• Weekend à BORDEAUX

    Petite pause en amoureux à Bordeaux, février 2018

    Née à Toulouse où j'y ai vécu la moitié de ma vie (et j'habite encore dans "le midi toulousain"), la rencontre avec la grande rivale Bordeaux n'était pas évidente. Vous ne le savez peut-être pas si vous n'êtes pas du Sud Ouest mais entre les Bordelais et les Toulousains ce n'est franchement pas l'entente cordiale... Quel Toulousain n'a pas pesté dans sa voiture lorsqu'il avait un immatriculé 33 devant et inversement...Il y a d'ailleurs beaucoup d'humour à ce propos sur la toile.

    BORDEAUX

     

     

    BORDEAUX

    BORDEAUX

    A 20 ans, celui qui m'aurait proposé d'y aller aurait écopé d'un non catégorique. Il y a deux ans lorsque mon mari m'a proposé d'y passer un weekend en amoureux, j'ai dit pourquoi pas? Et je ne l'ai pas regretté, car force est de constater que c'est une belle ville et que ma fois, les Bordelais m'ont bien accueillie (alors que mon accent ne laisse planer aucun doute quant à mes origines...). Si bien que j'y suis retournée deux jours cette année.

    Lors de notre première visite en décembre 2015, il faisait un froid raisonnable mais le ciel était vite devenu gris et nous avions des averses.

    Campagne gelée sur nos routes du Gers pour le départ:

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     Pour cette nouvelle visite, nous avons eu un très beau soleil et ciel bleu mais la température était glaciale et nous sommes même repartis de Bordeaux sous la neige!

     

    BORDEAUX

     

     

    J1 Circuit dans le vignoble du  Médoc

    Nous quittons notre domicile dans le Gers en fin de matinée et décidons après la pause déjeuner de faire un circuit dans le vignoble du Médoc pour y découvrir quelques uns de ses châteaux. Nous sommes en hors saison, un lundi en plus et bon nombre de dégustations se prévoient à l'avance sur réservation et nous ne nous étions pas renseigné avant le départ.C'est pourquoi nous nous contentons de traverser les villages viticoles du vignoble Bordelais: Margaux, Cussac, Saint Julien, Pauillac, Saint Estèphe, Cissac, Moulis... en faisant des pauses photos devant les imposants châteaux.  Ici le terme de château désigne en fait un domaine viticole et son vin mais de nombreux de domaines possèdent véritablement château, d'où la confusion. Les vins de "Bordeaux" sont réputés dans le monde entier car la qualité des vins du Médoc s'explique par la diversité des terroirs (les types de sols), des cépages cultivés ainsi que des pratiques de culture et de vinification (la visite à Bordeaux de la Cité du Vin s'avère bien utile pour éclairer les novices que nous sommes). Le sol principal (terroir) des vins du Médoc se nomme les "graves" car il est constitué de graviers, galets, sable et argile. Certains châteaux ou domaines sont plus connus que d'autres car ils ont l'immense privilège de faire parti des Grands Crus de 1855 lorsque Napoléon III officialisa le classement des plus grands vins du Bordelais. Parmi eux, le château Pichon Baron et Lafitte Rostchild, tous deux situés à Pauillac.

    BORDEAUX

     BORDEAUX

     

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     

    BORDEAUX 

    BORDEAUX

      

    BORDEAUX  BORDEAUX

     

      BORDEAUX

    Château Pichon Baron à Pauillac

    BORDEAUX

    Château Lafitte Rotschild à Pauillac, partie principale du domaine, à côté il y a des chais et de grandes annexes

    BORDEAUX 

     

     Château Cos d'Estournel à Saint Estèphe dont le style oriental rappelle le commerce effectué avec les Indes par son premier propriétaire Louis Gaspard d'Estournel qui fit même venir une porte de Zanzibar en 1830.

    BORDEAUX

     

    Petite étape au château Maucaillou pour y acheter quelques bouteilles.

    BORDEAUX

     

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous descendons sur Bordeaux en début de soirée. Nous logeons à l'hôtel Continental au coeur du centre ville dans le quartier du Triangle d'Or à côté du marché des Grands Hommes. La chambre est petite, la salle de bains vieillote et le service moins bien qu'il y a deux ans, on avait eu droit à une petite bouteille de vin la première fois par exemple (changement de propriétaire entre temps). L'avantage de l'hôtel est avant tout sa situation. Dîner dans une brasserie à quelques pas.

     Cinéma UGC dans le Triangle d'Or près de l'hôtel

    BORDEAUX

           

    BORDEAUX

     

     

     

    J2 Principaux sites, monuments de la ville et Cité du Vin

    Le centre-ville de Bordeaux est agréable à parcourir à pied car le centre historique n'est pas trop étendu et offre une belle architecture d'autant plus que la mairie a fait de gros efforts pour rénover les façades et les préserver de la pollution. Jugez par vous-même: avant et après nettoyage/rénovation de la façade!

    BORDEAUX

     

     Une des attractions de la ville aujourd'hui, c'est la Place de la Bourse et son Miroir d'eau: 2cm d'eau sur une large dalle en granit qui donne un touche particulière à l'endroit entre reflets et brume (le plus grand miroir d'eau du monde 3 450 m2 et un réservoir souterrain de 800 m3!) Malheureusement en hiver (de novembre à avril), ce miroir n'y est pas!

    BORDEAUX

    La fontaine des Trois Grâces (les filles de Zeus) sous la grisaille en 2016

    version ensoleillée en février 2018

     BORDEAUX

      
     

     

     

     Petit clin d'oeil à Toulouse...BORDEAUX

    Ce n'est que partie remise, cela nous donnera l'occasion d'y retourner l'été! La Place de la Bourse a clairement un petit côté Versailles, elle s'appelait d'ailleurs autrefois la Place Royale avant de devenir avec l'hôtel de la Bourse le lieu où l'on fixait le prix des marchandises au XVIIIème siècle.

     

     Autre place incontournable du centre historique: la Place de la Comédie sur laquelle se trouve le Grand Théâtre de Bordeaux.  Construit sous Louis XVI, le théâtre est assorti d'un portique présentant 12 statues: 9 muses accompagnées des déesses Minerve, Vénus et Junon. Cette place peut servir de point de départ pour tous les sites et monuments intéressants du centre. De là, vous trouverez le Cours Clémenceau et ses boutiques de luxe, les Allées Tourny bordées d'arbres qui reflètent si bien l'architecture de la ville, l'Esplanade des Quinconces et la rue commerçante Sainte Catherine longue de 1km!

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     

    BORDEAUX

     BORDEAUX

     
    BORDEAUX 


     L'Esplanade des Quinconces
    est la plus grande place de France. Elle donne sur la Garonne et doit son nom à sa disposition en... quinconces. Elle abrite une fête foraine et de nombreuses manifestations tout au long de l'année. C'est là que se trouve le Monument aux Girondins, une colonne de 43m érigée en 1895 pour rendre hommage aux députés Girondins victime de la Terreur pendant la Révolution.

    BORDEAUX

    BORDEAUX

         BORDEAUX

        BORDEAUX

     

    La Cathédrale Saint André et la Tour Pey-Berland. De style gothique, la cathédrale a accueilli deux mariages royaux, celui d'Aliénor d'Aquitaine avec le futur Louis VII tout d'abord, celui d'Anne d'Autriche et de Louis XIII ensuite. Ce que l'on nomme Tour Pey-Berland est en fait le clocher construit séparément de la cathédrale. On peut monter et admirer la place et la mairie (le Palais Rohan) du haut de ses 50m.

    BORDEAUX

     

    Le centre historique c'est aussi la découverte d'anciennes portes de la ville comme la Porte Cailhau et Grosse Cloche. La première, la Porte Cailhau, avait un rôle défensif à la fin du XVème siècle. Quant à la seconde, Grosse Cloche, tour de guet du XIIIème siècle, est le seul vestige des anciens remparts de la ville mais la cloche qui la surmonte aujourd'hui a été coulée bien plus tard, en 1775.

    BORDEAUX BORDEAUX

     

    Dans un genre différent sur la Place de la Victoire, se trouve la Porte d'Aquitaine entourée d'une obélisque et de deux tortues géantes en bronze qui régalent les enfants ne boudant pas leur plaisir d'y grimper dessus!

    BORDEAUX

    L'Obélisque et les tortues été réalisées par un sculpteur Tchèque, Ivan Theimer. Sur les carapaces de tortues, on peut lire des noms d'appellation viticoles.

    BORDEAUX  BORDEAUX

    Détails sur l'Obélisque: L'iconographie de la colonne représente les mythes ainsi que l'histoire du vin et des vignobles de l'Antiquité à nos jours, en particulier dans la région bordelaise.

    BORDEAUXBORDEAUX

     

     

     

     

    Pause déjeuner au restaurant SIMAN sur le Quai des Queyries près de la  Place de Stalingrad et son lion bleuté, sculpture originale financée par la Communauté urbaine de Bordeaux. S'inscrivant dans le cadre de la commande publique d’oeuvres d’art installées sur le parcours du tramway, elle tranche bien avec le style architectural de la ville et ne fait pas l'unanimité. Je la trouve sympa et originale et pour moi elle n'est pas gênante dans la mesure où elle ne se trouve pas devant un site classique et classé. Elle habille la place, elle ne la dénature pas.

    BORDEAUX

     

    Le Siman est un restaurant a la déco contemporaine un brin décalée mais cosy et soignée avec un coin aménagé pour des animations par un DJ.  On peut profiter de sa terrasse panoramique en saison. Les plats sont beaux et savoureux.

    BORDEAUX 

    BORDEAUX

    BORDEAUX

     

     

     Pain perdu revisité, miam miam

     http://www.siman-bordeaux.com/

     

    Cette pause déjeuner, nous a fait le plus grand bien, pour nos papilles bien sûr mais aussi pour nos corps et organismes qui exposés toute la matinée à une température glaciale dans les rues et places, avaient bien besoin de repos et de chaleur. Direction ensuite le Quai des Chartrons avec ses boutiques branchées et petits restos, pour rejoindre la Cité du Vin.

    Le Pont Chaban Delmas vu depuis le Quai des ChartronsBORDEAUX

    Nous terminons la journée par la visite de la Cité du Vin, lieu entièrement consacré au vin, les vignobles, les terroirs, les viticulteurs... via des vidéos, des tablettes interactives par exemple. La visite se conclue par une dégustation d'un vin au choix (de France ou d'ailleurs) en haut de la tour de verre qui offre un beau panorama sur les quais et le Pont Chaban-Delmas notamment. Le bâtiment présente des couleurs différentes selon le moment de la journée.

    BORDEAUX

     

     

     

     la Cité du Vin à notre entrée (milieu d'après midi)

    BORDEAUX

    La Cité du Vin après notre visite en toute fin d'après-midi

     

     J3 Street art et neige!

    Fin de l'escapade avec un passage dans le quartier Bacalan où nous avions repéré du street art sur de vieux entrepôts. Clic-clac, prise de vues rapides car nous sommes douchés par des averses de neige! Nous ne tardons pas à reprendre la route donc.

       BORDEAUX

    BORDEAUX

    BORDEAUX   

      

     

     

     

    BORDEAUX

    BORDEAUX

       

    BORDEAUX

    BORDEAUX

    Hommage au militant écolo canadien Paul Watson et son groupe activiste Sea Sheperd

    BORDEAUX

    BORDEAUX

    BORDEAUX

      

    BORDEAUX

    BORDEAUX  BORDEAUX

    http://www.yaplubet.fr/04/Glits_d82eb7260c34123fa5fd5dbdf3d1da27.gif

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    mamiepaule
    Mardi 17 Juillet à 18:43

    vrai

    ment bien expliqué; avec de belles photos, je connais Bordeaux mais toujours le centre ville, j'aime tes photos sur le" streetart"

    continue .à me faire voyager. puisque j'y suis j'aimerai emmener les garçons àNantes si vous êtes d'accord, et si vous n'avez pas de projets pour cette période vous pourrez venir avec nous. ;mais je suis heureuse de te suivre dans tes voyages

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :