     

     Autre place incontournable du centre historique: la Place de la Comédie sur laquelle se trouve le Grand Théâtre de Bordeaux.  Construit sous Louis XVI, le théâtre est assorti d'un portique présentant 12 statues: 9 muses accompagnées des déesses Minerve, Vénus et Junon. Cette place peut servir de point de départ pour tous les sites et monuments intéressants du centre. De là, vous trouverez le Cours Clémenceau et ses boutiques de luxe, les Allées Tourny bordées d'arbres qui reflètent si bien l'architecture de la ville, l'Esplanade des Quinconces et la rue commerçante Sainte Catherine longue de 1km!

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     

    BORDEAUX

     BORDEAUX

     
    BORDEAUX 


     L'Esplanade des Quinconces
    est la plus grande place de France. Elle donne sur la Garonne et doit son nom à sa disposition en... quinconces. Elle abrite une fête foraine et de nombreuses manifestations tout au long de l'année. C'est là que se trouve le Monument aux Girondins, une colonne de 43m érigée en 1895 pour rendre hommage aux députés Girondins victime de la Terreur pendant la Révolution.

    BORDEAUX

    BORDEAUX

         BORDEAUX

        BORDEAUX

     

    La Cathédrale Saint André et la Tour Pey-Berland. De style gothique, la cathédrale a accueilli deux mariages royaux, celui d'Aliénor d'Aquitaine avec le futur Louis VII tout d'abord, celui d'Anne d'Autriche et de Louis XIII ensuite. Ce que l'on nomme Tour Pey-Berland est en fait le clocher construit séparément de la cathédrale. On peut monter et admirer la place et la mairie (le Palais Rohan) du haut de ses 50m.

    BORDEAUX

     

    Le centre historique c'est aussi la découverte d'anciennes portes de la ville comme la Porte Cailhau et Grosse Cloche. La première, la Porte Cailhau, avait un rôle défensif à la fin du XVème siècle. Quant à la seconde, Grosse Cloche, tour de guet du XIIIème siècle, est le seul vestige des anciens remparts de la ville mais la cloche qui la surmonte aujourd'hui a été coulée bien plus tard, en 1775.

    BORDEAUX BORDEAUX

     

    Dans un genre différent sur la Place de la Victoire, se trouve la Porte d'Aquitaine entourée d'une obélisque et de deux tortues géantes en bronze qui régalent les enfants ne boudant pas leur plaisir d'y grimper dessus!

    BORDEAUX

    L'Obélisque et les tortues été réalisées par un sculpteur Tchèque, Ivan Theimer. Sur les carapaces de tortues, on peut lire des noms d'appellation viticoles.

    BORDEAUX  BORDEAUX

    Détails sur l'Obélisque: L'iconographie de la colonne représente les mythes ainsi que l'histoire du vin et des vignobles de l'Antiquité à nos jours, en particulier dans la région bordelaise.

    BORDEAUXBORDEAUX

     

     

     

     

    Pause déjeuner au restaurant SIMAN sur le Quai des Queyries près de la  Place de Stalingrad et son lion bleuté, sculpture originale financée par la Communauté urbaine de Bordeaux. S'inscrivant dans le cadre de la commande publique d’oeuvres d’art installées sur le parcours du tramway, elle tranche bien avec le style architectural de la ville et ne fait pas l'unanimité. Je la trouve sympa et originale et pour moi elle n'est pas gênante dans la mesure où elle ne se trouve pas devant un site classique et classé. Elle habille la place, elle ne la dénature pas.

    BORDEAUX

     

    Le Siman est un restaurant a la déco contemporaine un brin décalée mais cosy et soignée avec un coin aménagé pour des animations par un DJ.  On peut profiter de sa terrasse panoramique en saison. Les plats sont beaux et savoureux.

    BORDEAUX 

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     

     

     Pain perdu revisité, miam miam

     http://www.siman-bordeaux.com/

     

    Cette pause déjeuner, nous a fait le plus grand bien, pour nos papilles bien sûr mais aussi pour nos corps et organismes qui exposés toute la matinée à une température glaciale dans les rues et places, avaient bien besoin de repos et de chaleur. Direction ensuite le Quai des Chartrons avec ses boutiques branchées et petits restos, pour rejoindre la Cité du Vin.

    Le Pont Chaban Delmas vu depuis le Quai des ChartronsBORDEAUX

    Nous terminons la journée par la visite de la Cité du Vin, lieu entièrement consacré au vin, les vignobles, les terroirs, les viticulteurs... via des vidéos, des tablettes interactives par exemple. La visite se conclue par une dégustation d'un vin au choix (de France ou d'ailleurs) en haut de la tour de verre qui offre un beau panorama sur les quais et le Pont Chaban-Delmas notamment. Le bâtiment présente des couleurs différentes selon le moment de la journée.

    BORDEAUX

     

     

     

     la Cité du Vin à notre entrée (milieu d'après midi)

    BORDEAUX

    La Cité du Vin après notre visite en toute fin d'après-midi

     

     J3 Street art et neige!

    Fin de l'escapade avec un passage dans le quartier Bacalan où nous avions repéré du street art sur de vieux entrepôts. Clic-clac, prise de vues rapides car nous sommes douchés par des averses de neige! Nous ne tardons pas à reprendre la route donc.

       BORDEAUX

    BORDEAUX

    BORDEAUX   

      

     

     

     

    BORDEAUX

    BORDEAUX

       

    BORDEAUX

    BORDEAUX

    Hommage au militant écolo canadien Paul Watson et son groupe activiste Sea Sheperd

    BORDEAUX

    BORDEAUX

    BORDEAUX

      

    BORDEAUX

    BORDEAUX  BORDEAUX

     


    1 commentaire
  • Séjour de 3 semaines à Washington D.C... en août 1994 !

    visite de la capitale américaine - journée en Pennsylvanie à la découverte de la communauté Amish -

    weekend à Virginia Beach & weekend à New York

     

    Introduction

    J'avais 18 ans lorsque ma meilleure amie me propose de l'accompagner à Washington D.C où vivaient son oncle et sa tante. Logée, nourrie, accueillie par sa famille dans un pays qui m'attirait mais me semblait inaccessible, l'opportunité était fabuleuse et mes parents l'ont bien compris. Aussi, je tiens à les remercier et à dédicacer cet article à Stéphanie K, Mimi K et Pierre K. Voilà, c'était la minute nostalgie, maintenant entrons dans le vif du sujet.

    Je n'avais pas tenu de carnet de bord quotidien, cet article présente et résume les sites vus et toujours à voir aujourd'hui dans la capitale et alentours. Je m'appuie sur mon album photos et les annotations que j'y  ai apportées (album fait avec soin et minutie à l'époque, façon "scrapbooking" avec découpage/collage d'extraits de brochures touristiques, tickets...). Les appareils photos numériques n'existant pas encore, les photos de l'article sont des versions scannées de photos prises à l'ère de l'argentique. Il y a donc une petite perte de qualité c'est pourquoi j'ai préféré les publier sous forme de petits montages.

    Washington D.C

    Si la capitale des Etats-Unis n'est pas forcément la destination qui arrive en tête des "must see" et "wish list / bucket list" des touristes européens (New York lui vole la vedette), elle n'en demeure pas moins une ville riche en visites variées et dont les nombreux monuments rappellent son rang.

    Atterrissage de Stéphanie et moi à l'aéroport de Washington Dulles avec la compagnie TWA (Trans World Airlines) qui a fusionné depuis avec l'American Airlines. Nous posons nos valises et notre décalage horaire chez Mimi et Pierre K dans une belle maison située dans un quartier du  Nord Ouest de Washington.

    Washington D.C

    Quartier résidentiel boisé et vert dans lequel nous découvrons de belles demeures avec gazon impeccablement entretenu, sans grilles autour et avec souvent le drapeau américain planté, comme nous avions l'habitude de le voir dans les films et séries américaines.

    Washington D.C

     

    VISITE DE LA CAPITALE

    Nous commençons notre séjour, si j'en crois mon album photos, par un aperçu de la Maison Blanche que nous voyons de loin au travers des grilles. Je me souviens l'avoir trouvée "petite" car imaginée beaucoup plus imposante, bien qu'il s'agisse déjà d'un beau domaine. La Maison Blanche a été la résidence de tous les présidents américains à l'exception de George Washington.  Plusieurs pièces se visitent mais il faut s'y prendre longtemps en avance. Les citoyens français doivent faire une demande auprès de l'ambassade de France à Washington. 

    Washington D.C

    Au mois d'août, il faisait très chaud, une chaleur lourde, moite et les journées se terminaient souvent avec des averses orageuses. Aussi, le ciel était rarement bleu.

    Nous découvrons les larges avenues du centre ville et allons voir le Capitole sur National Mall, bâtiment dans lequel siège le Congrès américain. National Mall est un parc bordé de monuments et de musées, il s'étend de Washington Monument (la grande Obélisque) au Capitole.

    Notre première visite culturelle est le Musée National de l'Histoire Américaine qui regroupe des collections dans des domaines variés comme l'évolution des transports américains ou les différents présidents et les "first ladies" par exemple.

    Washington D.C

     

    La visite du Musée National de l'Air et de l'Espace nous permet quant à elle de découvrir une grande collection d'avions ainsi que des appareils et des équipements qui ont fait la gloire de la conquête spatiale Américaine et internationale.

    Washington D.C

                            Missile V2                                                         Module lunaire - programme Apollo 11

     

    Washington D.C, c'est aussi de la verdure autour des principaux monuments et mémorials du National Mall mais aussi à la périphérie de la ville le long de la rivière Potomac ou encore dans les Jardins Botaniques ou le Zoo.

    Washington D.C

      Washington D.C

     

    The Old Post Office, au 1100 Pennsylvania Avenue au Nord Ouest de la ville (metro Federal Triangle), offre une vue panoramique de la capitale: le Capitole et Washington Monument.

    Le quartier de Georgetown, visite populaire dans les années 90, est devenu branché. Entre le Rock Creek Park et l'université, Georgetown est un vivier d'étudiants, de jolies rangées de maisons, de commerces et clubs à la mode.

    Washington D.C

                   Pêle-mêle:  Quartier Georgetown - Botanic Gardens - Vues du Old Post Office Pavilion

     

    N'oublions pas l'Histoire avec la visite des différents mémorials de la capitale. L'Albert Einstein Memorial, dans le jardin de la National Academy of Science sur Constitution Avenue (métro Foggy Bottom), est une sculpture en bronze de Robert Berk. Einstein tient dans sa main un papier avec la célèbre formule E=mc2. Ce mémorial a été conçu pour le centenaire de la naissance du scientifique, le 22 avril 1979. Une photo avec mon amie et moi sur la statue vous dévoile sa grandeur, plus imposante qu'il n'y paraît.

    Washington D.C

     

    Toujours sur Constitution Avenue se trouve le Vietnam Veteran Memorial. Sur des murs de granit noirs sont inscrits les noms des 58 191 soldats morts ou disparus pendant la guerre du Vietnam. la sculpture en bronze de Fredrick Hart représente trois hommes en service.

     

    Autre visite au niveau de la station de métro Foggy Bottom, le Lincoln Memorial. Bâti à la façon d'un temple grec, il abrite à l'intérieur une statue de marbre de 6 mètres de haut représentant le 16ème président des Etats-Unis Abraham Lincoln. Sur les marches de ce mémorial, Martin Luther King avait prononcé son fameux discours "I have a dream" en 1963.

    Washington D.C

     "La meilleure façon de prédire l'avenir est de le créer", maxime d'Abraham Lincoln

     

    Depuis le Lincoln Memorial, nous pouvons apercevoir le Washington Monument, une obélisque immense (une des plus haute au monde: 169 mètres) célébrant la mémoire depuis 1885 du premier président américain: George Washington. Un ascenseur vous monte jusqu'à son sommet.

    Le parc National Mall et le Washington Monument vous sont familiers? C'est normal, ils apparaissent dans plusieurs films. Sorti pendant l'été 1994 et vu de retour en France, Forrest Gump offre une belle scène sur le National Mall: alors que Forrest s'adresse à une foule de militants pacifistes manifestant contre la guerre du Vietnam, il aperçoit son amie d'enfance Jenny, quitte l'estrade et la rejoint dans l'eau...

    Washington Monument est aussi présent dans des jeux vidéos comme Resident Evil 6 ou Call of Duty, Modern Warfare 2. Nous découvrons les principaux monuments et symboles de la ville dans les films de science fiction dans lesquels ils connaissent souvent un sort funeste. La Maison Blanche est attaquée, détruite ou investie dans Mars Attacks, Superman II, X-Men Days of the Future Past... Dans le Lincoln Mémorial, la sculpture du président est remplacée par une statue représentant un singe dans le remake de La Planète des Singes. La capitale était prise d'assaut par les soucoupes volantes dans Earth vs flying saucers (1956)..etc..

    Washington D.C

     

    Encore un mémorial à la gloire d'un ancien président: le Jefferson Memorial dans lequel se trouve la statue de Thomas Jefferson, 3ème président des Etats-Unis. Il a rédigé -avec John Adams et Franklin Roosevelt, la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis en 1776. Cela valait bien la postérité dans ce temple d'inspiration romaine (dôme) où on peut lire des passages de la Déclaration.

     

    Clôturons les visites historiques avec le cimetière national Arlington qui abrite les tombes des vétérans engagés dans différents conflits quel que soit leur statut, leur rang, reconnu et honoré ou inconnu. Des femmes du monde civil ayant collaboré avec les Forces Armées sont également enterrées à Arlington. Une tombe spéciale a été érigée pour les soldats inconnus de la guerre de Sécession (Civil War) avec les dépouilles de 2111 soldats de l'Union. Le cimetière d'Arlington abrite aussi la tombe d'un homme illustre:  John Fitzgerald Kennedy assassiné en 1963, sur laquelle brûle la flamme de l'éternité. Jackie Kennedy repose à ses côtés. Enfin, vous pourrez voir dans ce cimetière Arlington House, un mémorial en l'honneur du général des troupes confédérées Robert E.Lee.

    Washington D.C

                         

                           

    EXCURSIONS

    Lancaster, Pennsylvanie & Ellicot City, Maryland

    Nous avons passé une journée en Pennsylvanie à Lancaster, chef-lieu du Comté du même nom, connu principalement pour la présence d'une grande communauté Amish en son sein et autour de laquelle le tourisme s'est développé. La ville est aussi connue pour ses ponts couverts.

    Washington D.C

    A moins que vous n'ayez vu le film Witness avec Harrisson Ford ou que vous ne soyez tombé sur la télé réalité idiote (laquelle ne l'est pas!) Amish in the city lors d'un séjour aux Etats-Unis, le mot Amish ne doit pas vous évoquer grand chose. Il s'agit d'une communauté religieuse ( Protestants anabaptistes rigoristes) dont les membres (leurs ancêtres venaient d'Alsace et de Suisse) ont une interprétation littérale de la Bible et refusent les valeurs et usages de la société moderne: conduite d'une automobile, électricité courante, téléphone...

    Ils vivent à l'ancienne, presque comme au XIXème siècle. Cette communauté gère elle-même l'éducation scolaire de ses enfants qui vont à l'école Amish jusqu'à 14 ans. Peu d'entre eux vont ensuite dans un lycée fédéral. Les Amish parlent un dialecte allemand entre eux et anglais avec les "étrangers" (personne hors communauté). Leur façon de s'habiller répond au préceptes de l' "Ordnung", il faut être humble, donc pas de port de bijoux, de boutons, de couleur ou signe qui vous démarquerait trop des autres membres. Les familles sont nombreuses (7 enfants en moyenne) puisque l'usage de la contraception est proscrit.

    A l'adolescence, entre 16 et 18 ans, les jeunes peuvent expérimenter la vie moderne: aller dans des night clubs, utiliser une chaîne hifi, un téléphone, fréquenter d'autres Américains... c'est le "Rumspringa", période à l'issue de laquelle ils devront choisir de rester dans la communauté (et donc de renoncer à vivre comme les autres jeunes américains) ou de la quitter (ce qui signifie une exclusion totale et donc ne plus revoir sa famille). La majorité des jeunes Amish décident de rester vivre dans leur communauté.

    Washington D.C

    Aujourd'hui, selon le degré de conservatisme des familles, certains Amish appliquent à la lettre les règles, d'autres s'arrangent un peu avec la technologie: utilisation de l'ordinateur ou du portable uniquement au travail (commerçants par exemple), utilisation de frigos qui fonctionnent au gaz, jeunes qui écoutent de la musique sur un portable en cachette (qu'ils chargent chez des non-Amish complices). La vie chez les Amish est dure, les enfants travaillent jeune (au champ, à la traite des vaches, partage des tâches ménagères et les plus grands aident leur mère à s'occuper du reste de la fratrie), les hommes et les femmes ont un rôle bien défini, on ne suit pas ses aspirations et encore moins ses rêves. Toutefois, on peut y reconnaître des points positifs: une agriculture traditionnelle et raisonnée, l'entraide, la solidarité (ils n'ont pas la sécurité sociale et ne cotisent pas pour une retraite, la famille prend le relais), la non-violence (pas d'armes à feu).

    Les Amish peuvent monter dans une voiture et se laisser conduire par un non-Amish ou encore prendre le bus ou le train. Pour les déplacements du quotidien, ils utilisent un buggy, sorte de carriole tirée par un cheval.

    Washington D.C

    Le comté de Lancaster - qui compte environ 60 000 membres Amish- bénéficie de la curiosité qu'ils suscitent et le tourisme profite à la fois aux Américains lambdas et aux Amish qui peuvent vendre plus facilement leurs produits de la ferme et artisanaux (objets en bois, patchwork par exemple). Cependant, cette curiosité a aussi un revers: touristes qui entrent dans les propriétés pour prendre les Amish en photos, selfies volés en ville... Pour ma part, je n'ai pas pu photographier des Amish même à la dérobée, j'ai pris en photo des buggies et j'ai ensuite acheté de cartes postales.

    Washington D.C

    Washington D.C

    Washington D.C

     

    Cette parenthèse hors du temps à la campagne, qui contrastait beaucoup avec l'ambiance de la capitale, m'avait plue. A l'aller ou au retour, je ne sais plus, nous nous étions arrêtées dans la ville d'Ellicot City dans le Maryland, dont vous avez peut-être entendu parler en ce Printemps 2018 en raison des inondations qui l'ont touchée. Centre-ville avec des boutiques artisanales très sympas et façades colorées.

    Washington D.C

     

     

    Weekend à Virginia Beach

    Virginia Beach est une station balnéaire de l'état de Virginie à 210 miles de la capitale. C'est aussi la plus grande ville de cet état. Nous logions dans un motel typique à deux pas de la plage qui a été décevante car nous sommes habitués à mieux en France et les grands immeubles qui la bordent ne lui donnent pas plus de charme. Nous avons passé un bon weekend cependant. Ayant fait la connaissance de 3 jeunes américains qui nous avaient abordées au bord de la piscine du motel, nous sommes ensuite allées à la plage avec eux, puis au mini-golf et au Mc Do. Ils venaient de Washington D.C mais de l'autre côté de la ville, dans les quartiers sud plutôt défavorisés. Deux d'entre eux étaient noirs et je me souviens très bien des regards désapprobateurs des gens (autant les blancs que les noirs) de voir se promener ensemble des noirs avec des blanches. Je leur avais fait remarquer, eux n'étaient pas du tout surpris mais m'avaient dit qu'à Washington ils ne fréquentaient pas de blanches, que ce serait mal vu et qu'ils nous avaient abordées car ils n'étaient pas chez eux et parce-que nous étions étrangères. Triste...

    Washington D.C

     

     
    Weekend à New York

     4/5h de trajet à bord d'un bus Greyhound, et hop nous voilà plongées dans la mégapole la plus célèbre au monde. Qu'on aime ou pas les villes, on ne peut pas rester indifférent à la Grosse Pomme car son paysage urbain est unique et n'a aucun équivalent en Europe. On connaissait le mot gratte-ciel mais il n'avait pas de représentation concrète pour nous. Là, dès notre sortie de la gare routière, j'ai été happée par la hauteur, l'immensité, la démesure des immeubles.

    Washington D.C

     Nous nous sommes concentrées sur le quartier de Manhattan: Times Square, Empire State Building, Soho, Chinatown, Little Italy, World Trade Center, Battery Park, Wall Street.

     

    Washington D.C

    Cela n'a pas été facile pour moi de prendre des photos à NYC avec un appareil simple, je reculais, je reculais pour prendre les buildings en entier mais rien à faire, ils sont trop hauts! Sur la première photo, il s'agit de la Cathédrale Saint Patrick, siège de l'archidiocèse catholique de la ville, mélange d'architecture anglaise et gothique. Je me suis donc reculée pour prendre la façade en entier et on a l'impression qu'elle fond, coincée entre les immeubles. La deuxième photo est la couverture d'un dépliant  touristique que j'ai gardé. Sur la troisième photo, on peut reconnaître le Chrysler building. Haut de 319 m, c'était la structure la plus haute de la ville jusqu'à la construction de l'Empire State Building. Walter Chrysler a pris en charge les frais de construction et le fabricant d'automobiles tenait absolument à ce que ce gratte-ciel soit le plus haut au monde à l'époque (1930) après la Tour Eiffel (324 m). L'architecte William Van Halen a eu l'idée de la flèche au sommet pour gagner une cinquantaine de mètres... La compagnie Chrysler a quitté les lieux dans les années 50 et l'immeuble abrite aujourd'hui bureaux et commerces. Si vous voulez en savoir plus sur son premier propriétaire, le contexte de sa construction et l'architecte, vous pouvez lire le résumé fait par un collège de la Réunion dans le cadre de l'histoire des arts: http://college-alizes.ac-reunion.fr/2015/05/22/chrysler-building/

    Washington D.C

    Nous sommes montées au sommet de L'Empire State Building pour avoir une vue panoramique de New York. Du haut de ses 381 m, il ne figure plus qu'à la 40ème place des plus hauts gratte ciels du monde (le premier, la tour Burj Khalifa à Dubai fait 828 m) mais l'Empire State Building conserve sa place de pionnier dans l'architecture des gratte ciels et constitue un symbole majeur de la ville. De son sommet, on peut admirer le Nord de la ville jusqu'au Bronx, le Sud jusqu'à Wall Street et l'ancien World Trade Center, l'Ouest avec la rivière Hudson et le New Jersey et l'Est offre une vue sur le Chrysler building par exemple.

    Washington D.C

          Panorama Nord: on devine à peine Central Park qui se cache dans la brume  sur cette vue.

      Washington D.C

     

    A l'Est, le sommet du gratte ciel nous offre une vue sur la East River, le Chrysler Building et The United Nations Building.

    Washington D.C

     

    A l'Ouest, nous avions une vue sur l'Hudson River et le New Jersey qui abrite en son sein le grand magasin Macy's, Madison Square Garden, le Jacob K.Javits Convention Center et le One Penn Plaza avec ses 57 étages de bureaux.

    Washington D.C

     

    Le Sud, offre une vue sur Wall Street et sur les tours jumelles de l'ancien World Trade Center et par temps clair on peut voir la Statue de la Liberté.

    Washington D.C

    Nous avions d'ailleurs également observé New York depuis le World Trade Center.

    Washington D.C

     

    Washington D.C

     

    Washington D.C

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Brooklyn Bridge & Manhattan Bridge.

     

    New York City c'est aussi au détour des coins de rues des fresques murales (bien que dans les années 90, elles étaient en nombre limité, le street art comme moyen d'expression ou support publicitaire n'avait pas encore vraiment percé), des statues...

    Washington D.C     

    Washington D.C

     

     

     

    Au Liberty Park (aujourd'hui appelé Zuccotti Park) dans le quartier d'affaires où ont été filmés les manifestants du mouvement Occupy Wall Street en 2011, se trouve la statue de "Double check businessman" ou un homme d'affaires qui vérifie ses documents de travail dans sa mallette. Cette statue en bronze réalisée par  John Seward Johnson en 1982, a pris après les attentats du World Trade Center en septembre 2001 un symbole poignant. Recouvert de débris et de poussière, il aurait été pris par une équipe de pompiers pour une vraie personne... Les jours qui ont suivi le drame, des New Yorkais déposèrent fleurs et bougies autour de lui. La statue a été alors remise à son créateur pour rénovation et il a été ensuite décidé de la remettre sur les lieux comme un hommage, un mémorial à tous les hommes d'affaires tués dans l'attentat. Une nouvelle plaque a été ajoutée avec notamment la mention "This bronze man sits again in his original site bearing scratches and bruises he sustained that day as a poignant reminder of hope and endurance for us all.”

    Washington D.C

      Nous avons croisé une autre statue d'un homme d'affaires hélant un taxi mais je ne sais plus exactement où...

    Washington D.C

     

     

     

    New York dans l'imaginaire collectif, c'est bien sûr les néons de Times Square. Situé entre la 42ème rue et Broadway, le quartier est surnommé "Crossroads of the world" (le carrefour du monde) où environ 365 000 personnes par jour se croiseraient. C'était déjà un lieu très animé en 1994.

    Washington D.C

    Le maire de l'époque Rulph Giuliani, avait lancé le "Times Square Business Improvement District" (The BID) afin de rendre le quartier propre, accueillant et sûr. Pari réussi? Times Square est classé 3ème quartier le plus dangereux de NYC en raison du nombre de vols à la tire. Il faut donc être vigilant avec son sac et porte monnaie comme dans tous les endroits touristiques. Je pense qu'il n'y a pas de sentiment d'insécurité particulier à avoir sinon.

    Washington D.C

    Comme vous le savez, la question des armes à feu aux Etats-Unis crée tellement de tensions et de désaccords que le pays n'est pas prêt de trouver une solution, un compromis pour satisfaire les attentes de tous les citoyens américains. Pendant ma visite à Manhattan, j'avais photographié ce panneau qui indiquait le nombre de personnes tuées par balle sur le sol américain. Je ne sais pas si ce panneau "Gun Fighters Deathclock" est toujours présent dans la ville.

    Washington D.C

     

    La zone de Broadway située au niveau de Times Square est le quartier des théâtres et des comédies musicales.

    Washington D.C

    L'intérieur du Mac Donald's de Broadway... avec les chiffres de la Bourse qui défilent afin que les hommes d'affaires ne  perdent pas la tendance des cours le temps de leur pause déjeuner...

    Washington D.C

     

    Petite incursion dans les quartiers communautaires: le quartier chinois Chinatown et le quartier italien Little Italy. Chinatown m'avait laissé une drôle d'impression: les trottoirs grouillaient de monde, on avait du mal à se frayer un passage entre les passants et les nombreux étals aux couleurs et odeurs étranges... dépaysement garanti!

    Washington D.C

     

    C'était un weekend bien rempli. Nous ne sommes pas allées sur Liberty Island pour voir la Statue de la Liberté car il y avait des heures de queue pour le ferry et la visite. Je l'ai donc vue au loin depuis le Battery Park.

     

    Petites Anecdotes

    oh Bien qu'ayant séjourné dans un beau quartier résidentiel de Washington D.C, j'ai toutefois vu côté de la ville moins "safe" (sûr), à savoir un quartier situé au Sud-Est de la ville. Nous nous y étions rendues en métro en fin d'après-midi avec la tante de mon amie pour assister à un concert de Gospel en plein air. Une femme bienveillante nous a abordé pour nous demander ce qu'on faisait là. Elle nous a vivement déconseillé de nous rendre au concert, nous disant que le quartier craignait, qu'il y avait beaucoup de dealers et que nous étions les seules blanches du quartier et que nous allions donc attirer l'attention sur nous... Nous avons rebroussé chemin!

    Washington D.C

    Washington D.C


     

     

      

     

     

     

     

    oh Dans la journée, nous prenions le bus pour nous rendre sur les différents lieux de visite. Un jour en fin d'après-midi, un passager monte, n'a pas de ticket et ne veut pas en payer un. Le ton monte, on sent que le conducteur de bus n'est pas à l'aise, les autres passagers encore moins... Tout le monde a l'air crispé... On se demande pourquoi, après tout ça arrive souvent dans les bus urbains de nos villes. On est proche du terminus et le conducteur de bus fonce délibérément sur le trottoir pour déstabiliser le gars en question, ouvre les portes du bus et les passagers affolés se précipitent dehors... Nous sommes les dernières à descendre en nous demandant pourquoi les gens réagissent comme ça... Puis après un petit temps de réflexion, nous nous disons: "ah oui, le gars aurait pu avoir une arme à feu et la dégainer". Nous, sur le moment, cela ne nous avait pas traversé l'esprit! Rassurez-vous il n'y a pas eu d'incident.

     

    cool Un passant Américain voit un touriste regarder une carte, il s'arrête et propose son aide. Cela semble naturel et logique pour lui.

     

    smile Les films du moment au cinéma étaient: (découpage / collage du Washington Post)

    Washington D.C

     

    yes Pas encore populaires et vulgarisés en France, j'ai découvert les Comic strips sur les dernières pages du journal le dimanche. Je connaissais Snoopy mais pas Garfield. Depuis le gros chat roux est devenu un personnage familier pour les enfants français.

    Washington D.C

    Washington D.C

     

     

     

     

     

     

     

     

    Washington D.C

     

     

     

     

     

    Fin de ma petite histoire, merci d'avoir lu cet article.

    https://thumbs.gfycat.com/AnnualThirstyEchidna-size_restricted.gif

    https://thumbs.gfycat.com/AnnualThirstyEchidna-size_restricted.gif

    Washington D.C

     

     


    votre commentaire
  • Circuit classique Ouest américain: 13 jours sur place & 14 nuits

    San Francisco - Yosemite NP - Death Valley - Las Vegas - Zion NP - Bryce Canyon NP - Territoire Navajo: Lower Antelope Canyon & Monument Valley - Horseshoe Bend - Grand Canyon NP

     

    Circuit classique Ouest Américain

    J1 Vendredi 20 octobre: départ de Toulouse pour Paris puis vols Paris / Montréal et correspondance pour San Francisco !

    Départ à 6h00 du matin de Toulouse pour une journée, entre les différents fuseaux horaires France-Canada-USA, qui durera bien plus de 24h pour nous! Arrivés à 21h30 à l'aéroport de San Francisco, nous ne cherchons même pas à prendre le BART (train express qui relie la périphérie au centre-ville) et nous prenons une navette onéreuse 55$ pour nous rendre à notre hôtel aux portes de Chinatown à deux pas de Union Square: The Grant Hotel.

    Escale-transit à Montréal, Canada

    Notre passage de la douane américaine s'est effectué à l'aéroport de Montréal où toute une zone est américaine. Il s'est résumé à 10 minutes pour les empreintes digitales et la prise de vue de notre visage et deux questions: "Where are you going?", "What for?". Welcome, enjoy your stay. Moi qui étais prête à dégainer nos formulaires ESTA, notre itinéraire et nos adresses! happy Ca ne doit pas se passer toujours de cette façon idyllique mais pour une première c'était parfait, ne changez rien! Arrivés réellement sur le sol américain, nous n'avons pas eu d'autre contrôle. A noter que le  Canada s'est aligné sur les USA et les étrangers doivent à présent, même pour une simple escale sur son sol, demander en ligne une autorisation de voyage électronique; l'AVE, moyennant 7 dollars canadiens par personne.

     

    J2 Samedi 21 octobre: Californie - visite de SAN FRANCISCO

    Nous sommes bien à Chinatown, entre le personnel chinois, le porche asiatique à 100m de l'hôtel et la langue parlée par les habitants du quartier, le doute n'est pas de mise. Pour les 3 jours que nous allons passer à San Francisco, nous suivons les conseils du guide Michelin et commençons cette journée ensoleillée par un saut rapide à Union Square (place où se réunissaient les partisans de l'Union pendant la guerre de Secession devenue lieu de shopping) et à l'office de tourisme au 900 Market Street (à l'angle de Powell Street, en sous-sol) pour récupérer cartes et brochures. L'employé de l'office de tourisme apprenant ma nationalité s'empresse de me donner l'adresse de la "maison bleue" dont parle Maxime Le Forestier dans sa chanson, c'est rigolo car, n'étant pas une chanson de ma génération, je ne cherchais pas absolument à la voir mais bon à être ici...on ira la voir pour montrer ensuite la photo à nos parents plus familiers de ce hit d'époque. Nous nous renseignons sur les possibilités et prix du transport public car nous ne louons une voiture qu'à notre départ de San Francisco. Aïe aïe aïe... les tarifs sont plutôt élevés, je trouvais cher la Travelcard londonienne, et bien finalement...

    Faut-il prendre un passeport MUNI pour se déplacer à SF?

    Tout dépend de votre programme et de votre capacité à marcher. De nombreux points d'intérêts de la ville sont regroupés dans une zone géographique avec des distances à pied raisonnables. Toutefois, afin de ne pas s'épuiser non plus, il vous faudra de temps en temps relier un point à l'autre en bus. Mais pour amortir le prix élevé du passeport Muni: 1 jour: 21$ - 3 jours: 32$ - 7 jours: 42$ par tête à partir de l'âge de 5 ans et bien vous pouvez prendre le bus un bon nombre de fois dans la journée! Bien plus que nécessaire en fait. Le tarif des bus classiques, des streetcars et du métro est de 2.75$ pour les adultes, 1.35$ pour les 5/18 ans. Donc on peut se passer du passeport si on ne doit prendre le bus que ponctuellement, notamment pour les familles avec les adolescents qui bénéficient d'une réduction. De plus l'essence, l'ambiance des quartiers de SF se découvrent à pied. Si vous vous ne pouvez pas trop marcher, que vous souhaitez prendre le cable car plusieurs fois (plus onéreux, 7$ le ticket) et que votre hôtel est loin de tout, alors vous pouvez prendre le passeport. Mais ça se calcule, d'autant plus qu'il ne propose pas un tarif préférentiel pour les enfants/adolescents.

    Détail des prix du transport urbain sur SF ici:

    Télécharger « prix transport SF.pdf »

    Nous voyons notre premier cable car (ancien tramway) avec les touristes qui font la queue pour le prendre. Nous continuons à pied sur le quartier Civic Center, centre culturel et administratif de la ville puis sur Mc Allister Street pour rejoindre Alamo Square, petit parc autour duquel s'alignent de jolies maisons victoriennes en bois couleur pastel (les Painted Ladies) construites à la fin du 19ème siècle avec en arrière-plan une vue sur les gratte-ciel du quartier Financial District .

    Circuit classique Ouest Américain  

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

      La mairie, quartier Civic Center et les lignes électriques non enterrées!

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

      Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous rejoignons Buena Vista Park -où nous voyons notre premier écureuil du séjour ainsi qu'un bel oiseau à la tête bleue- pour atteindre le quartier Haight Ashbury, ancien repaire des hippies dans les années 60.

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pause déjeuner dans un restaurant mexicain du quartier Haight Ashbury. yes Street Taco sur la rue principale: cuisine mexicaine simple, copieuse:  bon rapport qualité/prix & personnel très sympa. http://streettacosf.com/

    Le quartier est devenu célèbre dans les années 60 en raison de son goût pour la contre culture et ses hippies et leur "Flower power". En 1967, il a vu débarquer 500 000 jeunes hippies de tout le pays pour le "Summer of Love" commémoré cette année. Aujourd'hui, il reste de cet esprit baba cool quelques boutiques de fripes, magasins de disques d'occasion, boutiques vintage.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Petit détour par la 18th Street, n° 3841 dans le quartier gay Castro pour voir la maison bleue accrochée à la colline qui inspira la célèbre chanson à Maxime Le Forestier. Elle aurait bien besoin d'être rafraîchie. Je ne sais pas si elle est habitée, des affichettes étaient collées sur les vitres et la façade et le pas de porte étaient poussiéreuses.

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Nous traversons le quartier de Castro pour rejoindre Mission et que voyons-nous, un type la bonne trentaine tout nu... qui se balade dans la rue un café à la main et pour seul autre accessoire un cache-sexe pailleté qui scintillait bien au soleil. Il faisait bon mais pas très chaud et puis vous êtes en public Monsieur tout de même! C'est pousser une peu loin le militantisme...

    Oublions vite ce monsieur pour une immersion dans le quartier latino Mission. Les premiers missionnaires espagnols arrivèrent dans la ville en 1776 et fondèrent la mission Dolores, suivis petit à petit par des colons du Mexique qui s'installèrent autour. Le quartier est devenu le lieu d'immigration des communautés latinos et conserve une identité forte: musique et restaurants mexicains, fresques murales dédiées au Mexique, espagnol  parlé. C'est très sympa, on est bien accueillis.

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous faisons le circuit street-art: angle nord-est de Mission Street et 24th Street ainsi que South Van Ness Avenue et des petites rues adjacentes défraîchies mais intéressantes.

    Le Women's building, centre culturel consacré à la cause féminine

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

       Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

     Avant le "Yes, we can!' de Barack Obama, il y a eu le "Si se puede!", à l'origine mouvement de lutte des ouvriers Mexicains  employés dans les fermes de l'Arizona dans les années 70 qui voulaient obtenir de meilleures conditions de vie et salaires, l'expression est devenue un cri de ralliement pour tous les combats menés par la communauté latino sur le sol américain (légalisation des clandestins qui travaillent par exemple).

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     


      

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

    Hommage à une grande dame qui a lutté dans les années 60 pour les droits civiques

    de la communauté Afro-américaine: Rosa Parks

    Circuit classique Ouest Américain

    Retour à pied sur Union Square pour faire quelques boutiques avant de rentrer à l'hôtel.

     

    J3: Dimanche 22 octobre: Californie - visite de SAN FRANCISCO

    Ce matin nous prenons le bus pour nous rendre à Cliff House et faire la petite randonnée côtière (Land's End Coastal trail) qui mène au Golden Gate Bridge. Pour ceux qui sont en voiture, il y a un Visitor Centre et un grand parking au départ du chemin. Premier panorama sur les plages et le pont au loin à Eagle's Point, puis la balade monte jusqu'au Lincoln Boulevard, un quartier huppé avec des maisons luxueuses (et des voitures...) avant de rejoindre Baker Beach qui offre une superbe vue sur le Golden Gate (sans brouillard à l'automne!). On termine en suivant la route. Aux pieds du pont, on mesure alors l'énormité du l'icône de San Francisco. 2.6 km de chaussée à 67m au-dessus de l'eau, deux piles jumelles de 227m de haut... Des plans et projets dès 1916, des travaux titanesques de 1933 à 1937 que la fréquence des brouillards, vents violents et marées n'ont pas facilités. 25 peintres sont chargés de le repeindre en permanence là ou la corrosion a laissé ses marques. Cette couleur (entre orange et rouge) a été choisie car elle est visible  par temps de brouillard. Ca décoiffe sur le pont, le vent est fort et froid. Nous marchons sur une petite portion puis nous déjeunons au Round House Café, le seul point de ravitaillement sur le lieux. Les salades et sandwiches y sont bons, l'accueil est moyen et il y a peu de places assises. https://www.presidio.gov/places/round-house-cafe

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

           Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

      Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest AméricainQuartier chic - décorations Halloween

    Circuit classique Ouest Américain 

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Après la pause déjeuner, nous prenons le bus pour nous rendre à Lombard Street "The Crooked Street" ou la rue sinueuse et c'est peu de le dire... Cette rue est l'attraction du quartier Russian Hill. Jusqu'en 1922, ce bout de rue était l'une des montées les plus raides de la ville (27% de pente). pour en faciliter l'accès, on y a construit des virages le long desquels ont été plantés des buissons d'hortensias donnant ce charme particulier à la rue.

    Circuit classique Ouest Américain                                               Circuit classique Ouest Américain

     Allez, on grimpe Hyde Street (très raide) pour ensuite redescendre Lombard Street à pied.

     Circuit classique Ouest Américain

     Nous marchons ensuite jusqu'au quartier Fisherman's Wharf pour nous y balader avant d'embarquer sur le ferry qui nous mènera à l'ancienne prison Alcatraz pour la visite de nuit (18h30). Il y a beaucoup de monde, c'est un quartier uniquement touristique avec des airs de bord de mer européens, bars, restaurants, glaciers, manèges. C'est la cabane à hot dogs qui trahit les lieux. L'endroit est sympa pour les familles et surtout pour le spectacle qu'offre les phoques qui se prélassent sur les pontons du Pier 39. Certains prennent le soleil, d'autres s'amusent à faire tomber à l'eau des compères... et prennent un malin plaisir ensuite à les empêcher de remonter :)

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous prenons le ferry à 18h30 pour nous rendre à l'ancienne prison d'Alcatraz; le soleil rasant nous donne de belles vues du Golden Gate bridge. Une fois arrivés à la prison (tickets réservés et payés à l'avance en ligne https://www.alcatrazcruises.com/), un guide nous fait une petite introduction sur les lieux puis l'employé qui nous remet les audio-guides nous chante le refrain d'alouette dans un français américanisé rigolo. Nous commençons la visite, après une quinzaine de minutes lorsque nous entrons dans la zone des cellules pour détenus difficiles, tout d'un coup, la lumière se coupe. Nous continuons la visite en nous éclairant avec nos portables, pensant que cela est fait exprès, que ça fait partie de l'ambiance. Puis les quelques employés sur place essaient de rassembler les gens et nous font signe d'enlever nos casques audio: "We have to evacuate the island", personne ne se presse, on pense toujours que ça fait partie du show le soir... et bien non en fait, il y avait une panne d'électricité sur toute l'île. Nous avons attendu dehors que le ferry revienne pour revenir sur la baie. Sur le bateau, on nous a informés que tous les gens qui avaient payé par carte bleue en ligne seraient automatiquement remboursés sans démarche à faire. Cela a été le cas rapidement. Très bonne organisation et gestion de l'incident. Tant pis pour la visite, hélas.

    Circuit classique Ouest Américain

     

     Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous dinons chez Applebee's (cuisine classique américaine pour les familles) puis prenons le bus pour retourner à l'hôtel. https://restaurants.applebees.com/ca/san-francisco-77043/?utm_source=Google&utm_medium=Maps&utm_campaign=Google+Places.html

     

    J4: Lundi 23 octobre: Californie - visite de SAN FRANCISCO

    Ce matin nous nous baladons dans le quartier de l'hôtel: Chinatown, le plus vieux quartier chinois des USA. Une fois passé le porche d'entrée du quartier (orné de carpes et de dragons, des symboles de protection pour la communauté), on commence par Grant Avenue, la rue la plus touristique du quartier où on trouve beaucoup d'articles souvenirs et des vêtements. Les rues adjacentes sont plus exotiques avec des fruits et des légumes inédits pour nous ainsi que des poissons et des concombres de mer séchés. Il y a de la nourriture à foison sur les étals et des restaurants bien entendu. Le quartier grouille de monde en fin de matinée et il est temps pour nous d'aller au Ferry Building pour prendre le ferry de 12h55 pour Sausalito.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain 

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

            Les concombres de mer séchés, ça donne pas envie d'y goûter... 

    Circuit classique Ouest Américain      

    Circuit classique Ouest Américain

                                                   Le Pitaya ou fruit du dragon.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous quittons Chinatown pour rejoindre à pied le quartier Embarcadero où se trouve le terminal des ferries de la baie de San Francisco: Ferry Building (qui est également un centre commercial). Nous embarquons sur un ferry pour Sausalito: http://goldengateferry.org/schedules/Sausalito.php Le trajet d'une demi-heure est agréable, il fait soleil et même chaud, temps idéal pour aller découvrir les House Boats de la station balnéaire Sausalito. Mais d'abord, pause déjeuner au Fish'n Chips en face du parking du ferry. Cette petite enseigne ne paie pas de mine mais les sandwichs, burgers et fish &chips sont bons à des prix raisonnables (le choix des restaurants pour des familles n'est pas immense).https://www.yelp.fr/biz/fish-and-chips-of-sausalito-sausalito

    Nous rejoignons ensuite les quais en direction de Waldo Point Harbour pour découvrir les House Boats. Dans les années 60, ces maisons flottantes étaient construites et occupées par des artistes et des marginaux. Aujourd'hui, la ville est une zone résidentielle huppée, et les propriétaires de ces maisons flottantes sont aisés. ils ont cependant à coeur de conserver le côté artiste en soignant la décoration de leurs balcons, rebords de fenêtres et seuils de maison. Les pontons sont propres, fleuris et agrémentés d'objets chinés (toujours ce petit côté hippie de Californie). Je ne sais pas comment cela se passe haute saison, mais fin octobre, nous étions les seuls touristes à marcher le long des pontons appareils photos à la main. Bien sûr, il faut être respectueux, ne rien toucher, s'agissant d'un quartier privé. Il y a toutefois un quartier fermé au public où les "bateaux" sont plutôt de grosses résidences sur l'eau. Découvrir les house boats et flâner dans ces petits quartier au bord de l'eau était très sympa. Une petite parenthèse calme et colorée qui nous a fait du bien. Par contre s'y rendre à pied n'est pas évident et le plan donné par l'office de tourisme n'aide pas vraiment à se repérer. La marche a été longue sous la chaleur et pas intéressante car nous ne pouvons pas toujours longer les quais, il nous a donc fallu passer par des parkings, derrière des entrepôts... Nous sommes revenus avec le bus 17 pris sur Bridgeway qui nous a mené jusqu'au parking du ferry! Si nous avions su... Je recommande donc fortement de prendre ce bus aller-retour. Nous rentrons sur San Francisco par le ferry de 18h10 et avons droit à de superbes couchers de soleil sur le Golden Gate Bridge. Diner dans une pizzéria proche de l'hôtel.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Vue sur Embarcadero depuis le ferry.

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     Premier burger du séjour pour mes fils.

    Circuit classique Ouest Américain  Une belle Cadillac sur le parking du port de plaisance.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain
     Nous ne sommes pas encore dans quartiers chic regroupant des house boats, ceux-là sont davantage dans l'esprit des premiers bâteaux habités, faits de bric et de broc.

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Ces jolies petites boîtes aux lettres peintes annoncent le début de la zone des house boats hippie-chic.

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain      

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Les House Boats, cela va de la péniche améliorée...

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

    ... à la maison flottante spacieuse

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Quartier résidentiel fermé (vue depuis les grilles)

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

      BILAN SF

    yes super météo d'Automne: soleil, ciel bleu, chaleur par moments même et aucun brouillard

    cool variété des quartiers; changement d'ambiance et de culture d'une zone à l'autre

    happy accueil des commerçants latinos

    cool le street art dans le quartier Mission

    smile articles vintage, hors du temps que l'on voit dans Haight Ashbury

    yes accueil et conseils des conducteurs de bus qui ont à coeur que le touriste ne se trompe pas de ligne

    cool la balade le long du Pacifique jusqu'au Golden Gate Bridge

    smile la hauteur raisonnable des immeubles, pas de gratte-ciels

    ^^ le mélange des maisons de style victorien aux façades colorées et des immeubles modernes

    smile les rues en pente qui donnent de drôles de perspectives / vues sur la ville

    wink2 le nombre de belles voitures croisées: Ford Mustang, Dodge, Chevrolet, Lincoln...

    no la communauté chinoise peu polie, peu souriante, très insistante parfois dans les magasins pour pousser à l'achat. Bien entendu, tous ses membres ne sont pas ainsi, mais beaucoup toutefois, suffisamment pour qu'on le remarque.
     frown le nombre incroyable de SDF rencontrés, en grande majorité des Afro-américains et aussi des personnes âgées.

    arf les rues pentues à monter le soir lorsqu'on est bien fatigués  :)

     

    J5: Mardi 24 octobre: Californie - Route vers YOSEMITE NP - MARIPOSA  270 km

    Avant de récupérer notre voiture de location et de quitter San Francisco, nous cherchons une boutique de téléphonie dans Chinatown où nous pourrions tester et éventuellement acheter un téléphone portable débloqué américain. Nous n'avons plus de réseau mobile depuis notre arrivée aux USA. Nous avons bien activé l'option voyage dans nos forfaits Free mais nous n'avons plus rien depuis notre escale à Montréal. C'est donc bien qu'il y a un problème sur le sol américain. Après des recherches sur internet -où on nous parle de fréquences changées, d'histoires de tri-bandes, quatre-bandes que ne supporteraient pas les appareils moyen de gamme...- nous trouvons et essayons un portable américain sans succès. Il s'avère plutôt que Free n'ait pas passé beaucoup d'accords avec les opérateurs américains... (voir fin de l'article "Préparer son roadtrip américain"). Bref... très contrariant.

    Nous récupérons notre voiture de location à l'agence Alamo juste en face de l'hôtel Grant et là aucune contrariété, tout roule. Flexibilité (nous étions passés à l'heure convenue pour demander si nous pouvions récupérer le véhicule plus tard), rapidité, efficacité, honnêteté (on a pas essayé de nous vendre absolument d'autres options, on nous a juste rappelé les deux assurances comprises dans la réservation en ligne et informé des deux supplémentaires que l'on pourrait prendre, sans insister). Notre mini van Dodge noir nous est remis avec la moitié du plein,à rendre avec la même quantité de carburant.

    Nous sortons facilement de SF et prenons la route pour Mariposa. Le paysage est très aride: collines recouvertes d'herbes sèches jaunes qui s'apparentent davantage à de la paille. On comprend la facilité avec laquelle un feu peut se propager ici. Ce paysage fait penser à des scènes de films de science fiction dans lesquels la pollution ou une catastrophe naturelle a tout ravagé. A l'approche de Mariposa, le paysage change un peu, on voit à présent des arbres mais l'ensemble reste sec. Nous passons dans des zones calcinées et apercevons une pancarte devant une maison remerciant le travail des pompiers. Nous voyons des petites maisons de bois et parfois des habitations plus sommaires, genre mobil homes un peu améliorés, il s'agit en tout cas de réels domiciles ici, pas de résidence secondaire.

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous arrivons à Mariposa vers 16h. C'est une petite bourgade aux allures western dans laquelle sont regroupés au centre quelques motels, des boutiques souvenirs, des boutiques d'habits et d'accessoires de randonnée. Il fait chaud. Nous nous baignons dans la piscine extérieure de l'hôtel, tiens nous sommes tous seuls...aaargh! l'eau est glacée... Heureusement, il y avait un petit bassin à 38° à côté! plouf, une nage rapide dans le frigidarium puis retour dans le petit bassin chaud, nous avions nos bains romains. Nous dînons à Pizza Factory (pizza, pâtes, lasagnes, burgers) avec des locaux, sorte de grande cafétéria qui propose des formules intéressantes, déco et personnel sympa. http://pizzafactory.com/locations/mariposa/ Mon fils aîné se laisse tenter par de la Root Beer en allant remplir son deuxième verre au bar à sodas (aux USA, vous payez le verre et pouvez ensuite vous servir et resservir en libre service, les ados adorent, les nutritionnistes beaucoup moins je suppose...). "Maman, c'est quoi la root beer? "Euh je ne sais pas, mais root ça veut dire racine alors ce n'est pas très engageant."

    Nuit au Comfort Inn.

    La Root Beer, késako?

    Effectivement c'est bien une boisson gazeuse à base de racines. Renseignements pris, elle est sucrée aux arômes de sassafras (hein?!) et de salsepareille (c'est pas un ingrédient de la soupe de Gargamel dans les Schtroumpfs?) et autres extraits de plantes. Elle n'est pas alcoolisée. Les Québécois l'appellent la "Racinette". Bref, quelle saveur? Très bizzarre, on sent bien un goût de plantes macérées avec un arrière-goût caramélisé écoeurant... pas franchement un coup de coeur! Mais c'est rigolo d'essayer. En vente aussi en supermarchés.

      Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

    Faire le plein de carburant aux USA

    Il faut se garer devant une pompe puis se rendre à l'intérieur de la station en indiquant au caissier votre numéro de pompe et le montant ou la quantité de carburant que vous souhaitez mettre dans votre véhicule (half tank / full tank). Vous laissez votre carte bleue (parfois aussi votre passeport) afin qu'il vous débloque la pompe et allez vous servir. Lorsque vous revenez payer, le caissier fait les ajustements nécessaires selon que vous ayez mis davantage ou moins de carburant qu'annoncé.

     

    J6: Mercredi 25 octobre: Californie - Randonnée YOSEMITE NP The Four Mile Trail & LEE VINING

    Nous sommes à 48 km du parc national Yosemite. Départ de bonne heure de Mariposa pour faire la randonnée Four Mile trail. Nous achetons le pass annuel America the Beautiful 80$ à la guérite-entrée du parc. Elle nous servira pour tous les parcs nationaux de notre circuit, elle comprend un véhicule et 4 passagers (voir détails dans l'article "Préparer son road trip américain"). Nous nous dirigeons vers South Side Drive pour le départ de la randonnée Four Mile trail (7.5 km l'aller, possibilité de prendre une navette pour le retour en haute saison). La montée est progressive jusqu'à Glacier Point où l'on voit entre autres sommets, le Half Dome, géant monolithe comme coupé en son milieu, devenu le symbole du parc. Ce point de vue est accessible en voiture mais la randonnée offre de nombreux points de vue sur la vallée. Elle est la plupart du temps ombragée et se termine par le passage d'une forêt aux très grands arbres avec des troncs dont les diamètres sont impressionnants. Nous pique-niquons à Glacier Point, nous avons mis 3h pour la montée. Des écureuils peu farouches s'approchent pour récupérer des miettes et n'hésitent pas à fouiner autour des sacs à dos... Après de belles prises de vue, nous redescendons par le même chemin en 2h. Cette randonnée est classée difficile pars les guides et le Visitor Centre du parc, ça monte, certes, mais si vous avez l'habitude de randonner dans les Pyrénées ou les Alpes en famille, il n'y a pas de difficultés particulières, chacun son rythme, faites des pauses et profitez des panoramas.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Si vous échappez la moindre petite miette... elle est vite récupérée. Il ne faut évidemment pas les nourrir.

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous remontons à bord du van pour traverser le parc sur la fameuse Tioga Pass qui nous a causé quelques frayeurs: fermée temporairement fin septembre et le vendredi précédent pour chute de neige... Habituellement elle ferme début novembre jusqu'à fin-mai début juin (début juillet en 2017!). Il faut compter 2h pour sortir du parc. La Tioga Pass traverse forêts et borde lacs puis montagnes à 3000m d'altitude pendant une quarantaine de kilomètres. Nous apercevons un loup, vision furtive magique. Des bandes de neige sont présentes régulièrement. Il fait frais, rien à voir avec la température de Yosemite Valley. Les rangers se préparent à la fermeture: les chalets sont démontés, les parkings fermés. Vers 18h, à l'approche de la sortie du parc, le soleil se couche sur un lac offrant une belle luminosité rasante.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    A la sortie du parc, nous effectuons une dizaine de miles dans un paysage de montagnes avant de rejoindre notre étape nocturne: Lee Vining. Il fait froid, nous sommes à 2000m d'altitude. Bonne surprise au motel (je n'avais pas fait attention à la réservation), la chambre 14 est une suite bien équipée avec vue sur le lac Mono Lake dont nous ne profiterons malheureusement pas de la vue car arrivés de nuit pour un départ le lendemain matin à 7h.

    Nous dînons en face au Nicely's qui propose des formules "dinners": soupe (très bonne) ou salade +  plat chaud (viande, pomme de terre au choix: "smashed/baked/fried") et petit bol de légumes + pain brioché à 14.95$. https://www.yelp.fr/biz/nicelys-lee-vining La serveuse nous indique que sur la note elle a compté 15% de pourboire (indiqué sous le nom de "gratuity" sur les factures) et nous dit "Have I done a good job? Do you agree with that gratuity?" Difficile de refuser et de lui faire refaire la note. On a bien mangé et on a été bien accueillis c'est vrai. Cette pratique des 10 / 15% de pourboire est indiquée dans les guides mais c'est la première fois que nous y sommes confrontés. A San Francisco et à Mariposa, en payant en liquide, on a toujours laissé le pourboire qu'on voulait et par la suite aussi.

    Nuit au Yosemite Gateway Motel.

     

    Doit-on tenter la TIOGA ROAD en hors-saison?

     La Tioga Road est la route qui part de Crane Flat (dans le nord-ouest du parc Yosemite) au Tioga Pass, à 3031m d'altitude pour au total 75 kilomètres. Elle permet de traverser le parc pour se rendre à Lee Vining, étape qui vous met sur le chemin de la Vallée de la Mort et Las Vegas et elle fait gagner des kilomètres et du temps, d'où l'importance de pouvoir l'emprunter. Seulement vu l'altitude, elle est soumise aux aléas climatiques et n'est pas ouverte toute l'année, elle est en général fermée de début novembre à mi-mai. Il faut donc bien y réfléchir, se mettre en mode veille: surveiller l'état de la route avant le départ ainsi qu'une fois sur place et avoir la possibilité d'annuler les réservations d'hôtels 48h avant et de changer d'itinéraire (ce qui impliquera un contournement lourd en kilomètres). Nous avons eu un peu peur qu'elle ne soit fermée. Pour ne prendre "aucun" risque (le risque zéro n'existant pas, ici c'est Dame nature qui a les commandes), je ne la conseille pas dans un roadtrip du 20 octobre au 1er juin.

     

     J7: Jeudi 26 octobre: Californie / Nevada - DEATH VALLEY & LAS VEGAS 

    Départ à 7h aujourd'hui car nous avons du trajet: 385 km de Lee Vining à Dante's View dans la Vallée de la Mort. Il fait froid ici le matin, les hivers doivent êtres rudes. Nous nous arrêtons à la ville suivante Bishop (car à Lee Vining il n'y a pas grand chose) pour faire le plein d'essence et des courses pour pique niquer à midi: nous nous préparons à traverser le désert où on ne trouvera que chaleur et goudron. Dans un premier temps, nous avons des paysages de montagnes légèrement enneigées au pied desquelles nous retrouvons de l'herbe jaune sèche. En milieu de matinée, l'air est déjà bien plus chaud. Nous roulons jusqu'à Lone Pine, dernière grande ville avant Death Valley NP. Ici c'est le royaume d'énormes pick ups. Au fur et à mesure que nous roulons, la plaine est plus sèche et les montagnes pelées. Nous faisons un court arrêt au Visitor Centre de Lone Pine, porte du Mount Whitney (plus haute montagne des USA après le mont McKinley en Alaska) et des Alabama Hills, lieu de tournage de westerns.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest AméricainMon mari fait 1m80...

    Nous reprenons vite la route pour Death Valley. Le paysage devient lunaire avec des cailloux, de la roche noirâtre au sol. Nous nous arrêtons à un point de vue duquel nous voyons en contrebas un plateau au sol blanchâtre. Quatre américains attendent équipés de gros téléobjectifs et de sortes de talkies-walkies branchés sur des fréquences spéciales qu'ils écoutent attentivement (ils avaient aussi chapeaux, lunettes, glacières). Je leur demande ce qu'ils attendent, en fait ils sont postés là depuis un moment car ils savent que l'armée va venir effectuer des vols très bas dans la vallée. Nous repartons, tant pis pour les essais militaires, il n'était pas possible de déterminer exactement quand les exercices allaient commencer.

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous reprenons la route, nous nous arrêtons pour prendre en photo les montagnes couleur ocre pâle et de drôles d'arbres -entre le palmier et le cactus: le Joshua Tree- seule végétation hormis des touffes d'herbes sèches grises. Plus loin nous voyons une voiture arrêtée sur le bas côté pour observer un coyote immobile à un mètre du véhicule. Nous en verrons un autre en plein milieu de la route un peu plus tard. Nous pique-niquons devant le Visitor Centre du parc à Furnace Creek. Il fait... 38°!! Pas de contrôle du pass c'est bizarre.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Un Géocoucou de Californie à côté de notre table de pique-nique. Cet oiseau coureur surnommé The Roadrunner bird, a inspiré le très rapide Bip Bip dans le dessin animé Bip Bip et Coyote.

    Premier panorama: Zabriskie Point et son paysage lunaire puis Dante's View duquel on peut voir la plaine blanche de Badwater qui se situe à 86m au-dessous du niveau de la mer ainsi que des traces d'une exploitation de borax encore en activité. La vue est grandiose. Il fait chaud mais sur les hauteurs le vent souffle, cela fait du bien. Death Valley est magnifique; les paysages bien que désertiques, varient. La chaleur est supportable à cette période mais je n'ose imaginer l'été, même dans la voiture avec la clim, elle doit se faire pesante derrière les vitres.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Photogénique en noir & blanc

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     Il nous reste à parcourir 192 km pour rejoindre Las Vegas où nous arrivons vers 17h30 à notre hôtel Le Luxor. Le parking "self park" est payant, 10$ les 24h, première déconvenue. Une caution de 50$ est prise pour la chambre, le pourcentage des taxes locales explose, plus de 13% (ça je le savais) et j'apprends sur place que nous allons payer un supplément encore (non spécifié sur Booking.com): la resort fee qui s'élève à 30$! Je demande à la réceptionniste de quoi il s'agit, elle m'explique (à contre coeur) que c'est pour avoir accès à certaines prestations dans l'établissement... mais la piscine je m'en fiche moi! Elle me répond que la taxe est obligatoire. Bienvenue dans la cité du fric! Nous sommes dans la chambre 27104 au 27ème étage! Nous avons une super vue sur l'Excalibur et autres hôtels. Après un peu de repos, nous sortons pour remonter le Strip by night (nous nous trouvons au début de l'avenue). New York, Paris, le Bellagio et ses fontaines éclairées (petit spectacle toutes les 15 minutes en soirée), le Flamingo, the Venetian, pour n'en citer que quelques-uns... cela clignote de partout, on ne sait pas, plus où poser le regard dans cette débauche de lumières et de sons (la musique est à fond les volumes dans les bars et certains casinos). On croise des filles qui se sont habillées sexy pour leur virée à Vegas, d'autres en string, plumes et paillettes pour faire la publicité de spectacles d'effeuillage, nombreux à Sin City. Trois hommes de la secte Born Again postillonnent dans un haut parleur appelant les pêcheurs à la rédemption en vain, personne ne leur prête plus d'attention qu'un bref regard. Nous rentrons à l'hôtel à minuit après avoir mangé au Wendy's dans un Food Court avec la clim glaciale à fond. Arpenter le Strip à pied est parfois fastidieux car il faut contourner des hôtels, monter et descendre des escalators.

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Le Bellagio où George Clooney et ses potes jouent les braqueurs dans le film Ocean's Eleven

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Le RESORT FEE késako?

    Depuis quelques années, la plupart des hôtels de Las Vegas ont crée cette taxe qui vient s'ajouter au prix de la chambre et n'est pas indiquée dans le prix de celle-ci que vous réserviez par un intermédiaire ou en direct! Elle peut être élevée et augmente d'une année à l'autre au bon vouloir de l'hôtel... Cette taxe permet aux clients de bénéficier des prestations de l'hôtel (c'est assez flou...) Ce moyen à peine déguisé de se faire toujours plus d'argent suscite évidemment la grogne des usagers. La Federal Trade Commission (commission pour la protection des consommateurs) a demandé à une vingtaine d'hôtels d'être plus clairs sur cette taxe sous peine de sanction mais force est de constater que cette pratique n'est pas encore explicite. il faut donc être vigilant. Guide et montant des resort fees pour 2018, ici:

    https://www.lasvegasjaunt.com/las-vegas-resort-fees-2018-guide/

     

    J8: Vendredi 27 octobre: Nevada / Utah - LAS VEGAS & Route vers ZION NP

    Ce matin on s'autorise à dormir un peu. Après un check out express, nous prenons la voiture et refaisons le strip de jour. C'est tout aussi intéressant que de nuit, nous notons des détails que nous n'avions pas vu la veille et les façades des hôtels se dévoilent sous un autre angle, débarrassées de leurs lumières vives et parfois agressives.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

         

     Circuit classique Ouest Américain

     

    Nous sortons à Grand Central Parkway où se trouve le Las Vegas Outlet Premium North, paradis des shoppers où se côtoient les grandes enseignes américaines et internationales: Nike, Ralph Lauren, Levi's, Lacoste... Après une razzia ou presque, en route pour Saint George où nous ferons une nuit étape avant de nous rendre au parc Zion. Le passage du Nevada à l'Utah se voit au niveau de l'environnement. Progressivement, on revoit quelques arbres, puis les collines changent de formes et de couleurs, on est bien dans le Canyon State et surtout, c'est le retour de l'herbe verte, on ne l'avait pas vue depuis un moment! Le seul gazon qu'on ait vu au Nevada est celui de quelques terrains de golf croisés après Las Vegas, qui ne doit son existence qu'à grand renfort d'arrosage.

    Nous posons nos valises au Motel 6 puis faisons quelques courses au supermarché Smith pour préparer le pque nique du lendemain. Dîner au KFC. Saint George est une ville d'une bonne taille avec un grand choix de fast foods autour de l'hôtel; Wendy's, Mc Donald's, Burger king, Taco Bell... je crois bein que toutes les franchises y sont!

     

    J9: Samedi 28 octobre: Utah - Randonnée ZION NP  & Route vers BRYCE CANYON

    Nous nous levons de bonne heure pour rejoindre le parc Zion à 65km de l'hôtel. Nous nous garons sur le parking du Visitor Centre puis prenons la navette gratuite jusqu'à l'arrêt Weeping Rock où se trouve le départ de la randonnée Observation Point, 13k aller-retour. Après bien des recherches avant notre départ, j'ai finalement choisi cette randonnée pour son point de vue final et pour l'absence de passages étroits à flanc de canyon où il faut s'aider de chaînes (Angel's Landing, Hidden Canyon) car mon fils aîné et moi avons bien le vertige. Observation Point ne présente pas de difficultés particulières, bien qu'elle soit classée dans les randonnées difficiles par le parc. Je ne regrette pas du tout ce choix, tout le trail est intéressant, il n'y a pas vraiment de grosses montées abruptes, l'ascension est progressive, entrecoupée de faux plats et surtout d'une petite traversée dans la cavité d'un canyon. Le chemin en fin de randonnée qui mène au point de vue est plat (et pas du tout ombragé, faites attention l'été). Le panorama sur le parc est grandiose. Nous avons pique-niqué sous un petit coin d'ombre avec toujours la compagnie de quelques petits écureuils prêts à grappiller la moindre miette. Nous avons mis 3h pour la montée avec de nombreuses pauses photos. Je recommande absolument de faire une randonnée à Zion, si vous vous baladez en bas et ne prenez que les navettes, vous passerez à côté de ce parc pourtant magnifique.

     Vous trouverez des informations et des photos magiques (photographe professionnel) sur les randonnées à faire sur Zion sur le site suivant: https://www.citrusmilo.com/zionguide/

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

        

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous reprenons le shuttle pour récupérer notre voiture au Visitor Centre mais d'abord pause boisson et appetizers au restaurant en musique (petit groupe de country).

    Circuit classique Ouest Américain

    Puis nous attaquons la route panoramique de Mount Carmel pour sortir du parc. Nous voyons des Bighorn sheep (Mouflons d'Amérique), des biches (dans l'Ouest, elles sont grises avec de grandes oreilles) et beaucoup de dindes. Superbes paysages de roches, de canyons rosés, oranges sur cette route. Le soleil se couche déjà, nous sommes surpris. Du parc Zion à bryce Canyon, il y a environ 115km. Arrivés de nuit au Best Western Grand à Bryce Canyon (village tourisme: hôtels, motels, restos), nous nous apercevons que nous n'avons pas nos montres à l'heure... Nous sommes passés au Mountain Time depuis Saint George! Je connaissais ces changements de fuseaux horaires entre la Californie (Pacific Time) et l'Utah mais je n'ai pas fait attention! A l'heure à laquelle nous effectuons le check-in (20h30), le restaurant du Best Western d'en face, le Ruby's Inn prend les derniers clients. Le temps de décharger les valises, de se poser un peu, nous ne trouverons rien d'ouvert pour dîner. Nous prenons un petit snack dans la chambre de l'hôtel et mettons... nos pendules à l'heure!

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    LES FUSEAUX HORAIRES DANS L'OUEST

    Il s'agit du PACIFIC TIME et du MOUNTAIN TIME. La Californie et le Nevada se situent dans le fuseau "Pacific Time". Le Nouveau-Mexique, l'Arizona, le Colorado, l'Utah et le Wyoming se situent quant à eux dans le fuseau "Mountain Time". Il y a donc une heure de plus sur le Mountain Time. Attention l'état de l'Arizona ne pratique pas l'heure d'été (du deuxième dimanche de mars au premier dimanche de novembre), on s'est fait avoir! mais le territoire Navajo si! Heureusement les hôtels qui se trouvent en Utah ou Arizona affichent souvent deux horloges.

    Carte touristique de la partie sud de l'UTAH ici:

    Télécharger « Southern UTAH map.pdf »

     

    J10: Dimanche 29 octobre: Utah - Randonnée BRYCE CANYON NP & KANAB

    Nous sommes aux portes de Bryce Canyon que nous rejoignons vite. Il fait froid, le pare brise de la voiture a même une mince couche de gel. Nous ne le réalisons pas mais nous sommes à 2000m d'altitude. Ce matin pour découvrir le parc, nous allons combiner Queen's Garden Trail et Navajo Loop, un grand classique (comptez 1h20). Sur les conseils d'un ranger en raison de la température fraîche, nous commençons par le Queen's Garden Trail pour être au soleil. Nous nous garons à Sunrise Point, admirons les Hoodoos sur ce premier point de vue, puis rejoignons Sunset Point à pied (15 minutes) pour emprunter ensuite le Queen's Garden Trail. C'est très beau, on prendrait en photo toutes les roches! Nous croisons beaucoup de français aujourd'hui et il y a plus de monde sur le sentier qu'à Yosemite ou Zion. En même temps, il y a moins de randonnées donc nous sommes concentrés au même endroit. Les randonnées s'apparentent davantage à des balades, accessibles au plus grand nombre donc. Nous remontons sur Navajo Loop qui se termine par une montée abrupte en lacets entre deux parois. C'est pour cela qu'il est d'habitude conseillé de commencer par ce point (pour faire ce passage en descente). Nous prenons la voiture jusqu'à Inspiration Point puis Bryce Point. Puis nous retournons au Visitor Centre pour pique niquer sur un tronc d'arbre à côté du parking. Mon mari se rend compte que nous sommes observés au loin par un chien de prairie. je ne sais pas comment il a fait pour le voir car c'est bien plus petit qu'une marmotte et de la même couleur que l'herbe sèche. Dressé sur ses deux pattes arrière pendant un moment, l'animal se montre curieux. Nous parvenons à l'approcher jusqu'à 10m avant qu'il ne plonge dans son terrier.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Nous reprenons la route tôt dans l'après-midi pour Kanab. Nous n'avions pas réalisé que nous ferions la "randonnée" et les différents points de vue de Bryce si rapidement. Nous avons hésité à faire un autre petit circuit mais il commençait à faire chaud et les sentiers ne sont pas à l'ombre à travers les Hoodoos. Il y avait un trail d'1h à travers les pins mais cela ne nous a pas motivés non plus. Bryce Canyon se fait en une demi-journée, le mieux serait de coupler la visite avec une randonnée de Red Canyons Park à 15km (pass annuel des parcs nationaux accepté selon le Routard) ou pourquoi pas la visite du grand refuge pour chiens et chats Best Friends quelques miles avant Kanab.

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

     Red Canyon

    Circuit classique Ouest Américain

     Arrivée à Kanab à 16h, nous voyons deux horloges à la réception de l'hôtel, une indiquant "Utah time" et l'autre "Arizona Time". Encore un changement d'heure à prévoir pour le lendemain pour la visite d'Antelope Canyon en territoire Navajo et dans l'Arizona mais à l'heure de... l'Utah! Kanab a des allures de ville fantôme le dimanche. Toutes les boutiques sont fermées, on se demande même si on va trouver un restaurant ouvert. Ouf, on en repère un, le Nedra's Too: cuisine mexicaine, américaine, et sud-ouest. Très bon et copieux. http://www.nedrascafe.com/ On rejoint l'hôtel en prenant des rues transversales à Main Street pour voir quelques habitations de quartiers. Dans l'Ouest, le long des routes les maisons sont petites, construites en bois, souvent à l'aspect sommaire, elles font davantage résidences secondaires d'été, mobile homes arrangés que maisons  principales. Ici, elles ont meilleure allure et font vraiment maison. Dîner au Nedra's Too donc avec une déco binaire: style western d'un côté et photos de pilotes et de voitures Nescar de l'autre. Et plein de pinatas accrochées pour le côté mexicain. Nuit au Best Western.

     

    J11: Lundi 30 octobre: Arizona - LOWER ANTELOPE CANYON & HORSESHOE BEND

     120km séparent Kanab de Page. Nous arrivons à Page à 9h pour la visite du Lower Antelope Canyon réservée et payée à l'avance auprès de Dixie Ellis Lower Antelope Canyon Tours https://antelopelowercanyon.com/ 

    Le canyon se trouve à 6.5km à l'est de Page en prenant la route 98 vers Kayenta. Nous passons devant l'entrée du Upper Antelope Canyon puis prenons sur la gauche en direction de l'usine Navajo Power Plant. Nous avions réservé la visite de 9h50 mais arrivés plus tôt on nous propose de passer avant. L'avantage du hors-saison: pas d'affluence, pas de chaleur insupportable et des guides plus disponibles. Nous suivons notre jeune guide indienne jusqu'à l'entrée du canyon, une fine entaille dans laquelle on s'engouffre par d'étroits escaliers et échelles de fer. La visite se fait le long d'un étroit parcours de roches qui changent de couleur au gré des rayons de soleil qui parviennent à s'infiltrer. On ne s'arrêterait pas de photographier. Le guide prend en photo chaque famille ou couple avec leur appareil dans trois endroits différents. Elle nous indique aussi à certains endroits où exactement se positionner pour prendre le meilleur cliché. La visite aura duré une heure sans que l'on nous presse ou qu'un autre groupe nous pousse..

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain       

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

         

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   Circuit classique Ouest Américain

     

     Retour sur Page sur la 89 jusqu'au mile 545 pour découvrir Horseshoe Bend, le fameux canyon qui s'avance dans un des méandres du Colorado et fait comme une empreinte de fer à cheval. Le point de vue si souvent vu en image fond d'écran sur la toile tient ses promesses. C'est magnifique. Là aussi on apprécie d'atteindre le site sous une chaleur moyenne. Des travaux sont en cours au niveau du parking pour l'instant. Le site va être aménagé et payant.  Il faut reconnaître que si de plus en plus de gens ne respectent pas les consignes de sécurité (hydratation, ne pas s'approcher du bord de la falaise, voire s'y asseoir), cet aménagement s'avère nécessaire. L'envie de faire le buzz sur les réseaux sociaux poussent des gens à prendre des poses idiotes au plus près du vide, gâchant au passage la vue pour les autres en plus de se mettre en danger.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Retour sur Page, épicentre de plusieurs centres d'intérêt, pour la pause déjeuner au Denny's: cuisine américaine dans une cafétéria (chaîne) nostalgique des années 60: vieilles photos, musique d'Elvis Presley. Super desserts. https://www.dennys.com/

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

     

     

     

     

     

     

    Puis balade digestive Hanging Garden trail: en direction du barrage Glen Dam, 100m à droite après le panneau indiquant le Glen Canyon. Il y a un petit parking au départ du sentier de sable orange balisé par des pierres. C'est désertique jusqu'à ce qu'on tombe sur une roche arrondie qui forme une cavité qui retient l'humidité et au sein de laquelle poussent quelques arbustes et de la végétation. Il y fait même frais. On aperçoit le Lac Powell au loin dont le niveau est bien bas. Départ pour Kayenta à 160 km en milieu d'après-midi. Dîner au Burger King puis nuit à l'hôtel Wetherhill Inn. Kayenta est une ville étape sans charme mais à seulement 30 minutes de Monument Valley.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

       

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

    2018:  Attention changement sur PAGE:

    Les tarifs pour la visite de Lower Antelope Canyon ont augmenté, passant de 25$ à 40$ chez Ken's Tour (taxe d'entrée de 8$ sur le site Navajo non incluse!) et à 38.10$ chez Dixie Ellis... Cette nouvelle tarification rend du coup Lower Antelope Canyon moins attractif puisque le site s'aligne sur les prix pratiqués par Upper Antelope Canyon...

    Des travaux sont en cours pour aménager Horseshoe Bend: un grand parking, des rails de sécurité le long de la falaise, des abris ombragés, des toilettes sont prévus. La première phase des travaux s'achève à l'été 2018. Le site reste accessible pour l'instant. A l'issue de tous les aménagements, le site deviendra payant. Le prix de 10$ et avancé. Le site est victime de son succès et surtout des gens qui ne respectent pas les consignes de sécurité.

     

    J12: Mardi 31 octobre: Arizona - MONUMENT VALLEY & Route vers GRAND CANYON

    En avant pour Monument Valley à 37km de l'hôtel. Il ne s'agit pas d'un parc national mais d'un parc tribal, appartenant au peuple Navajo qui en assure la gestion. L'entrée est de 20$ pour un véhicule et 4 passagers, ce n'est franchement pas élevé. La découverte du site se fait en véhicule le long d'une piste de sable, on peut s'arrêter de nombreuses fois sur l'itinéraire unique. Possibilité d'acheter des bijoux sur différents stands tenus par les Navajos au niveau des points de vue. Ils sont moins chers que dans les boutiques souvenirs de l'Arizona (où certains colliers sont Made in China, pensez à vérifier) et que dans le Visitor Centre du parc qui propose de la grosse bijouterie avec des parures avec des grosses pièces de turquoise ou autre pierre. Un dépliant remis au départ nous explique les différentes formes de roches: les Mesas (du mot espagnol "table" pour désigner les roches plus larges que hautes), les Buttes (plus hautes que larges) et les Spires ( base large puis corps étroit). Quel plaisir de voir en vrai ce site si souvent vu en photos, dans les films, en fond d'écran. La confrontation avec le réel est à la hauteur des clichés commerciaux. Le site est magnifique et par temps clair avec le sable orange du site, c'est l'idéal.

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

     

      Circuit classique Ouest Américain

    Sur la trentaine de kilomètres qui séparent l'hôtel du parc le ciel est couvert. Heureusement il se dégage vite et la vue qui s'offre à nous depuis le Visitor Centre est sublime.

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Le drapeau américain et le drapeau de la nation Navajo

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    espèce de rongeur très rapide qui se hisse sur des petites branches sèches

                                                                          

    Pique nique à l'aire de jeux de Page, un vent fort s'est mis à souffler. Quelques enfants indiens font des descentes sur les toboggans avec leurs costumes d'Halloween. Vous ne le savez peut-être pas mais "toboggan" est un mot indien, comme "mocassin" ou "canoë", kayak". Les quartiers indiens ne sont pas loin. Dans le territoire Navajo, nous avons vu des habitations sommaires, des "trailers" en fait (mobil homes) ainsi que des Hogans, habitat traditionnel indien qui permet d'être à l'abri de la chaleur (il y fait 25% moins chaud qu'à l'extérieur pendant les journées de canicule). La communauté amérindienne est davantage touchée par le chômage et la pauvreté que les autres citoyens américains. Mais ils restent fiers de leur culture et de la gestion de leur patrimoine.

    Circuit classique Ouest Américain    

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

    Route vers Tusayan à 290 km aux portes du parc national Grand Canyon. Premier aperçu du parc au coucher de soleil. Dîner au restaurant mexicain Plaza Bonita.

    Circuit classique Ouest Américain Circuit classique Ouest Américain

    Desert View watchover

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

     

     

    J13: Mercredi 01 novembre: Arizona -  GRAND CANYON SOUTH RIM

    Il fait froid ce matin à Tusayan, il a fait une petite gelée. Cette petite ville est une base touristique (restos, hôtels, location hélicoptères) à 10km à peine de l'entrée sud du parc. Un cerf broute paisiblement au bord de la route nullement dérangé par les voitures qui passent. Nous nous procurons la carte du parc pour faire les points de vue de la South Rim suivants: Lipan Point, Moran Point, Grandview Point, Yaki Point à l'est du Visitor Centre puis Hopi point, Mojave Point et The Abyss le long de Hermit Road. Ces différents points de vue sont desservis par des navettes gratuites. Un vent glacial souffle fort, il ne nous quittera pas de la journée. Le Grand Canyon impressionne par ses falaises et ses strates rocheuses qui semblent se dupliquer à l'infini mais en faisant ces points de vue on a du mal à capturer l'immensité et la majesté du site. D'autre part, les couleurs des roches sont le plus souvent de couleur beige et marron, parfois un peu orange sur le coucher de soleil. En tout cas, absolument pas comme les images du Grand Canyon que nous voyons sur le web. L'utilisation de filtres ou d'un mode spécial de l'appareil photo (testé) transforme ces couleurs, mais ce n'est pas la vérité de ce que nous voyons. Par rapport aux couleurs qu'offrent Zion, Monument Valley ou Bryce, c'est pâlichon. Je dois dire qu'entre le vent très froid, descendre/monter dans les navettes, marchoter et découvrir des points de vue qui finissent par tous se ressembler, j'ai fini par me lasser et j'ai été déçue. Un survol en hélicoptère permet sûrement de mieux saisir l'immensité du site. Une descente au sein même du canyon (randonnée) doit également constituer une approche plus intéressante. Mais le budget vol est élevé pour une famille et une randonnée dans le grand Canyon ne s'improvise pas non plus.

    Circuit classique Ouest Américain

     Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

         Circuit classique Ouest Américain

    Photos prises en mode spécial

    Circuit classique Ouest Américain

    Ce que nous voyons:                                                       Après réglages de l'appareil:

    Circuit classique Ouest Américain    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Rentrés tôt à l'hôtel, nous avons profité de sa piscine et de son jacuzzi. Dîner pour la deuxième fois au restaurant Mexicain Plaza Bonita: bon rapport qualité/prix (attention les steak houses sont chers à Tusayan), bon accueil, tables et chaises très colorées. Nous sommes placés près de la cuisine, le personnel parle espagnol et rigole, ça fait plaisir. http://www.myplazabonita.com/index.html

    Circuit classique Ouest Américain Dessert: Chimichangas

     

    J14: Jeudi 02 Novembre: Route vers LOS ANGELES

    Aujourd'hui départ à 7h du matin pour effectuer le long trajet (790 km) jusqu'à Los Angeles où nous prenons l'avion pour le retour en France. La route est droite, sans le moindre virage pendant des centaines de kilomètres. J'en profite pour mettre à jour mon carnet de bord. Nous nous arrêtons dans une zone commerciale une vingtaine de kilomètres avant d'entrer dans la mégapole pour la pause déjeuner chez Ono Hawaiian BBQ (fast food Hawaïen, pas mal: plats à base de riz, brocoli et viandes marinées) et pour les derniers achats dans un hypermarché. Nous avons bien roulé, il est 13h. Nous entrons sur le périphérique de la Cité des Anges, il y a... 6 voies de circulation de chaque côté! Bien contente de ne pas conduire... Nous décidons de passer l'après midi dans le quartier de Venice avant de restituer notre véhicule et de rejoindre l'hôtel. Bien qu'il ne fasse pas beau, grisaille et quelques gouttes de pluie (c'est le seul jour de notre séjour où la météo n'est pas bonne), je choisis ce quartier car je veux éviter la foule du Walk of Fame sur Hollywood Boulevard et car j'espère que les garçons verront des sportifs faire de la musculation en plein air sur Muscle beach et surtout de jeunes américains jouer au basket. Nous nous garons sur Venice Boulevard puis rejoignons l'Ocean Front Walk malheureusement peu animé par ce mauvais temps. Il y a beaucoup de boutiques souvenirs, quelques groupes qui essaient de vendre leur CD et beaucoup de sans-abris. Il fait frisquet, pas un corps à admirer faisant du body building sur Mucle Beach, dommage! Peu de joueurs de basket également (et pas très doués).

    Circuit classique Ouest Américain

     

      

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

       Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

     

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain   

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous longeons un peu le bord mer puis nous passons dans d'étroits passages le long desquels se dressent de belles villas en bois avant de prolonger la visite sur Abbot Kinney Boulevard, chouette artère commerçante bobo hippie-chic dans laquelle nous goûtons une très bonne glace au Salt&Strawhttps://saltandstraw.com/    

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain  

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain    

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain 

    Circuit classique Ouest Américain

     

    Circuit classique Ouest Américain

       Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain    

     

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest AméricainCircuit classique Ouest Américain

    Circuit classique Ouest Américain

    Nous n'avons pas fait les canaux car nous avions déjà vu de beaux House Boats à Sausalito en début de séjour et nous disposions de peu de temps. Nous restituons notre véhicule à l'agence Alamo proche de l'aéroport. Cela se fait très rapidement (voir article "Préparer son road trip américain"). Une navette gratuite nous dépose au Motel 6. Dîner à la cafétéria Denny's, histoire de reprendre un super sundae pour les garçons.

    J15: Vendredi 02 Novembre: Vol pour Toronto puis Paris

    J16: Samedi 03 Novembre: Arrivée à Toulouse

     

    Bilan du road trip:

    L'Ouest américain a tenu ses promesses: dépaysement, nature magnifique, population accueillante. La durée du séjour et le choix du circuit étaient confortables, nous n'avons pas eu l'impression de ne faire que rouler. Finalement, sur 3 semaines (ce que nous voulions au départ avec un circuit l'été), nous aurions ajouté Yellowstone "excentré" par rapport au reste et nous aurions rajouté des parcs et une visite sur plusieurs jours de Los Angeles avec un risque de saturer notre disque dur. Le choix d'un circuit plus court, qui ne retient que les incontournables du plateau du Colorado avec le temps de faire une grande ville est un bon compromis, satisfaisant pour nous. Mieux vaut faire le Yellowstone dans un second temps couplé avec d'autres parcs. Ou carrément revenir aux USA pour voir quelque chose de bien différent encore: La Louisiane, la Floride, New York... L'Ouest américain offre dans tous les cas à lui tout seul facilement de quoi faire 3 road trip différents (sans compter la partie Nord: Oregon, Washington).

    L'Automne a été une super période. Peut-être qu'il ne fait pas toujours autant soleil en octobre mais il ne fait pas froid et surtout il y a moins de monde et moins de contraintes au niveau des visites liées à la chaleur écrasante estivale. Ce paramètre est vraiment à prendre en compte car la chaleur double la fatigue et oblige le touriste à bien penser l'organisation de ses journées.

    Circuit classique Ouest Américain


     

     

     

     


    1 commentaire
  • Hébergement (pour 4 personnes, chambre familiale: 2 Queen Size Beds)

    Les prix sont indiqués en dollars et en euros TTC pour la période fin octobre/début novembre


    SAN FRANCISCO

    4 nuits + petits-déjeuners au GRANT HOTEL = 878.84 $ soit 747.17 euros 

    http://granthotel.com/ 

     753 Bush Street, Union Square, San Francisco, CA 94108

    N 037° 47.398    W 122° 24.578

    Situé dans le quartier Nob Hill, aux portes de Chinatown, proche de Union Square et des lignes du cable car.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain 

    smile  Hôtel très bien situé pour visiter les principaux centres d'intérêts de SF. L'agence de location de voitures Alamo se trouve juste en face. Chambre petite mais pratique (un coin penderie / bagages). Boissons chaudes et fontaine à eau dans le hall à tout moment. Deux ordinateurs à disposition.

    no Bon accueil à notre arrivée par le jeune asiatique de garde. Mais ses consoeurs qui ont suivi ne nous saluaient pas le matin et nous souriaient encore moins...

    Le petit-déjeuner se prend dans le hall de l'hôtel, parfois il n'y a pas de place assise mais on peut aller le prendre dans la chambre sans problème.

    Petit-déjeuner: viennoiseries diverses, muffins, tranches de cakes, boissons chaudes.

     

    MARIPOSA

    1 nuit + petits-déjeuners au COMFORT INN YOSEMITE VALLEY GATEWAY        = 177.59 $ soit 152.57  euros

    http://www.yosemite.com/lodging/hotels/comfort-inn/

    4994 Bullion Street, Mariposa, CA 95338

    GPS : N 037° 29.042    W 119° 57.775

    Piscine extérieure et jacuzzi en saison. Parking gratuit.

    Hôtels & Motels Ouest américain

    Hôtels & Motels Ouest américain

    Hôtels & Motels Ouest américain

       Hôtels & Motels Ouest américain

    smile Bon accueil. Endroit calme. Piscine extérieure et jacuzzi (eau chaude mais sans bulles) en fonctionnement fin octobre. Restaurants aux alentours. Boissons chaudes dans la chambre. Petit-déjeuner varié.

    Petit-déjeuner: steak, oeufs brouillés, yaourts, céréales, lait, jus, fruits, viennoiseries, gaufres à faire soi-même sur le moment.

     

     

    LEE VINING

    1 nuit sans petit-déjeuner au YOSEMITE GATEWAY MOTEL = 144.48 $ soit 122.52 euros

    http://yosemitegatewaymotel.com/

    51340 US Highway 395, Lee Vining, CA 93541

    GPS : 037° 57.415    W 119° 7.153

    Boissons chaudes à disposition. Parking gratuit. Vue sur Mono Lake. Ville étape à la sortie de Yosemite NP avant de se rendre à Death Valley.

     Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

     

    cool Bon accueil. Suite (chambre 14 Deluxe Family Suite). Petit salon avec canapé et télé à l'entrée, puis un coin penderie/bagages et petite toilette (lavabo) + la chambre spacieuse. Petite terrasse avec vue sur Mono Lake. Boissons chaudes dans la chambre. Micro-ondes et frigo.

    ouch Pas de petit-déjeuner proposé. Ne pas prendre une chambre qui donne sur la rue (avec porte d'entrée sur le trottoir).

     

     LAS VEGAS

    1 nuit sans petit-déjeuner au LUXOR = 177.61 $ soit 150.62 euros

    www.luxor.com/

    3900 Las Vegas Boulevard South, Strip, Las Vegas, NV 89119

    GPS : N 036° 5.813    W 115° 10.548

    Chambre Queen Size De Luxe Pyramid Cleo.

    Hôtels & Motels Ouest américain  

    Hôtels & Motels Ouest américain

    Hôtels & Motels Ouest américain Hôtels & Motels Ouest américain

    smile Chambre spacieuse. Belle vue. Bien situé, à l'entrée sud du strip. Piscine extérieure (non testée, voir si incluse dans le prix de la chambre). Calme malgré le nombre fou de chambres.

    oh Accueil très moyen. Service minimum dans la chambre: peu de produits de toilette, pas de frigo ni de boissons chaudes, il manquait une serviette... Image télé de mauvaise qualité. En dessous de ce que propose un Best Western. Pas de petit-déjeuner. Parking payant 10 $/24h... C'est Las Vegas quoi, une pompe à fric!

     

    SAINT GEORGE

    1 nuit + petits-déjeuners au MOTEL 6 = 82.62 $ soit 70.32 euros

    https://www.motel6.com/en/motels.ut.st-george.4673.html

    205 North 1000 East, Saint George, UT 84770

    GPS : N 037° 6.704    W 113° 33.745

    Piscine extérieure. Parking gratuit. Proche zone commerciale et restaurants. Etape à bas coût entre Las Vegas et Zion.

    Hôtels & Motels Ouest américain

    smile Bon accueil. Bien situé: proche de restaurants et d'une zone commerciale. Frigo. Fontaine à eau dans le hall.

    ouch Odeur bizarre dans la chambre. Il manquait un coussin, l'employé, tout dépité, m'a proposé une couverture en mettre en boule à la place. Pas de petit-déjeuner en fait, juste du café et du jus en libre service.

     

    BRYCE CANYON

    1 nuit + petits-déjeuners au BEST WESTERN BRYCE CANYON GRAND HOTEL =  146.93$ soit 126.95 euros

    https://www.brycecanyongrand.com/

    30 North 100 East, Bryce Canyon, UT 84764

    GPS : N 037° 40.491    W 112° 9.184

    Piscine extérieure. Parking gratuit. Un restaurant sur place.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

    smile Bon accueil. Grande chambre, bien meublée. Boissons chaudes. Frigo. Piscine intérieure et salle de fitness. Hall de réception sympa: cheminée en pierre. Petit-déjeuner très varié.

    Petit-déjeuner: oeufs brouillés, bacon, fromage, boissons chaudes, jus, céréales, fruits, yaourts, muffins, barres de céréales...

     Hôtels & Motels Ouest américain

    KANAB

    1 nuit + petits-déjeuners au BEST WESTERN RED HILLS = 112.06$ soit 96.66 euros

    http://www.bestwesternredhills.com/

    125 W Center , Kanab, UT 84741

    GPS : N 037° 40.491    W 112° 9.184

    Parking gratuit. Ville morte hors saison.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

    smile Bon accueil. Chambre fonctionnelle comme dans tous les Best Western. Boissons chaudes. Frigo.

    Petit-déjeuner: buffet varié.

     

    KAYENTA

    1 nuit + petits-déjeuners au WETHERHILL INN = 140.12$ soit 120.86 euros

    http://www.wetherill-inn.com/

    1000 Main Street, Kayenta, AZ 86033

    GPS : N 036° 43.561    W 110° 15.294

    Parking gratuit. Piscine intérieure (chauffée). A 40 minutes de Monument Valley.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

    smile Très bon accueil. Chambre spacieuse. Chambre et services similaires à un Best Western. Boutique souvenir et art indien à la réception qui vous met dans l'ambiance du territoire Navajo.

    ouch Eau de la piscine pas du tout chauffée comme annoncée (et glaciale).

    Petit-déjeuner: buffet varié.

     Hôtels & Motels Ouest américain

    TUSAYAN

    2 nuits sans petit-déjeuner au THE GRAND HOTEL AT THE GRAND CANYON = 263.94$ soit 223.84 euros

    http://www.grandcanyongrandhotel.com/

    149 State Highway 64, Tusayan, AZ 86023

    GPS : N 035° 58.209    W 112° 7.629

    Parking gratuit. Piscine intérieure. Restaurant et bar (non testés). Grand complexe construit dans l'esprit des cabanes des pionniers. A la sortie de l'A64, à 10 km de l'entrée South Rim du parc Grand Canyon.

    Hôtels & Motels Ouest américainHôtels & Motels Ouest américain

     cool Bon accueil. Haut de gamme, meilleur prix obtenu hors saison. Chambre spacieuse, bien meublée. Boissons chaudes. Frigo. Nombreux produits de toilette, grandes serviettes de bain (et un canard pour le bain!) Petite terrasse. Piscine intérieure chauffée, jacuzzi et salle de fitness. Grand hall avec du bois, cheminée de pierre et pour rappeler le style trappeur... des animaux empaillés.

     

    LOS ANGELES

    1 nuit sans petit-déjeuner au MOTEL 6 = 80 euros

    https://www.motel6.com/en/motels.ca.inglewood.1260.html

    5101 West Century Boulevard, Inglewood, CA 90304

     

    GPS : N 033° 56.753    W 118° 22.027

    Parking gratuit. Piscine extérieure. A 3.2 km de l'aéroport. Navette gratuite.

    ouch Wifi payant.

    TOTAL BUDGET HEBERGEMENT POUR 2 ADULTES + 2 ADOS (13 & 16ans) = 1861.51 euros pour 14 nuits

     

     

    Bilan:

    Réservations effectuées 6/7 mois à l'avance sur Booking.com. Un seul hôtel a prélevé la somme avant le départ, pour les autres nous avons payé sur place. Nous n'avons pas eu de mauvaise surprise par rapport aux prix annoncés, nous avons même payé un peu en-dessous (comme si Booking avait surévalué le dollar). Bien que j'avais imprimé toutes mes réservations, seul le nom m'a été demandé avec bien sûr mon passeport. Le paiement sur place se fait en général par carte bleue, il faut préciser de suite si vous voulez payer en liquide (nous l'avons fait pour les deux derniers hôtels pour écouler les dollars non utilisés), pour l'hôtel à Tusayan, ça a été un peu compliqué. Au prix des chambres se rajoutent ensuite les commissions "facturette" bancaires pour les paiements par carte bleue.

    Best Western est une chaîne d'hôtels moyen de gamme très satisfaisante.

    Motel 6 est la chaîne d'hôtels la plus économique des Etats-Unis. Je ne conseille ce type d'hébergement que ponctuellement car les services sont sommaires. Un bon petit-déjeuner sur place est par exemple appréciable avant une journée de visite bien remplie ou une randonnée.

     

    cool Le frigo dans la chambre est bien appréciable pour y mettre les denrées qui servent aux sandwiches le lendemain pour la visite d'un parc national. Il est à mon avis carrément indispensable en été pour prendre le relais de la glaciaire achetée sur place (on en trouve en polystyrène dans les supermarchés ainsi que de la glace).

    Résultat de recherche d'images pour "gif drapeau américain"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    votre commentaire
  • Préparer son road trip américain

    Introduction

    Préparer un circuit dans l'Ouest américain demande temps et réflexion car c'est une partie particulièrement riche en sites méritant le détour, et vaste, le Grand Ouest comprenant la Californie, le Nevada, l'Utah, le Wyoming, l'Arizona, le Colorado et le Nouveau Mexique. Il va donc falloir composer avec les distances qui sont énormes d'un point à l'autre et faire des choix pour optimiser le temps et le budget que l'on peut consacrer au voyage. L'idéal serait de pouvoir "morceler" le Grand Ouest et de le faire en 2 ou 3 fois/voyages. Mais on ne peut pas toujours savoir si on aura les moyens d'y revenir, donc comme je l'ai dit plus haut, il faut optimiser le séjour, découvrir de belles choses sur un rythme réaliste et c'est là que cela se complique à cause des distances de cette partie des USA. J'ai lu dans de nombreux blogs quelques regrets "si nous avions su, nous aurions prévu 1 jour de plus sur cette étape", je ne ferai pas mieux que les autres, je le sais par avance avec l'itinéraire que j'ai prévu mais l'appel des nombreux parcs nationaux est plus fort... Après tout la frustration fait elle aussi partie du voyage et c'est quelque part l'élément qui fait que nous revenons sur un lieu ou partons sur d'autres expériences.

    Il existe de très nombreux sites et blogs relatant des voyages dans l'Ouest américain. Les compulser permet dans un premier temps, avant de se procurer cartes et guides, d'avoir des exemples de circuits et des conseils pratiques. Personnellement, je privilégie les blogs de particuliers et certains sites communautaires (sorte de plateformes d'échanges d'expériences) et passe mon chemin sur les blogs bourrés de liens commerciaux qui sont du coup moins lisibles en mon sens et moins objectifs (lorsqu'ils sont sponsorisés). C'est le cas de bon nombre de sites de globetrotters qui, à force de marchander leurs expériences pour financer leurs projets, perdent en authenticité.

    Quelques sites utiles et agréables:

    http://www.sunsetbld.com/   cool   http://www.roadtrippin.fr/

    Une mine d'infos, du très bon travail notamment sur San Francisco (avec fiches pratiques à imprimer):

    http://giloulemeilleurdelouestamericain.overblog.com/ cool

    De belles photos de plusieurs road trips dans l'Ouest et des infos pratiques par une passionnée de cette partie des USA: https://completementalouest.net/

    Des articles sur l'Ouest parmi d'autres destinations aux USA. Articles riches, bien rédigés, agrémentés de magnifiques photos et de conseils pratiques, par exemple:http://www.lostintheusa.fr/2016/09/18/visiter-monument-valley-mode-emploi-conseils-guide/ cool

    Coup de coeur d'ailleurs pour ce site qui propose également des outils de planification de roadtrips ainsi que de nombreux articles pratiques (le passage à la douane, comment remplir son formulaire ESTA etc). Leur site donne aussi des informations en temps réel sur l'état des routes (ex: fermeture/ouverture de la Tioga Road, glissements de terrain, travaux dans les parcs) http://www.lostintheusa.fr/2017/07/10/actualite-roadtrip-etats-unis-ouest-americain/  yes 

    Pour se mettre dans le bain linguistique: des guides en anglais sur les parcs nationaux:

    https://roadtrippers.com/collections/national-parks-road-trips-and-tips-9

     

    Etapes pour bien préparer son voyage

    Nous partons en hors saison: fin octobre. Nous avons commencé les préparatifs 6 mois avant le départ. La marge est suffisante. Par contre, si vous choisissez de partir en pleine saison (vacances scolaires d'été), je pense qu'il faut bien 8 à 10 mois minimum.

     

    1) Les premiers choix à faire:

    - la période et la durée. Une fois arrêtées, demandez vos congés sans attendre afin de pouvoir effectuer les réservations de vols qui vont constituer le plus gros poste de dépense du voyage.

    - le choix du circuit: décider le point de départ et de retour. La consultation ou l'achat d'un guide et d'une carte routière aide bien. Vous êtes sûrs de pouvoir partir donc vous en aurez besoin de tout manière.

     

    2) Le choix et la réservation des vols

    Autant vous le dire de suite, ce n'est pas du tout la partie fun, mais alors pas du tout... On pourrait penser qu'avec les nombreux moteurs de recherche et les comparateurs en ligne, on va trouver facilement la meilleure solution au meilleur prix... niet! c'est sans compter avec les pratiques des ces sites et des compagnies aériennes elles-mêmes qui montent leurs prix en quelques heures sans explication valable et en toute impunité. Ces pratiques sont injustes mais légales... Dans un avion aucun passager n'aura payé le même prix pour la même destination et prestation!

    Sachez d'emblée que plus vous consultez le site d'une compagnie aérienne, plus le prix augmentera afin de pousser à la décision (la réservation). Vous savez qu'avec le système des cookies, nos navigations sur internet laissent des traces numériques, votre PC enregistre vos recherches, vos projets et à chaque connection, navigation, il vous sera proposé des liens pour des vols avec vos destinations. On sait ce que vous voulez, on vous appâte... L'utilisation d'un autre ordinateur (celui du voisin, du travail) avec donc une autre adresse IP non repérée peut paraître une solution. Et bien non, car encore une fois, plus les horaires d'un vol sont consultés sur quelques jours,  plus les prix grimpent pour vous faire croire que les places se raréfient et encourager l'achat... Parfois, j'ai lu qu'il fallait éviter de se connecter le soir et les weekends et préférer la nuit en semaine ou le mardi à 4h du matin avant les mises à jour... honnêtement, je ne suis pas sûre que ces combines marchent aujourd'hui.

    Tout ceci est scandaleux mais nous ne pouvons rien y faire, seule une meilleure législation rendra justice aux consommateurs et ce n'est pas pour demain. Donc que faire?

    La variation des prix étant rapide, il faut:

    - se fixer un budget maximum   

    - se renseigner (guides, blogs) sur les fourchettes de prix raisonnables voire intéressants sur la période choisie

    - si vous n'avez pas une carte bleue type Gold, demander à sa banque d'élever le plafond afin de ne pas avoir de surprise au moment du paiement. Nous avions trouvé une combinaison de vols qui nous convenait très bien Toulouse-Londres-San Francisco puis retour de las Vegas avec Ebookers mais n'avons pas pu finaliser la réservation car notre carte bleue classique a été rejetée. Nous avons appelé notre banque le lendemain matin, l'opération s'est faite de suite mais lorsque nous avons voulu réserver la même combinaison le soir (soit à peine 24h après), elle avait pris... 800 euros de plus! Nous avons réessayé les jours suivants, nous n'avons pas retrouvé le même prix...  

    - une fois que vous avez déterminé quel prix vous pouvez y mettre, consultez les sites des compagnies aériennes:  XL Airways (filiale low cost d'Air France, en saison uniquement et pour San Francisco et Los Angeles), Norwegian (low cost), AER Lingus, American Airlines, Delta Airlines, Air Canada, British Airways, Lufthansa... Une seule consultation par site (pour ne pas faire changer les prix), faites une capture d'écran ou notez-vous prix et horaires et allez comparer ailleurs. Si vous habitez en province, parfois passer par Londres, Amsterdam ou Berlin plutôt que Paris est plus intéressant. Lancez des recherches sur ebookers ou Expedia, si on vous propose des vols avec plein d'escales et des horaires affreux, ne perdez pas de temps, laissez tomber, allez directement voir sur le site des compagnies aériennes. Je n'ai pas trouvé efficace du tout les sites Edreams, Bourse des vols et Kayak. Certains sites n'ont pas le même nom mais exactement la même configuration et appartiennent en fait à Expedia... Les comparateurs ne proposent pas toutes les compagnies.

    - lorsque vous avez trouvé la bonne formule pour vous: horaires corrects, escale OK (prévoir 3h pour votre correspondance si vous faites une escale aux USA car il vous faudra passer les service des douanes, de l'immigration, récupérer vos bagages et les ré-enregistrer), prix correct: foncez!! réservez! Ne pensez pas que vous pouvez toujours trouver mieux, vous allez vous faire piéger... (cela s'est produit pour nous et notre sang froid a été mis à l'épreuve... Nous avons même appelé Ebookers et la compagnie British Airways pour demander des explications et essayer de négocier le prix vu quelques heures plus tôt, en vain.)

    Si vous devez transiter par le Canada (comme nous, on fait escale à Montréal), sachez que vous devrez demander une autorisation de voyage en ligne, l'AVE et qu'elle est payante: 7 dollars canadiens par passager... et oui, le Canada copie les US ! Cela fait donc des démarches et des frais supplémentaires, Grr...  http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-faits-fr.asp

     

    3) Les formalités et document nécessaires

    Il faut un passeport biométrique pour se rendre aux USA. Je n'ai pas mis la demande de passeport en étape n°1 car, à moins de s'y prendre tard ou d'avoir un casier ou être un cas particulier, il n'y aucune raison de ne pas l'obtenir. La réservation des vols m'a semblé plus importante et une étape urgente pour ne pas perdre trop d'argent inutilement (il va de soi que si l'on réserve un vol 2 mois avant le départ pour Los Angeles en pleine saison, on ne va pas avoir un bon tarif!)

    Si vous possédez un passeport ancien modèle valide délivré après le 25/10/2005 et que vous prouvez par tout justificatif d'un déplacement à venir aux USA (personnel ou professionnel), le passeport biométrique sera gratuit. Sinon, il faudra payer des timbres fiscaux: 86 euros pour un adulte, moins pour les mineurs selon leur âge.

    Les mineurs doivent également avoir leur propre passeport. Toute la famille doit aller à la mairie pour faire prendre ses empreintes digitales et fournir les pièces nécessaires. Idem pour récupérer les passeports, toute la famille doit se déplacer car les empreintes sont également prises à la remise des passeports.

    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N360

    Une fois le passeport obtenu, pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 90 jours mais vous devez aussi signaler votre séjour sur le sol américain au gouvernement via le formulaire ESTA (demande électronique d'autorisation de voyage). Cette autorisation se fait et se paye en ligne ($14 pour tous) sur le site suivant (attention, seul site officiel, ne googlelisez pas "ESTA" vous serez dirigé vers d'autres sites qui vous proposera le formulaire pour plus cher car ce sont des intermédiaires qui prennent leur marge) https://esta.cbp.dhs.gov/esta/

    Le permis international n'est pas obligatoire mais conseillé car rédigé en anglais, il facilite les échanges avec la compagnie de location de voiture sur place ainsi qu'avec la police lors d'un éventuel contrôle. Il est gratuit et les démarches sont simples.

    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11534

     

    4) Détermination précise du circuit

     Là c'est la partie intéressante! Il y a du boulot certes mais c'est l'étape qui fait que l'on s'y croit déjà, on se projette totalement dans l'autre continent. Donc, à ce stade nous avons la ville d'arrivée et la ville de départ, il faut établir l'itinéraire en fonction des sites à visiter et vérifier la faisabilité (distances, temps des visites). De nombreuses idées et exemples de circuits sont présents sur la toile et dans les guides. Par exemple: http://www.roadtrippin.fr/organiser/parcours-type.php

     On peut aussi s'inspirer des circuits classiques proposés par les agences de voyage, surtout pour un premier roadtrip et cela permet de vérifier la faisabilité visites/distances.

     

    5) Choix et réservation des hébergements

    Une fois les sites à visiter choisis, il faut trouver les lieux d'hébergement proches de ces sites. Travailler avec la carte routière est nécessaire pour vérifier les distances et éviter les erreurs ou mauvaises surprises (un motel peut avoir le mot "Yosemite" ou "Grand Canyon" dans son nom sans que cela signifie qu'il soit situé dans le parc national... Chacun fera selon ses habitudes pour les réservations, directement auprès de l'hôtel ou en passant par une centrale. Pour ma part, je fonctionne avec Booking.com et en suis satisfaite: les prix sont clairs, les conditions aussi, le site est sérieux et fiable et propose en général un meilleur prix que l'hôtel en direct. Je fais des allers-retours entre  Booking.com, les sites des hôtels et Trip Advisor pour lire les avis de consommateurs.

    Dans l'Ouest américain, au niveau de plateau du Colorado (Zion, Bryce, Capitol Reef, Arches, Monument Valley, Lake Powell, Grand Canyon), il faut prendre en compte le paramètre suivant: c'est beau, beaucoup de touristes s'y rendent mais c'est désertique... Des amis nous ont donné leur carte routière après leur voyage et nous ont dit, "n'en cherchez pas une autre plus précise, tout est là!" car on voit des portions de routes sans villes ou des petits bleds qui sont en fait plutôt des hameaux avec 3 hôtels et 2 stations essence. Il y a donc forcément des points de chute pas très intéressants mais où tout le monde va. L'accueil et les paysages compenseront.

    Si vous souhaitez dormir dans un parc national, il vous faudra réserver longtemps à l'avance (plus de 6 moi avant!)

    Certains hôtels procèdent à des pré-autorisations pour vérifier votre solvabilité. Là aussi attention si vous possédez une carte bleue classique, prévenez votre banque des transactions avec les USA et levez éventuellement le plafond de votre carte (payant). Ne perdez pas de vue lorsque vous consultez le prix d'un hôtel que celui-ci est indiqué Hors taxes (surcoût de 10 à 15%).

    Avant le départ, il vous faudra indiquer à la compagnie aérienne choisie l'adresse du premier logement.

     

    6) Location d'un véhicule

    Le plus simple est de louer une voiture depuis la France. Il faut bien vérifier toutes les conditions de la location et les services payés. Louer localement, avec la barrière de la langue et la fatigue du voyage, peut s'avérer fastidieux. Le loueur voudra ajouter un certain nombre de prestations supplémentaires, c'est de bonne guerre. Si vous réservez depuis la France, ces frais supplémentaires sont souvent inclus mais vous pouvez les vérifiez et les décocher. Niveau assurance, avec une carte bleue Mastercard Gold ou Visa Premier, une partie des accidents, vols et dégradations est couverte (lisez bien votre contrat). 

    Il est possible de rendre le véhicule dans un endroit différent de celui où on l'a pris mais s'il s'agit d'un état différent, on vous fera payer une charge de frais d'abandon. (drop off charge)

    La location journalière d'un GPS est assez élevée (jusqu'à 15$ par jour...), mieux vaut s'en procurer un auparavant. Attention aux "pièges": franchises élevées, option " Electronic Toll pass" proposée par le loueur: à refuser car elle est inutile sur les routes (gratuites) empruntées de San Francisco jusqu'aux parcs nationaux de l'ouest (il n'y a pas d'autoroutes à péage).

    Plus d'infos par ici: http://www.roadtrippin.fr/organiser/comparateur-voiture.php

    http://alafindelaroute.com/2013/01/03/le-coeur-du-road-trip-la-voiture-conseils-pratiques-usa-budget-conduite-location/

    Nous avons loué un Dodge Caravan de 7 places 411 euros pour 10 jours auprès de l'agence américaine ALAMO. Cela s'est très bien passé. Nous avons récupéré notre véhicule sur Bush Street, juste en face de notre hôtel Grant Hotel à San Francisco et l'avons rendu à l'agence à Inglewood à l'aéroport de Los Angeles dix jours plus tard très rapidement. Tout étant prépayé, un employé nous a donné un reçu, a vérifié que la voiture est vide puis elle est partie au lavage. En 5 minutes, c'était réglé. Une navette gratuite nous a ensuite ramenés à notre hôtel!

    7) Réservation des visites

    On revient sur un truc intéressant à faire qui nous projette un peu plus vers le séjour. Consulter les sites web des centres d'intérêts payants inclus dans notre visite. Même si nous partons hors-saison, c'est un gain de temps de réserver à l'avance (et en pleine saison c'est carrément nécessaire). Et puis il y a des sites où il y a une bonne affluence car ils sont visités toute l'année,  la prison d'Alcatraz à San Francisco par exemple. Réserver en ligne à l'avance permet également d'étaler les paiements et de bien comprendre ce qui est inclut dans la visite (on est au calme chez soi, on peut lire et relire, faire des recherches, lires des avis sur les différentes formules).

     

    8) Renseignements sur les parcs nationaux et autres types de parcs

    Il me paraît important de préparer également les visites des parcs nationaux à l'avance, de ne pas attendre d'être sur les Visitor Centres de chaque parc (bien que ce soit bien sûr un passage obligé sur place pour collecter de la documentation, voir les conseils/consignes des rangers etc). Il faut se renseigner sur:

    - les droits d'entrée (variables, parfois pour un véhicule et tous ses occupants, parfois droit d'entrée par passager). Pour emprunter une route qui traverse un parc national, vous devez vous acquitter bien sûr du droit d'entrée. Il existe un pass annuel à $80 "Annual National Parks Pass" ou "America the Beautiful" qui  permet l'entrée à tous les parcs nationaux pour un véhicule et ses passagers (max 4 chauffeur inclus). Il s'achète à l'entrée du premier parc visité. Il n'est pas transférable (vous le signez) et il est interdit de le revendre. Au Grand Canyon, notre passeport nous a été demandé pour vérifier la signature. Personnellement, je ne prendrai pas le risque de racheter le passe à quelqu'un, d'autant plus qu'ils est vite amorti: entrée à $30 pour Yosemite, Zion, Bryce et Grand Canyon par exemple. Payer 69 euros pour la visite de tous ces parcs en famille, ce n'est pas du tout exagéré d'autant plus que cet argent sert à entretenir le parc, proposer des toilettes, des visitors centres etc... Attention, cependant, une nouvelle tarification est en cours de réflexion (voir la page Facebook de Lost in the USA pour les infos en temps réels)

    https://www.nps.gov/planyourvisit/passes.htm

    Ce pass ne concerne que les parcs nationaux, pas les state parks gérés par les états, ni les tribal parks de l'Arizona gérés par les Indiens Navajos (Monument, Valley, Antelope Canyon, Canyon de Chelly...) 

    La visite de Monument Valley vous coûtera 20 dollars seulement (véhicule + 4 passagers) et le site est absolument bluffant. La visite d'Antelope Canyon est quant à elle plus onéreuse, en particulier celle de Upper Antelope Canyon.

    http://navajonationparks.org/.

    - les horaires d'ouverture des visitors centres (surtout en hors-saison car plus restreints)

    - les modalités de circulation dans le parc (système de navettes gratuites obligatoires sur certaines pistes/routes de quelques parcs de mai à fin octobre, ex: Zion NP. Elles peuvent aussi être optionnelles et payantes et pas disponibles hors saison, ex: Yosemite NP)

    - les balades ou randonnées que nous souhaitons faire en tenant compte de plusieurs paramètres: le niveau de difficulté, l'équipement requis, la température, le temps disponible. Les guides généralistes qui traitent de tout l'Ouest américain type le Guide Michelin ou le Routard ne sont du coup pas exhaustifs. Par exemple, pour le parc de Zion, ils limitent leurs explications à 3/4 randonnées alors qu'en fouillant un peu sur le net, on se rend compte qu'il y a plein d'autres alternatives. Les guides présentent les plus connues et populaires bien sûr. Sur les brochures données dans les parcs nationaux, ne pas écarter d'emblée les randonnées présentées comme "streneous hikes". Les Américains classent facilement une randonnée comme difficile dès qu'il y a un peu de dénivelé ou de vue sur le vide. Ne pas hésiter à regarder des photos et demander des avis sur des blogs.

     

    9) Assurance santé

    Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour étendre votre couverture sur la durée du séjour de façon à n'avoir aucun frais à avancer sur place en cas de pépin. Si votre mutuelle ne propose pas ce genre de services, voyez avec des organismes comme Mondial Assistance et les assurances Chapka et Allianz. On sait que se faire soigner aux USA coûte cher mais on imagine mal à quel point... Lors de son séjour dans l'Ouest américain, une amie a vu une cliente française du même hôtel partir aux urgences (grosse bronchite), la première chose qui a été faite par l'hôpital, avant toute auscultation, c'est de lui prendre sa carte bleue pour prélever $500... pour être sûr de pouvoir couvrir tous les frais éventuels (radio...) quitte à reverser une partie du montant ensuite. La solvabilité du patient passe avant l'état de celui-ci...

    Nous avons demandé un devis à Allianz, Chapka Assurances et la MGEN (notre mutuelle). Nous avons choisi l'offre d'assurance voyage de la MGEN, qui proposait un bon rapport services/prix. Pas besoin d'être adhérent pour souscrire cette assurance.

     

    10) Les dollars

    Nous n'aimons pas emporter beaucoup de liquide sur nous. Cependant, le moindre retrait d'argent ou paiement par carte bancaire dans un pays étranger sont taxés par nos banques. Il faut donc prévoir de se procurer des dollars avant le départ. Je dois vous dire que la politique des banques aujourd'hui me laisse perplexe. Elles n'ont pour la plupart pas ou peu de stock de monnaies étrangères. Il faut souvent de deux à  trois semaines de délai pour les obtenir. Et que dire des taux de change et des commissions peu attrayants par rapport à ce que l'on peut trouver en ligne... Sur les conseil d'un couple d'amis partis aux USA il y a quelques années, nous sommes passés par le site Multi Change pour la transaction euros/dollars.

    https://www.multi-change.com/

    Bien sûr, nous avions quelques réticences pour changer 2500 euros en ligne... L'article du blog suivant à mis fins à nos hésitations. https://completementalouest.wordpress.com/2016/03/24/des-dollars-en-poche/

    Nous leur avons envoyé par mail une copie de notre passeport ainsi qu'un justificatif de domicile et avons été livré à domicile en 48h chrono (l'argent est remis en mains propres). Efficace!

     

    Précautions vivement conseillées

    - BANQUE/ARGENT: prévenir votre banque de votre séjour afin d'éviter que votre carte ne soit bloquée lors du premier retrait d'argent sur le sol américain pour suspicion de fraude... Faites élever les plafonds si nécessaire de votre carte. Enfin, pensez à avoir avec vous les numéros de téléphone d'urgence et les diverses démarches en cas d'opposition, de perte, de vol

    - DOCUMENTS: scannez tous les documents importants essentiels au voyage: passeports, cartes de paiement, billets d'avion, confirmations de réservations. Envoyez-les vous par mail et prévoyez éventuellement aussi une copie sur clé USB. En cas de souci (perte, vol, détérioration), les démarches à faire en seront facilitées.

     

    AVANT DE PARTIR S'INFORMER SUR: 

    - les fuseaux horaires http://www.lostintheusa.fr/2016/11/05/fuseaux-decalages-horaires-usa/

    - la conduite: règles spécifiques, orientation

    - l'électricité: voltage 110V, un adaptateur est nécessaire

    - les mesures diverses: prévoir tableaux convertisseurs (présents dans les guides)

    - la météo https://weather.com/weather/today/l/USCA0987:1:US

    - l'usage du téléphone portable: options spécifiques à demander, fonctions à désactiver sur place pour ne pas faire grimper la facture...

    ATTENTION SI VOUS AVEZ DES FORFAITS CHEZ FREE: il faut savoir que Free a passé très peu d'accords avec les opérateurs américains et en tout cas aucun avec les 3 plus gros opérateurs Verizon, AT&T, T-Mobile!! Ne croyez pas être tranquilles après avoir coché en ligne sur votre contrat l'option voyage. Nous n'avons eu AUCUN RESEAU à San Francisco, Las Vegas et Los Angeles. Nous n'avons eu du réseau que 2 fois en 13 jours: sur la route avant Mariposa et dans la dernière ville avant la Vallée de la Mort: Lone Pine! Nous ne nous y attendions pas du tout, Free étant très discret sur la question (genre une toute petite phrase "sous réserve de" dans la rubrique option voyage). J'ai découvert, à mon retour, qu'il existe la possibilité de se procurer une carte SIM USA prépayée... je l'essayerai la prochaine fois... Dans tous les cas, je ne peux que vous encourager à bien vous renseigner auprès de votre opérateur de téléphonie.

    - les médicaments: si vous suivez un traitement, il vous faudra le justifier avec l'ordonnance de votre médecin traduite en anglais. Faut-il prévoir une trousse à pharmacie avec les médicaments de base: maux de tête, ventre... à voir. De nombreux médicaments sont vendus en libre-service aux USA dans les drugstores, de l'Advil par exemple, sous le même nom.

    - le vocabulaire: lexique passage à la douane, lexique voiture/conduite, lexique hébergement, lexique restaurant...

     

    CONCLUSION

    Organiser un voyage prend des heures et des heures, surtout pour ce genre de destination qui a ses contraintes particulières. Aussi, s'y prendre à l'avance est un gage de sérénité... et permettra de s'octroyer quelques petites pauses pour éviter de saturer. Mais l'expérience est enrichissante et le portefeuille soulagé! (passer par une agence coûte bien plus cher). Tout ne sera pas parfait mais comme c'est en forgeant que l'on devient forgeron, nous pourrons nous faire la main sur d'autres destinations!

     usa american flag animated pic gif

                                                                                                                                                                   

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires